Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le dimanche 14 janvier, 14 h 30

Les Dimanches en musique : Hommage à Luigi Nono
Kent Nagano, chef d’orchestre et Richard Roberts, violoniste.

13 h 30 : causerie avant concert : Françoise Davoine reçoit Nuria Schoenberg-Nono et Richard Roberts.

Kent Nagano dirigera le concert Hommage à Luigi Nono. Ce programme est présenté en ouverture du festival Luigi Nono, maître du son et du silence, organisé par le Conservatoire de musique de Montréal. L’Italien Luigi Nono (1924-1990) compte parmi les plus importants représentants de l’avant-garde musicale après 1950. Sa musique se caractérise par une sensibilité sonore unique, des variations d’atmosphère et des nuances subtiles.

Lors de ce même concert, Richard Roberts, premier violon solo de l’OSM, interprétera et dirigera «L’Automne» et «L’Hiver», deux des Quatre Saisons de Vivaldi, et l’Orchestre jouera aussi la Symphonie n° 7 de Beethoven.

À 13 h 30, le public bénéficiera d’une causerie avant concert : Françoise Davoine recevra Nuria Schoenberg-Nono, présidente et fondatrice des Archives Luigi Nono à Venise, présidente du Centre Arnold Schoenberg à Vienne, veuve de Luigi Nono et fille d’Arnold Schoenberg, ainsi que Richard Roberts.

Veuillez noter que l’ordre de présentation des œuvres a été modifié et que la Septième Symphonie de Beethoven sera interprétée à la place de la Quatrième Symphonie de Mendelssohn.

Vu la très grande demande pour le concert Hommage à Luigi Nono, l’OSM ouvre au public la répétition générale de ce concert, au prix de 23 $ le billet, le 14 janvier à 10 h

ET

Les mardi 16 et mercredi 17 janvier, 20 h

Les Soirées Signature : The General Kent Nagano, chef d’orchestre ; Colm Feore, narrateur ; Christiane Oelze, soprano ; Chœur de l’OSM (Iwan Edwards, chef de chœur).

19 h : causerie avant concert : Kelly Rice reçoit Paul Griffiths.

The General : Un Hommage au général Roméo Dallaire

La nouvelle série de l’OSM Les Soirées Signature présente 4 concerts événements uniques, tous dirigés par Kent Nagano. Le deuxième événement de cette série présentera The General, les mardi 16 et mercredi 17 janvier à 20 h, un texte original du musicologue, librettiste, critique et ex-journaliste du New Yorker Paul Griffiths. Colm Feore narrera ce texte, qui rend hommage au Général Roméo Dallaire, sur des extraits d’Egmont, de König Stephan, de Leonore Prohaska et l’Opferlied de Beethoven interprétés par l’OSM, le Chœur de l’OSM et la soliste Christiane Oelze. « Mettre en paroles, accompagnées d’une musique aussi vive et dynamique, le sort horrible de centaines de milliers d’êtres humains au Rwanda exige un doigté et une sensibilité uniques, » affirme Roméo Dallaire, qui a osé prendre position lors du génocide du Rwanda. À 19 h, il y aura une causerie avant concert : Kelly Rice, animateur à CBC Radio 2, recevra Paul Griffiths.

Né à Boston, l’acteur canado-américain Colm Feore est membre du Festival de Théâtre de Stratford qui recense un des répertoires de théâtre classique les plus importants d’Amérique du Nord. Au cours de quatorze saisons passées à Stratford, il a joué de nombreux premiers rôles parmi lesquels figurent Roméo, Hamlet, Richard III, Othello, Don Juan et Cyrano. Salué par la critique canadienne pour son incarnation du premier ministre Pierre Elliott Trudeau dans la série télévisée Trudeau, il a remporté un prix Gémeaux dans la catégorie « Meilleur acteur principal dans un film ou une série », en 2002. Il s’est notamment illustré dans le rôle-titre de Trente-deux films brefs sur Glenn Gould de François Girard, qui lui a valu une nomination aux prix Génie à titre de « Meilleur acteur ». Ayant à son actif une riche filmographie (Chicago, The Sum of All Fears, Pearl Harbor, The Red Violin, City of Angels, Face/Off, The Perfect Son), Colm Feore a été propulsé au sommet de la popularité en 2006 avec le film Bon Cop Bad Cop dans lequel il incarne un policier ontarien, Martin Ward, acolyte de David Bouchard interprété par Patrick Huard.

Veuillez noter que l’ordre de présentation des œuvres a été modifié : ce concert débutera par la présentation de la Deuxième Symphonie de Beethoven.

Programme

Kent Nagano, chef d’orchestre
Colm Feore, narrateur
Christiane Oelze, soprano
Chœur de l’OSM
Iwan Edwards, chef de chœur

Ludwig van Beethoven, Symphonie n° 2 en ré majeur, opus 36

The General

Ludwig van Beethoven, Egmont, Ouverture en fa mineur, opus 84
Ludwig van Beethoven, Egmont, n° 1, opus 84, «Die Trommel gerühret», Song (Un Tambour au loin, chant)
Ludwig van Beethoven, König Stephan, opus 117, n° 7, «Melodrama»
Ludwig van Beethoven, König Stephan, opus 117, n° 5, «Melodrama»
Ludwig van Beethoven, Egmont, n° 6, opus 84, «Entr’acte 4»
Ludwig van Beethoven, Leonore Prohaska, WoO 96, n° 4, «Funeral March» (Marche funèbre)
Ludwig van Beethoven, Egmont, n° 2, opus 84, «Entr’acte 1»
Ludwig van Beethoven, Egmont, n° 3, opus 84, «Entr’acte 2»
Ludwig van Beethoven, Egmont, n° 7, opus 84, «Clärchen’s Death» (La Mort de Clara)
Ludwig van Beethoven, Egmont, n° 8, opus 84, «Melodrama»
Ludwig van Beethoven , Egmont, n° 4, opus 84, « Freudvoll und leidvoll » (Seul et désespérant)
Ludwig van Beethoven, Egmont, n° 5, opus 84, «Entr’acte 3»
Ludwig van Beethoven, König Stephan, opus 117, n° 8, «Geistliche Marsch» (Marche solennelle)
Ludwig van Beethoven, König Stephan, opus 117, n° 8, «Melodrama» à partir de Grave risoluto e ben marcato
Ludwig van Beethoven, Egmont, n° 9, opus 84, «Siegessymphonie» (Symphonie de victoire)
Ludwig van Beethoven, Opferlied, 2e version, opus 121b

Auteur du texte The General : Paul Griffiths

Coût des billets : à partir de 15 $

À la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Renseignements et réservations : Billetterie OSM (514) 842-9951 ou sur le site OSM

L’Orchestre symphonique de Montréal est présenté par Hydro-Québec
En collaboration avec la Banque Nationale et
En collaboration avec La Presse