Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Du 22 février au 4 mars 2007

2e Biennale de Gigue contemporaine

Tangente s’associe à nouveau cette année au Festival Montréal en lumière en présentant la 2e édition de la Biennale de gigue contemporaine (BIGICO). Sous la direction de Lük Fleury, cet événement unique en son genre regroupe neuf chorégraphes issus du milieu de la gigue contemporaine. Du 22 février au 4 mars, neuf créations différentes sont présentées sur la scène de Tangente en plus de la projection du documentaire Ville-Fantôme de Raymond St-Jean (production Cine Qua non Media) et de la tenue d’une table-ronde animée par Dena Davida sur le phénomène de l’émergence de la gigue contemporaine.

La gigue contemporaine allie la gigue traditionnelle québécoise à la liberté chorégraphique qu’offre la danse contemporaine. La fusion est au cœur de ce travail chorégraphique : en plus de puiser ses sources dans les traditions du Québec, la gigue contemporaine de Lük Fleury et sa bande s’inspire également de danses, de musiques et de gestes provenant d’Europe de l’Est, du Moyen-Orient et d’Amérique du Sud. Ce sont des expérimentations autour de la gigue autant sur le plan corporel que rythmique.

Lük Fleury est artiste multidisciplinaire, chorégraphe, danseur et dramaturge. Il est également derrière la création du Fuxi Club, qui se consacre au développement de la gigue contemporaine depuis 1999. Par le biais de créations originales, ce regroupement d’artistes repoussent les limites de la gigue et tentent de la propulser vers des avenues encore inexplorées. Danseur depuis 1985 au sein de l’ensemble folklorique Les Éclusiers de Lachine, il en assure la direction artistique depuis 2005. Au sein de la compagnie Kafala, il a œuvré à un travail d’intégration de la gigue au jeu de l’acteur avec ses deux premières pièces crées au Monument-National, Le Choeur des Silences (1997) et Richard Moins III (1998). En gigue contemporaine, il a créé deux chorégraphies pour Les Sortilèges Danses du Monde, en plus de ses propres créations dont les récentes Équilibristes (2006) et Flambeaux (2005). Il est le directeur artistique de la Biennale de Gigue Contemporaine (BIGICO).

Dans le cadre de la 8e édition du Festival Montréal en lumière
Série Tangente festive :

2e Biennale de Gigue contemporaine

22, 23 février 2007 à 20h30
24 février à 14h et 20h30
25 février à 16h

Zone Gigue en solo de Marie-Soleil Pilette
Struments de Luca Palladino
Passé recomposé de Jean-Philippe Lortie
ZoNdes de Nancy Gloutnez

Turque-oise de Yaëlle Azoulay

Dimanche 25 février 2007 à 13h
Projection du film Ville-Fantôme
de Raymon St-Jean
Production de Michel Ouellette / Cine Qua Non Media

1er et 2 mars 2007 à 20h30
3 mars à 14h et 20h30
4 mars à 16h

¿Qué ?de Philippe Meunier
Régurgiguer de ci et de ça de Pamela Poulin
Sa cane et ses clogs de Mélissandre Tremblay-Bourassa
Turque-oise de Yaëlle Azoulay
Équilibristes II de Lük Fleury

Dimanche 4 mars 2007 à 13h

Table-ronde animée par Dena Davida sur le
phénomène de l’émergence de la gigue contemporaine.

À Tangente
840, rue Cherrier

Billetterie : 514-525-1500