Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Britannicus

de RACINE
mise en scène FLORENT SIAUD

Production Théâtre du Nouveau Monde,
en collaboration avec Les songes turbulents, compagnie de création

TNM → 26 mars au 16 avril 2019

Parmi les pièces les plus connues de Racine, Britannicus met en scène la passion du pouvoir et la force du désir amoureux. C’est avec ce chefd’œuvre classique que le jeune metteur en scène Florent Siaud fait son entrée au TNM. Artiste surdoué et atypique, porteur d’une vision singulière, il compte parmi les plus prometteurs de sa génération. Partageant son activité créatrice entre l’Europe et Montréal, il est partout acclamé pour son travail à l’opéra ou au théâtre. Pour relever le défi de Britannicus, il a composé une distribution exceptionnelle, emportée par Sylvie Drapeau dans le rôle de la mère manipulatrice de l’ambitieux Néron, interprété par Francis Ducharme, alors qu’Éric Robidoux apporte fougue et sensibilité au personnage de Britannicus. Marc Béland, Maxim Gaudette, Marie-France Lambert et Evelyne Rompré complètent cette équipe de rêve.

UNE TRAGÉDIE POLITIQUE ET PASSIONNELLE
Quand commence la pièce, en l’an 55 de notre ère, Néron gouverne l’Empire romain sous la tutelle de sa mère, Agrippine. Celle-ci a déjà manigancé pour écarter Britannicus, fils de l’empereur Claude et héritier légitime du trône, fiancé à Junie, descendante directe de l’empereur Auguste, ce qui donnerait à Britannicus un surcroit de légitimité s’il en venait à aspirer au pouvoir. Pour empêcher un mariage qui risquerait de le destituer, Néron fait enlever Junie, dont il vient de tomber éperdument amoureux. Agrippine comprend que son fils est maintenant décidé à exercer ses fonctions d’empereur comme il l’entend… Après Andromaque, Britannicus est la pièce la plus jouée et la plus étudiée de Racine. Cette intrigue politique et passionnelle prend une dimension psychanalytique explorant les fondements des relations humaines : le lien entre une mère et son fils, la haine entre deux frères ennemis, la découverte du sentiment amoureux. Dans une langue magnifique, rythmée par la musicalité des alexandrins et l’équilibre des répliques, Britannicus raconte une histoire vieille comme le monde, et toujours d’actualité : celle de la fascination du pouvoir et des moyens mis en œuvre pour parvenir à ses fins.

FLORENT SIAUD,
LE PARCOURS ADMIRABLE D’UN JEUNE PRODIGE
Monter une pièce de Racine en 2019 est un immense défi que relève Florent Siaud. Fin connaisseur de l’auteur, dont il a fait le sujet de sa thèse de doctorat, il a bénéficié de la bourse Jean-Pierre Ronfard, remise par la direction artistique du TNM, pour mener un travail considérable sur le texte, pour en comprendre chaque mot, chaque intention et le rendre limpide pour le public contemporain. Directeur artistique de la compagnie franco-québécoise Les Songes turbulents, Florent Siaud mène une carrière exceptionnelle. Après des études supérieures en théâtre, il se forme en étant assistant, notamment à l’opéra de Nice et l’Opéra Bastille, ou dramaturge auprès de metteurs en scène tels que Denis Marleau ou Brigitte Haentjens. En Europe, il monte des opéras dans les grands théâtres de Stockholm, Vienne, Versailles ou Bordeaux. À Montréal, ses mises en scène de textes réputés exigeants, de Heiner Müller ou de Ivan Viripaev, l’ont d’emblée fait remarquer. Il vient de faire un triomphe à Paris avec 4: 48 Psychose, interprété par Sophie Cadieux, un spectacle acclamé par la critique et le public, créé au Théâtre de la Chapelle, en 2015. Son inventivité, son audace, sa direction d’acteur précise et puissante sont les garanties d’un Britannicus moderne et enlevé, livré par une pléiade d’acteurs et d’actrices immenses, habiles à transcender la langue racinienne.

UNE CONCENTRATION DE TALENTS
L’art de former une distribution fait incontestablement partie des qualités de Florent Siaud. La plupart des acteurs ont mené une carrière en danse, c’est dire si le travail corporel est intense et maîtrisé. Toutes et tous évoluent dans un environnement conçu par Romain Fabre, aux lignes épurées et contemporaines, éclairées par Nicolas Descoteaux. Les costumes sont signés Jean-Daniel Vuillermoz, concepteur français avec qui Florent Siaud a développé une belle complicité au fil des créations. Produit par le TNM, ce spectacle est créé en collaboration avec Les Songes turbulents. Britannicus est le fruit d’une extraordinaire rencontre entre un brillant metteur en scène et des interprètes au sommet de leur art: une concentration de talents au service d’une tragédie déchirante où la fureur de vaincre n’a d’égale que la passion amoureuse.

BRITANNICUS
Du 26 mars au 20 avril Mardi 19h30
Du jeudi au vendredi 20h Samedi 15h et 20h

AU THÉÂTRE DU NOUVEAU MONDE
84 rue Sainte-Catherine Ouest

Réservations 514.866.8668 ou http://www.tnm.qc.ca