Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Jusqu’au 22 février 2007

Battre le tambour à l’unission / Concours en ligne pancanadien pour les élèves du secondaire

À LA DÉCOUVERTE DES CULTURES AUTOCHTONES
Comment se construit un iglou? Comment confectionne-t-on des mukluks? À quoi ressemble la danse rituelle des tambours de cérémonies sacrées? Qu’est-ce que les Cris ont pu penser en voyant arriver Jacques Cartier? Comment les Hurons-Wendats percevaient-ils les jésuites? Pour le savoir, visitez le monde fascinant de VISIONS AUTOCHTONES, sur le site Web de l’ONF à . Jusqu’au 22 février 2007, les élèves du secondaire de partout au Canada peuvent s’inscrire au concours Battre le tambour à l’unisson et courir la chance de gagner de magnifiques prix.

Les participants n’ont qu’à répondre à quatre questions à choix multiple et à rédiger une brève composition sur ce qui distingue leur communauté. Ils courent alors la chance de gagner un nouvel ordinateur ou un baladeur vidéonumérique iPod ou encore, un voyage à Edmonton pour quatre personnes, pour assister au gala des Prix nationaux d’excellence décernés aux Autochtones, le 16 mars 2007. De plus, les compositions des gagnants seront publiées dans le numéro de mars du magazine Windspeaker ainsi que sur le site VISIONS AUTOCHTONES de l’ONF.

Le concours incite les élèves à explorer le site Web VISIONS AUTOCHTONES, ressource extraordinaire qui renferme des œuvres couvrant plus de 50 ans de production cinématographique soutenue par l’ONF, dépositaire de la plus importante collection de films sur les premiers peuples au Canada. Les internautes peuvent visionner 36 films en entier ainsi que 71 extraits regroupés en 7 thématiques. Ils y trouveront également des entrevues avec les réalisateurs, et des textes rédigés par des spécialistes, des artistes, des aînés et des étudiants. Les thèmes proposés englobent : jeunesse, arts, colonialisme et racisme, connaissances indigènes, histoire et origines, souveraineté et résistance, cinéma et représentation. Cette dernière catégorie, tout particulièrement, témoigne de la transition historique des peuples autochtones vers la réalisation cinématographique comme moyen d’expression : leurs œuvres constituent plus de la moitié de la collection de VISIONS AUTOCHTONES.

« Des documentaristes de renom, comme Alanis Obomsawin et Gil Cardinal, ainsi qu’une nouvelle génération de cinéastes autochtones se sont réapproprié leur image, ont remis en question la perception que nous avions d’eux et raconté l’histoire de leur point de vue, commente Michael Gatin, membre de la communauté PeePeekisis, collaborateur au projet VISIONS AUTOCHTONES et enseignant au niveau secondaire en Saskatchewan. Le site donne aux visiteurs un aperçu des obstacles surmontés par les différentes communautés autochtones, des moments marquants de l’histoire, des gestes posés par des personnes remarquables partout au pays et de la grande créativité de ces peuples. »

La collection en ligne est offerte dans les deux langues officielles et comprend des douzaines de films comportant une vidéodescription pour les personnes qui présentent une déficience visuelle ou du sous-titrage pour malentendants.

Pour en savoir plus sur le concours et sur les prix à gagner, allez sur le site de VISIONS AUTOCHTONES

L’Office national du film du Canada soutient des projets audiovisuels distinctifs, qui offrent au monde entier des contenus médias audacieux et pertinents. Créé en 1939, l’ONF a bâti un imposant catalogue de plus de 12 000 films et a remporté plus de 4 500 prix, dont 11 Oscars®. Réputé mondialement pour ses avancées technologiques en cinéma d’animation et documentaire, l’ONF est aussi chef de file en développement de contenu pour les nouvelles plateformes.

Le site VISIONS AUTOCHTONES est financé en partie par Culture canadienne en ligne, stratégie du ministère du Patrimoine canadien pour favoriser la présentation sur Internet des grandes collections des institutions culturelles du pays. L’ONF tient à remercier les commanditaires suivants pour leur précieuse contribution à ce concours : Telus, VIA Rail Canada, la Fondation nationale des réalisations autochtones, le Delta Edmonton South Hotel & Conference Centre et le magazine Windspeaker.