Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

   photographe Yves Renaud

Caligula « Du grand théâtre »

– Valérie‑Micaela Bain, RDI Info, ICI RDI

CALIGULA

4 supplémentaires

dimanche 9 avril à 14 h + mardi 11 avril à 19 h 30 + mercredi 12 avril + jeudi 13 avril à 20 h

RÉSERVEZ VOS BILLETS MAINTENANT

 LES ÉCHOS

« (René Richard Cyr) nous propose ici une production où l’intelligence est au service du théâtre (…) Cyr a choisi une distribution de haut calibre pour livrer ce texte (…) Éric Bruneau est excellent dans le rôle de Hélicon. (…) Benoît Drouin‑Germain apporte une belle sensibilité au jeune poète Scipion. (…) Étienne Pilon incarne avec autorité le lucide militaire Cherea. (…) Macha Limonchik joue avec douceur et sensualité la maîtresse de Caligula. (…) Si le pouvoir de Caligula est sans limites, le talent de cet acteur (Benoît McGinnis) est infini. » – Luc Boulanger, La Presse

« À ne pas manquer, sans réserve aucune… Benoît McGinnis… plus grand que nature ! » – Francine Grimaldi, Samedi et rien d’autre, ICI Radio‑Canada Première   « …le jeu de Benoît McGinnis est époustouflant ! » – Micheline Rouette, Alternative Rock Press   « Vous devriez y aller ne serait‑ce que pour la performance de Benoît McGinnis. » – Émilie Perreault, Puisqu’il faut se lever, 98.5 FM

« Dès que le rideau se lève, le spectateur est tenu sur un fil à haute tension pendant 1h45 (…) brillantissime Benoît McGinnis (…) Des jeux d’acteurs de grande qualité (…) Cette production de chair et de sang jouée magistralement s’inscrit parmi les plus vibrantes, les plus dérangeantes et les plus déstabilisantes présentées au TNM en cette saison 2016-2017. (…) À voir absolument. » – Christiane Chevrette, Nightlife.ca « (…) Benoît McGinnis exceptionnel, souverain, triomphal, parcourant la scène comme un enfant sauvage. » – Élie Castiel, revuesequences.org

« Dès la première scène, le ton est donné : le spectacle sera brut et métallique, sombre et contemporain, plus rock que classique. (…) McGinnis atteint un état de grâce dont on se sent privilégié d’être témoin. » – Christian Saint‑Pierre, Le Devoir « René Richard Cyr se renouvelle encore… tous les comédiens sont bons… c’est un travail colossal… Précipitez‑vous ! » – Rafaële Germain, Culture-club, ICI Radio‑Canada Première

« L’incarnation de Caligula par Benoît McGinnis est magistrale, élevant ainsi ce comédien au rang des monstres sacrés, parce qu’il faut bien appartenir à cette race d’acteurs d’exception pour rendre avec justesse et nuance toute la démesure de pareils personnages. (…) Les costumes de Mérédith Caron expriment bien le passage de la sérénité à la folie, tout comme les décors (Pierre‑Étienne Locas) qui, mis à part les deux seuls moments purs et lumineux, avant et après l’empire du tyran, placent le reste de l’action dans un sous-sol, belle métaphore de l’obscurantisme. » – Jean‑Claude Côté, revuejeu.org

« Les premières minutes de la pièce… c’est un coup de point. Ça rappelle le travail d’un metteur en scène italien… Romeo Castellucci (…) Si vous voulez en prendre plein la gueule, mais surtout pour voir un excellent comédien qui est vraiment dans un état de grâce…, Benoît McGinnis, c’est à voir au TNM… » – Katerine Verebely, Gravel le matin, ICI Radio‑Canada Première « Benoît McGinnis, magistral (…) un saisissant acte de bravoure. (…) accomplissement théâtral que l’on peut sans exagérer qualifier de chef-d’œuvre. (…) Du grand théâtre ! » – Gilles G. Lamontagne, sorstu.

Au Théâtre du Nouveau Monde                                                                                                    84 rue Sainte-Catherine Ouest  

Réservations 514.866.8668 ou http://www.tnm.qc.ca