Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

OPÉRA DE MONTRÉAL

LES 17, 20, 22 ET 24 SEPTEMBRE 2011
NOUVELLE HEURE : 19 H 30


LES NOCES DE FIGARO
DE WOLFGANG AMADEUS MOZART

OPÉRA DE MONTRÉAL

LA FOLLE… RENTRÉE !
LES NOCES DE FIGARO
de Wolfgang Amadeus Mozart

Salle Wilfrid-Pelletier, Place des Arts
17, 20, 22 et 24 septembre 2011
NOUVELLE HEURE : 19 h 30

L’Opéra de Montréal inaugure sa 32e saison avec le chef-d’œuvre absolu du plus génial des compositeurs : Les noces de Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart. Cet opéra qui mêle le rire le plus franc à l’émotion la plus subtile bénéficiera ici d’une distribution composée de la fine fleur du chant de chez nous et d’une nouvelle venue : l’Américaine Nicole Cabell, star du Metropolitan Opera, une des sopranos les plus recherchées de la scène lyrique actuelle, chantera la Comtesse. À ses côtés, dans le rôle de l’espiègle Susanna, la soprano Hélène Guilmette, applaudie partout en Europe, lui donnera la réplique. L’adolescent Cherubino sera interprété par une autre étoile montante, la mezzo Julie Boulianne. Après avoir fait ses débuts à New York l’an dernier, et dans plusieurs maisons prestigieuses d’Europe, elle offre à Montréal cette prise de rôle marquante. Les rôles masculins sont à la hauteur de leurs partenaires féminines. Après avoir exercé sa séduction sur des scènes prestigieuses telles le Covent Garden de Londres ou le festival de Glyndebourne, le jeune baryton-basse torontois Robert Gleadow fait ses débuts à Montréal dans le rôle de l’insolent Figaro. Il défiera son maître, le Comte, personnifié par un autre Canadien d’envergure, Phillip Addis, bien connu à Montréal – mais aussi en Europe et à travers l’Amérique.

Pour mettre en scène cette « folle journée », l’Opéra de Montréal a fait appel à Tom Diamond, bien connu non seulement pour ses réalisations à la Canadian Opera Company et dans le reste du Canada, mais aussi pour sa participation à l’émission Bathroom Diva, diffusée sur la chaîne Bravo. L’expérimenté Paul Nadler dirige l’Orchestre métropolitain ; les décors et les costumes ont été confiés à Allan Charles Klein et les éclairages à Anne-Catherine Simard-Deraspe. Claude Webster prépare le Chœur de l’Opéra de Montréal.

UN DIVIN VAUDEVILLE EN MUSIQUE

L’œuvre, remarquablement équilibrée, propose une action menée à un rythme effréné, dans laquelle se débattent des personnages attachants et complexes. Comme dans une sorte de géniale téléréalité musicale, on s’aime, on se jalouse, on se ment, on crie, on murmure, on complote… Les personnages survoltés surgissent de derrière les meubles, se cachent dans les armoires, sautent par les fenêtres, se déguisent, échangent leurs identités, font alterner les gifles et les baisers. Au passage, l’un reconquiert sa femme et l’autre retrouve son père et sa mère !

Au-dessus de toute cette folie, Mozart plane, utilisant toutes les ressources de l’orchestre et de l’harmonie pour mettre en relief les émotions de ses personnages. Pas une note de trop, rien que des mélodies inoubliables, que tous connaissent – parfois sans le savoir : le « Non più andrai » que claironne Figaro, le frémissant « Voi che sapete » susurré par Cherubino, de même que les airs de la Comtesse, ou encore son duo avec Susanna, « Canzonetta sull’aria », dont le charme accrocheur a intéressé plusieurs publicités…

ARGUMENT

L’intrigue des Noces de Figaro défie tout résumé. Le jour où Figaro va épouser Suzanne, il découvre que son patron, le Comte, veut lui voler sa future. Figaro entreprend de contrecarrer ses plans ; la Comtesse veut se venger de son mari, aidée de Suzanne, pendant que l’adolescent Chérubin cherche à séduire toutes les femmes du château !

