Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->


Avril à l’OSM : le retour du printemps
Du premier au dernier jour d’avril, les invités de prestige se succèdent sur les planches de la Maison symphonique de Montréal. L’Orchestre symphonique de Montréal a l’honneur de recevoir trois chefs dont la réputation n’est plus à faire : l’Américain Lawrence Foster, le Britannique Sir Roger Norrington et le Finlandais John Storgårds. Les instrumentistes ne sont pas en reste : la violoncelliste virtuose Alisa Weilerstein, le trio formé d’Anne-Sophie Mutter, Lynn Harrell et Yefim Bronfman, la violoniste allemande Arabella Steinbacher et le pianiste canadien André Laplante seront tour à tour accueillis par leurs confrères et consoeurs montréalais. On pourra aussi entendre le baryton Hugo Laporte, lauréat 2014 du Grand Prix du Concours OSM Standard Life. Avril prendra fin sous le thème de la fête puisque nul autre que Jean-Pierre Ferland célébrera ses 80 printemps avec Simon Leclerc, Florence K et l’OSM !

AVRIL À L’OSM
Le grand retour de l’étoile du violoncelle
Séries : Les grands concerts du mercredi 1 BBA
Les grands concerts du jeudi 1 Air Canada
Mercredi 1er avril 2015 – 20 h
Jeudi 2 avril 2015 – 20 h
Maison symphonique de Montréal

Grand interprète de George Enescu, le chef d’orchestre américain Lawrence Foster a enregistré l’intégrale de l’oeuvre du compositeur roumain. Il fut d’ailleurs décoré en 2003 par le président de la Roumanie pour services rendus à la musique de ce pays. Véritable chef-d’oeuvre, la Suite no 3, « Villageoise » d’Enescu évoque en cinq mouvements des scènes de l’enfance et les moeurs des villages roumains.

Page des plus prisées des virtuoses du violoncelle, la rhapsodie Schelomo d’Ernest Bloch s’inspire quant à elle du personnage du roi Salomon. L’oeuvre exige, de l’orchestre autant que du soliste, une virtuosité sans précédent. Elle est interprétée ici par Alisa Weilerstein, boursière en 2011 du prestigieux Genius Grant de la MacArthur Foundation. Au fil des ans, la violoncelliste américaine a su s’imposer à la fois comme soliste, chambriste et spécialiste de musique contemporaine.

Également au programme, deux oeuvres évocatrices : Atayoskewin (« Légende sacrée », en langue crie), oeuvre du compositeur canadien Malcolm Forsyth dépeignant les paysages de l’Alberta, et L’apprenti sorcier de Paul Dukas qui fait immanquablement ressurgir l’image de Mickey et de son balai dans le célèbre film Fantasia de Walt Disney.
Pour plus de détails

**********

Le trio Mutter, Harrell & Bronfman en récital
Une soirée Spinelli Lexus
Samedi 11 avril 2015 – 20 h
Maison symphonique de Montréal

La rencontre entre ces trois grands musiciens est incontestablement placée sous le signe de la magie et de l’enchantement. Enfant prodige découverte par le chef Herbert von Karajan, la violoniste allemande Anne-Sophie Mutter s’est rapidement imposée comme l’une des interprètes les plus douées de sa génération, comme en témoignent les nombreux prix Grammy qu’elle a reçus. Également récipiendaire d’un Grammy, le violoncelliste américain Lynn Harrell a immortalisé sur disque certaines interprétations mémorables des trios présentés lors de ce récital. Quant à Yefim Bronfman, pianiste et chambriste recherché, il est reconnu pour sa puissante technique et son lyrisme exceptionnel.

