Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

AVANT L’ARCHIPEL

UN CONTE ENTRE COMÉDIE, CHANSON ET IMPROVISATION POUR TOUTE LA FAMILLE

FAMILLE 12 ANS +

Du 4 au 19 décembre à la Salle Fred-Barry du TDP, L’irréductible petit peuple, le Théâtre La Catapulte et Le théâtre français de Toronto s’unissent pour présenter Avant l’archipel, adaptation de Countries Shaped Like Stars de l’auteure canadienne Emily Pearlman. André Robillard et Danielle Le Saux-Farmer, qui signe également la traduction du texte, livrent un spectacle où se côtoient intelligemment théâtre, conte, poésie, chansons, improvisations et interactions avec les spectateurs, rendant chaque représentation unique. Le metteur en scène, Joël Beddows, donne corps à un spectacle ludique et poétique. Une sortie parfaite pour entamer le temps des fêtes en famille.

L’IRRÉDUCTIBLE PETIT PEUPLE

Créée en 2012, L’Irréductible petit peuple se définit petit à petit par son désir de ludisme et d’inventivité autant dans son approche à la création que lors du contact avec le public. En se frottant à l’absurde, au fantastique, l’IPP cherche un cadre légèrement décalé, un miroir tordu qui déforme le quotidien à travers un traitement poétique des mots et de l’espace pour amorcer un échange avec le spectateur. En empruntant à la musique et à l’improvisation pour susciter un esprit de fête, les artistes de l’IPP donnent la priorité à un théâtre qui joue sur l’engagement du spectateur vis-à-vis du spectacle.

L’HISTOIRE

Lénaïque la Magnifique pleure à tous les jours afin de nourrir les fruits- dragons qui poussent dans les vergers de sa péninsule. Un jour, au marché, elle aperçoit un garçon, Brévalaire Spectaculaire. Coup de foudre ! Ils se voient tous les dimanches : entre les rendez-vous, ils comptent chaque pas qui les sépare dans le temps. Mais par manque de larmes, les arbres de Lénaïque s’étiolent. Elle pleure donc pour sauver ses fruits, mais pleure tellement qu’elle transforme sa péninsule en île. Pour rejoindre Brévalaire, elle volera au-dessus des nuages, accrochée à son ventre gonflé d’oignons et de tristesse.

Avant l’archipel surprend d’abord par la richesse de sa langue aussi vive qu’imagée. En sautant à pieds joints de registre en registre – adresses directes au public, chansons et improvisations – Danielle Le Saux-Farmer et André Robillard invitent le public à devenir le témoin actif de la ribambelle de chamboulements provoqués par le premier émoi amoureux.

Emily Pearlman est une auteure, metteure en scène et comédienne installée à Ottawa. Co-directrice artistique de Mi Casa Theatre, elle conçoit des spectacles « in situ(dans des lieux tels que des forêts, placards, salles de réunion…) et y intègre des représentants issus de différentes communautés dans ses productions, notamment les jeunes.

Ses oeuvres sont présentées partout au Canada, et ses talents de conteuse appréciés dans les émissions DNTO et Outfront sur CBC. Emily est un ancien membre de la Banff Playwrights Colony et est auteure en résidence sortante de la Great Canadian Theatre Company. Elle a également travaillé pour le Centre national des arts du Canada, le Festival de la jeunesse d’Ottawa et le Ottawa Storytellers. Au fil des années, elle a reçu cinq Prix Rideau Awards, et a été mise en nomination treize fois en tant que dramaturge, interprète et metteure en scène.

AVANT L’ARCHIPEL

Texte: Emily Pearlman | Traduction : Danielle Le Saux-Farmer

Mise en scène: Joël Beddows

Avec: Danielle Le Saux-Farmer et André Robillard

Assistance à la mise en scène: Guillaume Saidon | Régie: Lindsay Tremblay | Conception : Benoît Brunet-Poirier, Nick Di

Gaetano, André Robillard et Katia Talbot

Une production L’irréductible petit peuple en coproduction avec Le Théâtre La Catapulte et Le théâtre français de Toronto

Du 4 au 19 décembre 2018 

À la Salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier                                           4353, rue Ste-Catherine Est, Montréal  

Billetterie : 514 253-8974 http://www.admission.com  ou http://ww.denise-pelletier.qc.ca