FICHE TECHNIQUE

Opéra : Les noces de Figaro [Le nozze di Figaro] de Wolfgang Amadeus Mozart
Genre : opéra-bouffe (« opera buffa »)
Structure : en quatre actes
Langue : en italien avec surtitres français et anglais
Livret : Lorenzo da Ponte (d’après Le mariage de Figaro ou La folle journée de Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais)
Création : Burgtheater de Vienne, le 1er mai 1786
Production : coproduction The Michigan Opera et l’Opéra de Montréal
Dernière présentation à l’Opéra de Montréal : 2003

AUTOUR DES NOCES

Marathon des Arts

Le samedi 10 septembre à 19 h au Quartier des spectacles : diffusion à l’extérieur de Madame Butterfly, de Puccini, dans la production d’Opera Australia et d’Opéra de Montréal. Avec : Hiromi Omura (Cio-Cio-San), Richard Troxell (Pinkerton). Initialement présentée sous les étoiles en 2008 et ayant attiré quelque 50 000 spectateurs, cette deuxième projection s’inscrit dans l’événement de la rentrée culturelle : le Marathon des arts (lemarathondesarts.com)

Place à l’opéra – 2e saison à la Grande Bibliothèque et au Centre Segal des arts de la scène

L’Opéra de Montréal, Bibliothèque et Archives nationales du Québec et le Centre Segal des arts de la scène s’associent de nouveau cette année pour une deuxième saison de la série d’entretiens Place à l’opéra, animées par le musicologue Pierre Vachon autour des productions de l’Opéra de Montréal. La première rencontre, qui offrira un regard croisé sur Les noces de Figaro (Beaumarchais, Mozart, le librettiste, l’œuvre), aura lieu :
13 SEPTEMBRE 2011, 19 h 30 – CENTRE SEGAL – ESPACECINÉMA
15 SEPTEMBRE 2011, 19 h 30 – GRANDE BIBLIOTHÈQUE – AUDITORIUM

Les invités :
Ugo Dionne, professeur agrégé, Université de Montréal
François de Médicis, professeur de musicologie, Université de Montréal

Bibliothèque et Archives nationale du Québec
Centre Segal – Arts de la scène

MétrOpéra

Ils sont de retour pour une sixième année. Autour des Noces de Figaro de Mozart, par les chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal et quelques musiciens de l’Orchestre Métropolitain.

Date : le mardi 13 septembre à 16 h 45, station Berri-UQAM. Gratuit. En collaboration avec la STM, L’orchestre Métropolitain.

QUIZOPÉRA Connais-tu la chanson?

Un quiz rigolo pour tous animé par Sylvia L’Écuyer d’Espace musique (Radio-Canada). Identifiez l’air ou le chanteur d’un opéra… et gagnez des prix.
Artistes invités : Etienne Dupuis, Marc Hervieux… et le public.
Le mercredi 14 septembre, à 17 h, à l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme, Place des Arts

PréOpéra

Introduction à l’œuvre par le musicologue Pierre Vachon (Ph.D.) avant chaque représentation, à 18 h 30 au Piano Nobile de la Place des Arts. Durée : 30 minutes.

OPÉRA DE MONTRÉAL | SAISON 2011-2012

Tous les opéras sont présentés en langue originelle, avec surtitres bilingues projetés au-dessus de la scène.

SALLE WILFRID-PELLETIER DE LA PLACE DES ARTS (PDA)
DVORAK – Rusalka | 12, 15, 17, 19 novembre 2011 à 19 h 30
VERDI – Il trovatore | 21, 24, 26, 28 janvier 2012 à 19 h 30
GOUNOD – Faust | 19, 22, 24, 26 mai 2012 à 19 h 30

SALLE LUDGER-DUVERNAY, MONUMENT-NATIONAL

ATELIER LYRIQUE : Rossini et ses muses | 10, 13, 15, 17 mars 2012 à 19 h 30

NOUVELLE SALLE
Le Gala, 16e édition | 4 décembre 2011 à 14 h

VENTE DE BILLETS
ABONNEMENT

OPÉRA : abonnement à 4 productions (Les noces de Figaro, Rusalka, Il trovatore, Faust)
OPÉRA PLUS : abonnement à 5 productions (OPÉRA + Rossini et ses muses de l’Atelier lyrique)
Pour s’abonner :
– Jusqu’au 1er novembre : Opéra de Montréal uniquement au 514-985-2258 / 1 877 385-2222
– Offert à partir de 151 $