L’ensemble propose un programme réunissant deux oeuvres majeures du genre : le Trio avec piano no 7 en si bémol majeur, op. 97, « Archiduc », le plus connu des trios de Beethoven, et le Trio en la mineur, op. 50 de Tchaïkovski, l’une des oeuvres les plus marquantes de toute la musique de chambre. Rempli de moments virtuoses cathartiques, ce Trio rivalise avec certaines oeuvres symphoniques de bien plus grandes proportions.
Ce concert est présenté en collaboration avec Pro Musica.
Pour plus de détails

**********

Norrington retrouve l’OSM
Série : Les grands concerts du mardi BMO Groupe financier
Une soirée Standard Life
Mardi 14 avril 2015 – 20 h
Maison symphonique de Montréal

L’éblouissante Symphonie « Le printemps » de Schumann évoque une période de « plénitude de bonheur » dans la vie du compositeur. Toujours très apprécié de l’OSM et du public, le réputé chef d’orchestre Sir Roger Norrington dirige ce programme, idéal pour saluer l’arrivée de la nouvelle saison.

C’est aussi lors de ce concert qu’auront lieu les débuts du baryton Hugo Laporte, lauréat du Grand Prix du Concours OSM Standard Life 2014, consacré au chant, aux cuivres et aux bois. La musique vocale et orchestrale de Gluck précédera l’Ouverture de La flûte enchantée de Mozart en plus d’airs tirés des opéras du librettiste da Ponte du compositeur autrichien.
Pour plus de détails

**********

Le printemps de Schumann
Série : Les grands concerts du mercredi 1 BBA
Les grands concerts du jeudi 1 Air Canada
Mercredi 15 avril 2015 – 20 h – Soirée Jeunes ambassadeurs après le concert
Jeudi 16 avril 2015 – 20 h
Maison symphonique de Montréal

Violoniste remarquable, saluée notamment pour ses enregistrements de la musique de Bartók, Milhaud et Chostakovitch, l’Allemande Arabella Steinbacher fera ses débuts avec l’OSM dans le Concerto pour violon de Brahms, à la fois l’un des plus populaires et des plus exigeants du répertoire. Toujours dans la plus pure tradition du romantisme germanique, le concert est complété par l’éblouissante Symphonie « Le printemps » de Schumann qui évoque une période de « plénitude de bonheur » dans la vie du compositeur. Sir Roger Norrington dirige ce programme qui annonce on ne peut mieux l’arrivée des beaux jours.

Pour plus de détails

**********

Verdi : orgue & chant
Séries : Hors série
Dimanche 19 avril 2015 – 14 h 30
Maison symphonique de Montréal

Organiste en résidence de l’OSM, Jean-Willy Kunz, s’entoure des chanteurs du Choeur de l’OSM et de leur chef, Andrew Megill, à l’occasion de ce concert dominical presque exclusivement consacré à des oeuvres italiennes.

Du Miserere d’Allegri (que Mozart avait retranscrit de mémoire, enfant, et qui ne pouvait alors être interprété que dans la chapelle Sixtine) au plus contemporain Gloria de Scelsi, en passant par le Jubilate Deo de Gabrieli, le programme met en valeur la voix, soutenue dans la plupart des pièces par les sonorités du Grand Orgue Pierre-Béique. Jean-Willy Kunz interprétera également la version pour orgue de Quatre pièces sacrées de Verdi.
Le Grand Orgue Pierre-Béique a été généreusement offert à l’OSM par madame Jacqueline Desmarais.

Pour plus de détails

**********

Une saga nordique
Séries : Métro, boulot, concerto
Les dimanches en musique
Mercredi 22 avril 2015 – 19 h
Dimanche 26 avril 2015 – 14 h 30
Maison symphonique de Montréal

Pour souligner le 150e anniversaire de naissance de Carl Nielsen et de Jean Sibelius, l’OSM présente un programme scandinave irrésistible. Écrite d’un seul tenant durant la Première Guerre mondiale, la Symphonie no 4, « L’inextinguible » de Nielsen traduit bien l’irrépressible conviction de vivre du compositeur.

