Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le 10 mai 2014, 18 h


Musica Camerata Montréal présente
Bijoux cachés de l’Europe centrale

Le 10 mai prochain, la formation Musica Camerata Montréal présentera Bijoux cachés de l’Europe centrale, le quatrième et dernier concert de sa 44e saison. À cette occasion, l’ensemble réunira la pianiste Berta Rosenohl, les violonistes Luis Grinhauz et Alexandre Lozowski, l’altiste Bertrand Robin et le violoncelliste Leo Grinhauz.

Reconnu comme le premier ensemble de musique de chambre au pays, Musica Camerata Montréal présentera ce concert à la Chapelle historique du Bon-Pasteur (100, rue Sherbrooke Est), où se trouve l’un des fameux pianos Fazioli. Ce concert est rendu possible grâce à la générosité de Ruby Stein Wagner SENC.

Les œuvres au programme:

• Quintette pour piano et cordes en do mineur op. 1 d’Ernö von Dohnanyi (Pressburg, 1877 – New York, 1960). Dohnanyi n’a pas été, comme ses compatriotes Bartok et Kodaly, à la recherche d’une langue musicale renouvelée par le vrai folklore, mais il est resté attaché à la tradition romantique germanique. En fait, on l’a surnommé le « Brahms hongrois ». Ce quintette, composé alors qu’il avait 18 ans et qu’il était encore étudiant à l’Académie de musique de Budapest, est entendu et apprécié de Brahms qui invitera le jeune musicien à le présenter à Vienne. Comme chez Brahms, cette œuvre, particulièrement riche d’un point de vue thématique, respecte les formes classiques.

• Quintette pour piano et cordes en la mineur op. 12 de Vitezslav Novak (Kamenice, Bohême du Sud, 1870 – Skutec, 1949). Ce quintette est une œuvre essentielle dans la production de musique de chambre de Novak. Terminée en janvier 1897, cette pièce témoigne des deux influences majeures de l’époque chez le compositeur : l’influence romantique de Brahms et de Dvorak, et celle des premières découvertes de la musique folklorique. La première influence est manifeste dans la riche texture de l’écriture pour piano et cordes tandis que la deuxième est perceptible dans le thème du deuxième mouvement, une vieille chanson bohémienne du 15e siècle, et du troisième, une chanson slovaque.

Ce concert sera enregistré par Espace musique, la radio musicale de Radio-Canada.

Chapelle historique du Bon-Pasteur
100, rue Sherbrooke Est

Le concert de 90 minutes sans entracte sera présenté à 18 h. Notez que le stationnement est gratuit dans les rues à proximité de la Chapelle le samedi à partir de 18 h.

Billets individuels : 30 $, 20 $ (étudiants et aînés)
Réductions consenties aux groupes de six personnes et plus.

Réservations et renseignements : 514 489-8713
Billetterie le jour du concert : 514 872-5338

Prochains concerts – 45e saison
Présentés à 18 h à la Chapelle historique du Bon-Pasteur

• 13 septembre 2014 : quintettes de Ralph Vaughan Williams et de Louise Farrenc
• 8 novembre 2014 : Les Russes : quintettes d’Alexandre Borodin et de Nikolai Medtner
• 14 mars 2015 : Les Français : quatuors de Camille Saint-Saëns et d’Ernest Chausson
• 23 mai 2015 : Les Américains : Trios de Lowell Lieberman, Amy Beach et Arthur Foote.

À propos de Musica Camerata Montréal

Depuis sa création en 1970, Musica Camerata Montréal offre au public des programmes d’une rare originalité. La formation accorde une place de choix aux compositeurs d’ici et s’attache à faire découvrir, souvent en première canadienne, des œuvres peu connues. Musica Camerata Montréal se démarque notamment par la qualité de ses interprétations d’un répertoire riche de plus de 350 œuvres datant des XVIIIe, XIXe, XXe et XXIe siècles. L’ensemble s’est produit au Canada, aux États-Unis, au Costa Rica et en Argentine, s’attirant à chaque occasion les éloges de la critique. Renseignements : www.cameratamontreal.com