Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

 

L’Orchestre Nouvelle Génération présente : 

Autour de Yuli 

Stéphane Tétreault, violoncelle

Airat Ichmouratov,  chef 

Samedi 10 juin, 19 h 30 

Salle Claude-Champagne

200, avenue Vincent-d’Indy, Montréal

Métro Édouard-Montpetit 

Billets 

Adulte 40$ • Ainé 35$ • Étudiant 25$

(514) 587-2477 

info@orchestrenouvellegeneration.com 

orchestrenouvellegeneration.com 

L’Orchestre Nouvelle Génération (ONG) terminera sa saison d’une façon toute spéciale le samedi 10 juin prochain, 19 h 30, avec un concert dédié à la mémoire de Yuli Turovsky, qui aurait célébré son anniversaire de naissance le 7 juin, soit trois jours avant le concert. 

En compagnie du violoncelliste, ami et ancien élève de M. Turovsky Stéphane Tétreault, et sous la direction du chef Airat Ichmouratov, l’ONG soulignera l’incroyable apport de Yuli Turovsky au milieu musical québécois en interprétant une sélection d’œuvres qui comptaient parmi ses favorites.  

Coups d’archets, du réputé compositeur québécois Denis Gougeon, ouvrira le concert. Commandée par I Musici à l’occasion de son 15e anniversaire, l’œuvre se veut une sorte de métaphore de la naissance de l’ensemble. Théâtrale, l’œuvre fait la lumière sur l’agilité et le talent des musiciens de l’ensemble. Le solo de violoncelle, joué initialement par Yuli Turovsky (par Stéphane Tétreault lors du concert), est en quelque sorte un appel au rassemblement, avant de se terminer dans un grand tutti d’une grande force. 

Cette déferlante musicale sera suivie par le vibrant Adagio de Samuel Barber. D’une grande et poignante beauté, l’oeuvre sera interprétée par l’Orchestre Nouvelle Génération en mémoire de Yuli Turovsky. 

Puis, place à l’exubérante et amusante Symphonie “Classique” de Sergeï Prokofiev, ponctuée de moments humoristiques, un hommage tout en musique à Joseph Hadyn. Aimée du public, cette oeuvre est l’une des symphonies du XXe siècle les plus souvent interprétées. Le concert se terminera au son du majestueux Concerto n° 1 pour violoncelle et orchestre de Dmitri Chostakovitch, qui exploite, de façon parfois vertigineuse, toutes les possibilités du violoncelle. D’une grande virtuosité, l’œuvre est teintée du répertoire populaire russe et juif. 

Le concert se retrouve également dans la programmation de la 5e édition du festival Les Saisons Russes de Montréal, présenté du 10 au 18 juin prochains dans diverses salles de concert de la métropole. Les Saisons Russes de Montréal sont la vitrine culturelle des communautés slaves de Montréal, et le rendez-vous annuel de tous ceux qui s’intéressent à la richesse et la variété de ces cultures. Au travers de grands concerts de musique classique, d’expositions de peinture et de lectures de poésie, c’est tout un monde de découvertes qui est offert. 

PROGRAMME

DENIS GOUGEON                       Coups d’archets

SAMUEL BARBER                        Adagio

SERGEI PROKOFIEV                    Symphonie “Classique”

DMITRI CHOSTAKOVITCH          Concerto n° 1 pour violoncelle et orchestre 

Stéphane Tétreault, violoncelle

Véritable prodige, Stéphane Tétreault joue sur le violoncelle Stradivarius « Comtesse de Stainlein, Ex-Paganini » de 1707 qui lui est généreusement prêté par Madame Jacqueline Desmarais. 

Détenteur d’innombrables prix et distinctions, Stéphane fut récemment choisi dans la Classe d’Excellence de violoncelle Gautier Capuçon de la Fondation Louis Vuitton et s’est vu remettre la toute première Bourse de carrière Fernand-Lindsay de la Fondation Père Lindsay. 

En 2016, Stéphane a fait ses débuts avec l’Orchestre symphonique de Philadelphie, sous la direction de Maestro Yannick Nézet-Séguin. En 2017, Stéphane fera partie de la première tournée européenne de l’Orchestre Métropolitain avec Maestro Nézet-Séguin dans le concerto d’Elgar et aura la chance de se produire au Kölner Philharmonie, à la Philharmonie de Paris ainsi qu’au célèbre Concertgebouw d’Amsterdam. En 2018, Stéphane se produira comme soliste avec la Philharmonique de Londres, sous la direction du chef John Storgårds. 

Stéphane a partagé la scène avec le célèbre violoniste et chef d’orchestre Maxim Vengerov ainsi qu’avec le pianiste Alexandre Tharaud. Il a aussi participé à de nombreuses classes de maître, notamment avec les violoncellistes Gautier Capuçon, Frans Helmerson, Truls Mørk et Jean-Guihen Queyras. 

Son premier album, enregistré avec l’Orchestre symphonique de Québec sous la direction de Fabien Gabel s’est vu remettre le Choix de l’éditeur du prestigieux magazine Gramophone. Son deuxième, avec la pianiste Marie-Ève Scarfone, a été sélectionné sur la liste des meilleurs albums de l’année « Critic’s Choise 2016 » de Gramophone. Les deux albums ont aussi reçus des nominations aux Galas de l’ADISQ 2013 et 2016. 

Stéphane, 24 ans, a étudié pendant plus de 10 ans sous la tutelle du regretté violoncelliste et chef d’orchestre Yuli Turovsky. Il est titulaire d’une maîtrise en interprétation à l’Université de Montréal. 

Airat Ichmouratov, chef d’orchestre et compositeur

Titulaire d’un doctorat en direction d’orchestre de l’Université de Montréal depuis 2004, Airat Ichmouratov a été invité à quelques reprises à diriger l’Orchestre symphonique du Tatarstan et l’Orchestre de musique de chambre de Kazan, La Primavera, l’Orchestre Métropolitain, les orchestres symphoniques de Laval et du Nouveau-Brunswick, I Musici de Montréal et l’ensemble Thirteen Strings d’Ottawa. M. Ichmouratov a été chef en résidence des Violons du Roy de 2007 à 2009. Le concert Impressions russes, qu’il a dirigé avec cet orchestre en décembre 2008 et au cours duquel il présentait la première de son Concerto pour violoncelle, a remporté un prix Opus. Airat Ichmouratov a été chef en résidence chef de l’Orchestre symphonique de Québec de 2009-2011.  

Airat Ichmouratov a étudié la clarinette au Conservatoire de Kazan, ville de Russie où il est né et a grandi. En 1998, il vient poursuivre ses études musicales au Canada et obtient, en 2000, son diplôme de maîtrise à l’Université de Montréal sous la direction d’André Moisan. À la même époque, il fonde le Trio Muczynski avec lequel il remporte les premiers prix du Festival national de musique du Canada (2002) et de la 8e Compétition internationale de musique de chambre à Cracovie, en Pologne (2004).   

L’Orchestre Nouvelle Génération (ONG)
L’ONG réunit une douzaine de jeunes solistes virtuoses présentant des interprétations enlevantes et dynamiques du répertoire pour orchestre de chambre. Fondé en 2011, par Yuli et Eleonora Turovsky, l’ONG a rapidement conquis les mélomanes par le très haut niveau de jeu de ses musiciens. Sous la direction artistique de Natasha Turovsky, l’ONG se distingue par sa recherche de renouveau lors des performances. Résolument tourné vers l’avenir, l’ONG sort la musique classique des sentiers battus!