Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le mardi 6 mai 2008 à 20 h

Ravel, Vivier et Beethoven sont à l’honneur en mai à
l’Orchestre Symphonique de Laval

L’Orchestre Symphonique de Laval et son directeur artistique, Alain Trudel, proposent trois œuvres majeures du répertoire classique et contemporain, à la hauteur de ces héros et de ces destins tragiques qui ont inspiré ce concert. Ainsi, dans son Tombeau de Couperin, Maurice Ravel dédie chaque mouvement à des proches disparus lors de la Première Guerre mondiale. Pour souligner ce qui aurait été son 60e anniversaire de naissance, l’OSL rend hommage à Claude Vivier, un des compositeurs québécois les plus influents de sa génération, mort tragiquement à 34 ans. La soprano Nathalie Paulin interprétera l’une de ses œuvres maîtresses, l’émouvant Lonely Child. C’est l’Héroïque, une pièce déterminante du répertoire symphonique, que Beethoven avait d’abord dédiée à Bonaparte, qui viendra clore avec faste ce concert. À noter que l’OSL accueillera Espace musique, la radio musicale de Radio-Canada. Le concert sera enregistré et diffusé ultérieurement dans le cadre des soirées classiques animées par Mario Paquet et présentées du lundi au jeudi à 20 h. Le concert Héros sera présenté le mardi 6 mai 2008 à 20 h, à la salle André-Mathieu.

Nathalie Paulin, soprano

Nathalie Paulin a acquis une excellente réputation aux États-Unis, au Canada, en Europe et en Extrême-Orient comme interprète de premier plan. Récipiendaire du prix Dora-Mavor-Moore 2005 dans la catégorie Spectacle d’opéra exceptionnel, elle a travaillé avec des chefs d’orchestre de renommée internationale dont Jane Glover, Yannick Nézet-Séguin, Andrew Parrott, Jonathan Darlington, Hervé Niquet, David Agler, Richard Bradshaw, Bernard Labadie, Mario Bernardi, Anthony Walker, Graeme Jenkins, Andrew Litton et Yoav Talmi, lors de concerts et de spectacles d’opéra. Depuis 2006, madame Paulin a participé à plusieurs concerts, notamment : Orlando, pour l’opéra de Washington; elle a chanté le rôle de Pamina dans La Flûte enchantée, pour l’opéra de Vancouver; Micaëla dans `Carmen, pour l’opéra de Calgary; le Gloria de Poulenc, pour l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal; Peer Gynt, pour l’Orchestre symphonique de Québec. Elle a remporté le prix Dvorak et reçu de nombreuses reconnaissances décernées, notamment, par la Fondation George London de New York, la Young Mozart Singers’ Compétition de Toronto et le Concours de musique du Canada.

Au programme

Alain Trudel, chef d’orchestre
Nathalie Paulin, soprano

Maurice Ravel (1875-1937)
Le Tombeau de Couperin
I. Prélude
II. Forlane
III. Menuet
IV Rigaudon

Le Tombeau de Couperin est dédié non seulement à ce grand compositeur baroque que fut François Couperin, mais aussi à plusieurs amis tombés au cours de la Première Guerre. L’oeuvre fut d’abord écrite pour piano avant d’être orchestrée quelques années plus tard. Cette orchestration de Ravel montre bien l’étendue de son génie. Entre des traits de hautbois virtuoses et des mélodies de trompettes saccadées, se dessine une œuvre qui s’affranchit presque complètement de son canevas d’origine, pour le plus grand bonheur des mélomanes.

Claude Vivier (1948-1983)
Lonely Child

Claude Vivier nous a quittés il y a déjà 25 ans et pourtant, il est encore bien vivant. On s’arrache encore son œuvre dans les plus grandes maisons d’édition et les meilleurs ensembles du monde l’enregistrent. La pièce Lonely Child, composée en 1980, est une œuvre pour soprano et orchestre de chambre. Sa notoriété est si grande que des étudiants du monde entier en font l’objet de leur recherche. L’œuvre est chantée dans une langue inventée qui cherche à éveiller une nouvelle sensibilité. Elle est divisée en onze sections s’enchaînant les unes aux autres, alternant entre le chant et des interludes d’orchestre.

Entracte

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Symphonie no 3 en mi bémol majeur op. 55 L’Héroïque
I. Allegro con brio
II. Marcia funebre (Adagio assai)
Scherzo (Allegro vivace) & trio
Finale (Allegro molto – Poco andante – Presto)

Beethoven affirme son style avec l’Héroïque. On dit, au sujet de l’écriture de cette œuvre, que c’est le général Bernadotte, ambassadeur de France à Vienne, qui aurait suggéré en 1798 à Beethoven de composer une symphonie en l’honneur de Napoléon. L’histoire musicale populaire relate que Beethoven aurait dédié l’œuvre à Napoléon mais, voyant que ce dernier s’était autoproclamé empereur, en aurait raturé la dédicace. Une chose est certaine, c’est que l’Héroïque marque le début de la grande époque romantique en musique et demeure toujours une expérience fascinante, tant pour les musiciens que pour le public.

Conférence d’avant-concert avec Alain Trudel: le mardi 6 mai 2008 dès 19 h 15

Salle André-Mathieu
475, boul. de l’Avenir
Laval

Billeterie : www.salleandremathieu.com, tél:(450) 667-2040 ou au guichet de la salle André-Mathieu
ou via le Réseau admission : (514) 790-1245 ou www.admission.com

Héros est une présentation de BMO – Banque de Montréal