Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le mardi 20 octobre à 19h30

Herbstlieder und Liebeslieder /
Chants d’automne et chants d’amour

L’ensemble Vocal Concertisten de Berlin, invité de l’Ensemble vocal Les Jongleurs
réunis pour un concert unique à Montréal !

Célébrer en choeur le 20e anniversaire de la réunification de l’Allemagne !
C’est pour L’Ensemble vocal Les Jongleurs l’occasion d’accueillir prochainement l’ensemble Vocal Concertisten de Berlin. Ce prétexte historique donnera lieu à une rencontre chorale unique le mardi 20 octobre à 19h30 à l’église Saint‐Denis de Montréal sous le thème rassembleur : Herbstlieder und Liebeslieder / Chants d’automne et chants d’amour.

L’Ensemble vocal Les Jongleurs et L’ensemble Vocal Concertisten ouvriront la première partie a cappella
du concert par une prestation commune du motet Lobet den Herren alle Heiden BWV 230 de J.‐S. Bach (1685‐1750). Dirigé par Kristian Commichau, L’ensemble Voca Concertisten interprétera ensuite plusieurs oeuvres instrumentales du cantor de Leipzig, adaptées pour choeur à quatre voix mixtes :
Bourrée de la Suite anglaise BWV 807, Choral pour orgue Ich ruf zu dir, Herr Jesu ChristBWV 639,
Gavotte de la Suite française no 5, Der Frühling (W.‐F. Bach), Badinerie de la Suite pour orchestre no 2 en si mineur BWV 1067, Prélude no 1 en do du premier livre du Clavier bien tempéré BWV 846. Pour conclure cette première partie, l’Ensemble vocal Les Jongleurs interprétera le Psaume 100 de Heinrich
Schütz.

En deuxième partie, l’ensemble allemand offrira un répertoire de musique française et anglaise, accompagné au piano par Mercedes Roy et Charles Girard : La Rose Complete et Dirait-on de Morten Johannes Lauridsen, The Lost lady found, Mo Nighean Dubh (a cappella), I’m seventeen come Sunday de Percy Grainger (1882‐1961).
En troisième et dernière partie, L’ensemble Vocal‐Concertisten rendra hommage à Johannes Brahms (1833‐1897) en interprétant le cycle des Liebeslieder‐Wältzer op. 21.

Vocal Concertisten,
sous la direction de Kristian Commichau

Fondé par Kristian Commichau en 1987, L’ensemble Vocal‐Concertisten s’est donné comme mission de chanter les joyaux, connus et méconnus, du répertoire sacré et profane. Ce choeur de chambre amateur n’est lié à aucune institution. Les membres de la chorale, dont certains sont solistes à leurs heures, proviennent principalement de Berlin et Potsdam, mais aussi d’autres villes de l’Allemagne du Nord.
Le choeur de chambre est lauréat de concours nationaux et internationaux. Depuis 1992, il a effectué des tournées à travers l’Estonie et la Russie, l’Italie, la Hongrie et la République tchèque, Israël (Israël en Égypte de G. F. Händel), la Belgique et les Pays‐Bas (Un Requiem allemand de J. Brahms à Amsterdam), l’Australie (la première Passion selon Saint‐Matthieu de J. S. Bach avec des instruments d’époque). Il a été l’invité du Goethe‐Institut à l’occasion de l’année Bach en Inde, au Chili, à Sao Paulo et Montevideo (Requiem de Mozart). Enfin à l’automne 2003, il voyageait à travers le nord du Pays‐de‐Galles, toujours avec le soutien du Goethe‐Institut.

Ce choeur s’est notamment démarqué par ses performances dans deux opéras : en 2001, Le Roi Arthur de Purcell et en 2005, The Pirates of Penzance de Gilbert & Sullivan. Soulignons également son interprétation remarquée du Requiem de Mozart, en collaboration avec Walter Jens, philologue réputé de Tübingen, ou sa participation, en 2008, à la première mondiale du spectacle musical Orpheus
Britannicus
, inspiré de la biographie de Benjamin Britten et de son War Requiem.

Kristian Commichau est originaire de Kiel, en Allemagne du Nord. Lorsqu’il s’installe à Berlin pour étudier la musique à l’Université des Arts, il se spécialise en direction musicale. En 1987, il fonde le Vocal‐Concertisten, un choeur de chambre qui s’est acquis une solide réputation en Allemagne et à l’étranger. Entre 1992 et 1995, M. Commichau dirigera avec succès le Boys Choir de Uetersen, ensemble
semi‐professionnel. Depuis 1995, M. Commichau est professeur en chant choral et direction chorale à l’Université de Postdam. Il est aussi chef de la chorale Campus Cantabile et de l’orchestre Sinfonietta Potsdam de l’Université de Potsdam. Il est également, depuis 1999, l’invité principal du choeur de Chambre Mecklenburger Kammersolisten.

Les Jongleurs et leur chef Andreï Bedros

L’Ensemble vocal Les Jongleurs explore, à chaque nouvelle saison, des oeuvres classiques et baroques de
plus en plus complexes. Présenter des oeuvres de qualité adaptées à la maturité grandissante du groupe, c’est le défi du directeur musical, Andreï Bedros, qui se donne pour mission de diversifier la palette musicale et vocale montréalaise.

Originaire de Roumanie, Andreï Bedros est diplômé du Conservatoire de musique de Bucarest. Il est alors choriste au sein de l’ensemble de l’armée Roumaine, dans la Chorale de la Radio‐télévision de Bucarest, puis professeur de musique et maître de chapelle de la cathédrale de Bucarest. À son arrivée
au Québec en 1979, il se spécialise en direction chorale à la Faculté de musique de l’Université de Montréal où il fait également partie du Petit Ensemble sous la direction de Jean‐François Sénart. De 1985 à 1987, il est directeur artistique du Choeur symphonique de Sherbrooke et pendant 12 ans (1981‐
1993) assume les fonctions de maître de chapelle à la cathédrale Saint‐Antoine de Longueuil. Il dirige
actuellement plusieurs chorales dont l’Ensemble vocal Les Jongleurs depuis 1981.

Herbstlieder und Liebeslieder /
Chants d’automne et chants d’amour

L’ensemble Vocal‐Concertisten
Invité de l’Ensemble vocal Les Jongleurs
Pianistes : Mercedes Roy et Charles Girard

Église Saint-Denis
454, avenue Laurier Est
(Métro Laurier)

Prix des billets (en vente à la porte) : 15 $ (entrée gratuite jusqu’à 14 ans) / Membres FADOQ : 10 $

Réservations : (450) 651‐8282
WWW.LESJONGLEURS.CA

La venue de l’ensemble Vocal‐Concertisten a été rendue possible grâce à une généreuse subvention du
Goethe‐Institut.