Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Jusqu’au 23 avril avec relâche ce soir

Trois acrobates français, jonglant sous le nom Les Acrostiches, réussissent à faire, sans cheval, de la voltige équestre en scène, mais montent tout de même avec grand art un cheval… d’arçon.

Ils chantent Mozart a capella sans fausse note, avec une belle harmonie des voix, tout en continuant à faire leur numéro. Ils domptent des animaux sauvages de façon très particulière et même si le maître de piste joue du fouet, les animaux ne sont jamais touchés et les Acrostiches nous font rire encore et encore.

Ils ne sont que trois, or j’ai vraiment eu l’impression qu’ils étaient plus nombreux. Lorsque j’ai vu les mains et les têtes voler littéralement dans les airs, et que le spectacle a continué, je me suis réellement demandé à plusieurs reprises lequel des quatre n’avait bel et bien pas de tête, tant le jeu se fait en souplesse et les changements entre les personnages avec brio.

Un spectacle amusant, très bien monté et bien rôdé.

Pas étonnant que les critiques du sud de la France les aient chaudement applaudis; leur spectacle nous procure une heure et demie de pur plaisir. Voyez mon communiqué précédent pour les critiques françaises sur Les Acrostiches.

La TOHU
2345, rue Jarry est
(angle d’Iberville)

Billetterie : 376-8648

Visitez le site: www.tohu.ca

0 Au secours, 1 Pas du tout, 2 Un peu
3 Assez, 4 Beaucoup, 5 Passionnément