Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le mercredi 17 septembre 2008, 20 h

Cantata Criolla
Grand spectacle d’ouverture d’I Musici

La 25e saison des Musici se drape de couleurs éclatantes et d’audacieuses découvertes. Le coup d’envoi de la série Centre-ville s’ouvrira sur des sonorités chaudes, vibrantes d’émotions et riches en saveurs sud-américaines. Les solistes vénézuéliens Idwer Alvarez et Franklin de Lima appuyés par le Grand Chœur de Montréal interpréteront la magistrale Cantata Criolla d’Estévez. Présenté en première mondiale, le Dragoncello pour 6 violoncelles et orchestre du compositeur vénézuélien Paul Desenne rendra un chaleureux hommage à Yuli Turovsky pour sa contribution exceptionnelle à l’enseignement de cet instrument. Coups d’archets, du compositeur québécois Denis Gougeon démontrera de nouveau la virtuosité sans pareille de l’Orchestre et de son chef. Quant à l’œuvre The Lark Ascending de Williams, celle-ci sera exécutée brillamment par une soliste exceptionnelle, le 1er violon, Eleonora Turovsky.

« Mais le grand événement de la saison sera le spectacle d’ouverture qui a la bonne idée de se terminer par l’irrésistible Cantata Criolla. (…) La joute culmine dans un Allegro vivo final où le Dies Irae diabolique, mâtiné de rythmes sud-américains et de maracas, est vaincu par le fier Vénézuélien. » – Christophe Huss, LE DEVOIR, 2008

Cantata Criolla : une œuvre-phare du répertoire sud-américain

Œuvre écrite pour grand orchestre, chœur et solistes, la Cantata Criolla également sous-titrée «Florentino, el que cantó con el Diablo» (Florentino, celui qui chante avec le diable) est un conte mythique profondément enraciné dans l’âme vénézuélienne. Écrite en 1954, la Cantata Criolla amalgame « l’opulence sonore de Richard Strauss, l’élan rythmique de Stravinsky et le piquant harmonique de Ginastera. » Une joute lyrique qui sera admirablement interprétée par le ténor vénézuélien Idwer Alvarez (Florentino) et son compatriote, le baryton Franklin de Lima (Diable). Une pièce dramatique ponctuée de rythmes latins où se joue l’éternel combat entre le bien et le mal, un concours de chant entre Florentino — représenté en musique par l’hymne Ave Maris Stella — et le Diable, par le Dies Irae. Dirigé par Martin Dagenais, le Grand Chœur de Montréal, se joindra aux musiciens et aux solistes et ajoutera une touche bouleversante à cette cantate.
Dragoncello pour 6 violoncelles et orchestre : en première mondiale

Le compositeur vénézuélien, Paul Desenne, a composé expressément ce Dragoncello en l’honneur du « professeur »Turovsky avec six de ses élèves en vedette. Dragoncello est la troisième œuvre du compositeur à être interprétée par I Musici. En 2007, l’Orchestre jouait le Palenkumbé lors de l’ouverture du Festival international de musique de Carthagène, en Colombie. Desenne a créé quelque soixante-dix compositions destinées au violoncelle. Pour Dragoncello, il évoque l’évolution du «primitif » au « civilisé » par une chorégraphie collective de coups d’archets et de glissandi.
« Le chef d’orchestre abandonne son violoncelle pour la baguette et emmène les auditeurs dans un paysage féerique évoquant la belle Schéhérazade aux sons de Chostakovitch. » – LUXEMBURGER WORT, 2002
The Lark Ascending (L’Envol de l’alouette) de Williams

Le compositeur anglais, Ralph Vaughan Williams (1872-1958) compte parmi ceux ayant le mieux célébré la campagne anglaise en musique. The Lark Ascending fait du violon une évocation du vol et du chant de l’oiseau. L’interprétation de la soliste Eleonora Turovsky a été fort bien accueillie par le public lors de la récente tournée des Musici en Amérique du Sud.

Coups d’archets : un conte musical inspiré du Petit Prince

Créée en 1998, à la demande de Yuli Turovsky pour souligner le 15e anniversaire de fondation de l’Orchestre, Coups d’archets se veut, selon son compositeur Denis Gougeon, « une métaphore de la naissance d’I Musici ». Seul sur scène, le violoncelliste Yuli Turovsky est « bientôt rejoint par tous les musiciens qui s’harmonisent sous la direction du chef ». Acclamée par le public et encensée par la critique locale et internationale, l’œuvre contemporaine Coups d’archets démontre l’élégante homogénéité des quinze instrumentistes et de son chef.

Le 17 septembre : un concert mémorable et un nouveau compact chez les disquaires

L’année 2008 souligne le 25e anniversaire de L’Orchestre de chambre I Musici de Montréal. En plus de présenter un concert grandiose à la Place des Arts, le Grand spectacle d’ouverture du 17 septembre, maestro Turovsky offrira aux mélomanes une autre occasion de se réjouir : la sortie du prochain compact des Musici. Regroupant notamment des œuvres d’Airat Ichmouratov (Muczynski Trio), ce nouvel opus sous étiquette Analekta (en kiosque dès le 16 septembre) s’ajoutera à l’imposante discographie de l’Orchestre (plus de 40 disques compacts distribués dans plus de 50 pays).

Théâtre Maisonneuve, Place des Arts

Renseignements et billetterie: 514 982-6038 ou encore à info@imusici.com.
imusici.com