Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Jusqu’au 13 mai 2010

Le Festival Beethoven se poursuit à l’OSM
MES IMPRESSIONS

Le concert d’hier soir Beethoven au cube! était dirigé par Kent Nagano qui nous a fait entendre les Symphonies no 2, no 5 et no 8 de Beethoven.

Ses symphonies au nombre pair sont plus légères et leur musique est descriptive, celles au nombre impair, plus tragiques. Elles sont aussi les plus connues. Les symphonies no 2 et 8 ont été composées dans des périodes difficiles de la vie de Beethoven, lorsque le destin frappe à sa porte. Il sait que la surdité l’attend, mais il compose néanmoins ces deux symphonies légères et joyeuses. Ce sont apparemment les moins jouées. Kent Nagano a choisi de nous les présenter avec la Symphonie no 5, la plus connue. Son choix nous a donné un concert d’un bel équilibre.

La Symphonie no 2 en majeur, opus 36, était légère et joyeuse avec de beaux contrastes entre les mouvements, certains très vifs et d’autres tout en douceur où la flûte se faisait coquine et enjouée.

La très très belle Symphonie no 8, en fa majeur, opus 93, respire le bonheur. Le contraste dans les mouvements est marquant. D’un crescendo heureux, on passe à une joie sautillante qui fait ensuite place à beaucoup de délicatesse dans l’expression et se termine sur un suspense intense.

La Symphonie no 5, en do mineur est la plus jouée des symphonies de Beethoven. Pa, pa, pa, pam! Voilà, vous êtes déjà situé. Le drame s’installe. Il se poursuit avec insistance par la répétition du même motif du début à la fin.

Kent Nagano dirigeait l’OSM avec vigueur, prenant plaisir à partager la scène avec les musiciens et à les mettre en valeur. Bien sûr, j’ai aimé la Symphonie no 5 mais j’ai été très agréablement surprise par la Symphonie no 8 que je prendrai plaisir à entendre à nouveau.

Les prochains concerts du Festival Beethoven vous apporteront certainement autant de plaisir.

0 Au secours, 1 Pas du tout, 2 Un peu
3 Assez, 4 Beaucoup, 5 Passionnément

Cliquez pour lire le communiqué du Festival Beethoven vous indiquant tous les concerts.

Tous les concerts du Festival Beethoven sont précédés d’une causerie animée par Kelly Rice, réalisateur et chroniqueur à CBC Radio, qui reçoit Guy Marchand, musicologue.

Le Festival Beethoven est présenté par Power Corporation.

À la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Causeries
Pour les concerts en soirée : 19 h
Pour les concerts en matinée : 13 h 30

Renseignements et réservations : 514 842-9951 ou www.osm.ca

L’Orchestre symphonique de Montréal est présenté par Hydro-Québec en collaboration avec Banque Nationale Groupe financier.