Gagnant de prix Juno, Officier de l’Ordre du Canada et l’un des premiers pianistes concertistes canadiens, André Laplante continue d’être acclamé pour ses enregistrements et ses concerts. Il interprète le Concerto pour piano de Grieg, considéré comme l’une des oeuvres les plus populaires du répertoire et qui est, entre autres, entendu dans le film Lolita d’Adrian Lyne.

En ouverture de programme, le violoniste et chef d’orchestre finlandais John Storgårds, ardent défenseur et promoteur de la musique scandinave, dirige le poème symphonique Chevauchée nocturne et lever de soleil de son compatriote Sibelius.

Causerie préconcert à 13 h 30, le dimanche 26 avril, avec André Laplante et John Storgårds.
Animatrice : Katerine Verebely

Pour plus de détails

**********

André Laplante et le Concerto pour piano de Grieg
Série : Les matins symphoniques Fondation J.A. DeSève
Jeudi 23 avril 2015 – 10 h 30
Maison symphonique de Montréal

Écrite d’un seul tenant durant la Première Guerre mondiale, la Symphonie no 4, « L’inextinguible » de Carl Nielsen traduit bien l’irrépressible conviction de vivre du compositeur. Considérée comme l’une des oeuvres les plus populaires du répertoire, le Concerto pour piano d’Edvard Grieg est, entre autres, entendu dans le film Lolita d’Adrian Lyne. Pour l’interpréter, l’un des premiers pianistes concertistes canadiens, André Laplante, gagnant de prix Juno et Officier de l’Ordre du Canada.

Le chef finlandais John Storgårds dirige ce concert consacré à la musique de deux des plus importants compositeurs scandinaves.

Pour plus de détails

**********

Air ancien et souffle nouveau
Série : Musique de chambre avec les musiciens de l’OSM
Vendredi 24 avril 2015 – 18 h 30
Salle Bourgie, Musée des beaux-arts de Montréal

Flûte, hautbois, clarinette, basson et cor unissent leur souffle dans un festin de couleurs, de rythmes et de poésie consacré à des oeuvres pour vents du 20e siècle : un quintette du compositeur américain contemporain David Maslanka, chef-d’oeuvre pour cette formation, un quintette du Danois Carl Nielsen et un arrangement de la Suite pour piano Le tombeau de Couperin de Maurice Ravel.

Les interprètes sont Denis Bluteau, flûte associé de l’OSM, Theodore Baskin, hautbois solo, Todd Cope, clarinette solo, Stéphane Lévesque, basson solo, et Denys Derome, cor associé.

Pour plus de détails

**********

Ferland : un 80e anniversaire à l’OSM
Série : OSM Pop, présenté par Groupe Investors
STM, partenaire privilégié
Mardi 28 avril 2015 – 20 h
Mercredi 29 avril 2015 – 20 h
Jeudi 30 avril 2015 – 20 h
Maison symphonique de Montréal

Incontestablement parmi les plus grands de la chanson québécoise, Jean-Pierre Ferland célébrera son 80e anniversaire de la plus belle façon qui soit : sur scène, entouré des musiciens de l’OSM ! Florence K unira sa voix à celle de l’auteur-compositeur-interprète dont on connaît toutes les chansons par coeur. Passé maître dans l’art d’orchestrer et de magnifier les plus grands airs de la musique populaire, Simon Leclerc dirigera cette célébration en trois temps qui s’annonce mémorable !

Pour plus de détails

**********

Cette année, soulignez l’arrivée des beaux jours à la Maison symphonique. L’OSM accueille en avril de prestigieux chefs et musiciens invités, fait découvrir le lauréat du Grand Prix du Concours OSM Standard Life en plus de célébrer tout « symphoniquement », trois fois plutôt qu’une, les 80 printemps du « Petit Roi », monsieur Jean-Pierre Ferland !

Pour réserver vos billets ou pour en savoir plus sur la programmation complète de la 81e saison de l’OSM : 514 842-9951 ou osm.ca

Suivez l’OSM sur Twitter @OSMconcerts et sur Facebook