Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Quadriptyque I-II-III de Corpuscule Danse 8 > 10 mai 19 h

+ représentation décontractée* : 11 mai 2019 – 16 h

AGORA DE LA DANSE – 1435 RUE DE BLEURY, MONTRÉAL

Trois chorégraphes convoquent d’autres formes de beauté et de virtuosité en embrassant les possibilités de la danse intégrée. Pionnière au Québec de cette approche réunissant danseurs avec et sans handicap, la chorégraphe et interprète en fauteuil roulant France Geoffroy examine et dynamise son langage en faisant appel à des créateurs établis, mais néophytes dans ce créneau. Une première expérience qui ouvre une brèche de liberté dans leur propre démarche, un espace d’ouverture totale. France Geoffroy aborde Quadriptyque comme un legs pour la danse intégrée du Québec. Aux trois chorégraphes présentés à l’Agora, l’invitation de la danse intégrée inspire un état d’éveil perpétuel, sans apriori, une autre beauté, une présence simultanément (méta)physique et politique dans le regard d’une société hypernormée. Benoît Lachambre entraîne France Geoffroy dans les méandres du souffle, des ondes vibratoires qui relient leurs deux corps, sous le regard intime de la caméra en direct portée par l’artiste visuelle Marie-Hélène Bellavance. Deborah Dunn s’inspire du célèbre film Casablanca pour incarner dans un quintette la double conscience émotive et politique qui incombe à tout corps atypique sur scène. Lucie Grégoire ciselle un délicat duo sur le besoin d’enracinement et l’appel à l’errance de l’être humain. Quadriptyque IV par Sarah Eve Grant est présentée par la suite à la maison de la Culture du Plateau-Mont-Royal .

France Geoffroy a cofondé en 2000 Corpuscule Danse, compagnie au sein de laquelle elle assure la direction générale et artistique. Elle enseigne et crée des spectacles avec des enfants, des adolescents et des adultes, intervient également comme interprète, consultante et conférencière. Depuis ces débuts en 1994, France Geoffroy a mené une carrière riche et éclectique, elle a dansé entre autres pour les chorégraphes : Johanne Madore, Estelle Clareton, John Ottmann, Benoît Lachambre, Hélène Langevin, Chantal JoLamirande, etc. Sa démarche artistique est centrée sur l’esthétique et les possibilités de mouvance du corps atypique, en utilisant les contraintes physiques comme donnée de départ mais sans s’arrêter à elle. C’est pourquoi danser et faire danser demeure sa priorité. Elle a tant fait pour démontrer qu’une danseuse en fauteuil roulant est avant tout… une danseuse.

©Josee Broekaert

France Geoffroy a reçu le prix Envol du Conseil des arts de Montréal aux Prix de la danse de Montréal 2018, catégorie « Diversité culturelle et pratiques inclusives en danse ».

Compagnie Corpuscule Danse direction artistique France Geoffroy Chorégraphie Deborah Dunn (I), Benoît Lachambre (II), Lucie Grégoire (III) interprétation Bill Coleman, Maxime D.-Pomerleau, Joannie Douville, Mélanie Labelle, Georges-Nicolas Tremblay (I), Marie- Hélène Bellavance, France Geoffroy, Benoît Lachambre (II), Marie-Hélène Bellavance, Georges-Nicolas Tremblay

(III) répétitrices Annik Hamel (I+III), Katya Montaignac (II) éclairages Lee Anholt Costumes Marzia Pellissier // Vidéo ici

* d’inspiration britannique, la représentation décontractée se veut inclusive et ouverte aux populations atypiques : à mobilité réduite, vivant avec une déficience, etc. elle vise à rendre le théâtre plus accueillant et confortable pour ces publics. Cela se traduit par quelques aménagements comme des intensités réduites d’éclairages pendant le spectacle, des sièges de la première rangées réservés, la porte d’accès de la salle ouverte pendant la durée du spectacle ou encore une courte présentation faite avant pour présenter les danseurs et certains aspects du spectacle. uniquement le samedi 11 mai à 16 h.

Martin Messier dirige en direct 60 danseurs dans un grand ballet de fin du monde!

Innervision – Martin Messier 29 mai > 1er juin

Au coeur du Quartier des spectacles, une fougueuse escouade est sur la corde raide. Tel un chef d’orchestre, Martin Messier dirige en direct 60 danseurs professionnels dans un grand ballet de fi du monde. En spasmes ou en vagues, la masse pulse comme un seul corps, s’ouvre et se replie, fonce ou se terre. Un spectacle de danse en plein air d’une ambition rarement vue.

Compagnie 14 lieux direction artistique et chorégraphie Martin Messier interprétation Élise Bergeron, Charles Brécard, Sophie Breton, JA James Britton Johnson, Marie-Ève Carrière, Miranda Chan, Matéo Chauchat, Jimmy Chung, Émilie Demers, Kimberley De Jong, Marie-Ève Demers, Amber Downie-Back, Mark Durand, Bailey Eng, Karen Fennell, Elinor Fueter, Gina Grant, Susannah Haiight, Sara Hanley, Karina Iraola, Eloï Jacques-Wood, Audray Julien, Audrée Juteau, Camille Lacelle- Wilsey, Catherine Lafl ur, Patrick Lamothe, Brianna Lombardo, Chi Long, Maria Mantia Papathanasiou, Lucy May, Julien Mercille, Émilie Morin, Camille Mougenot, Gabriel Painchaud, Susan Paulson, Nickle Peace-Williams, Sébastien Provencher, Sovann Rochon-Prom Tep, Thibault Rajaofetra, Simon Renaud, Marine Rixhon, Geneviève Robitaille, Anne-Flore de Rochambeau, Elie-Anne Ross, Cara Roy, Olivier Rousseau, Camille Trudel-Vigeant, Silvia Sanchez, Marie-Philippe Santerre, Jessica Serli, Stefania Skoryna, Victor Sono, Melina Stinson, James Viveiros musique Paul Jebanasam, Martin Messier scénographie Odile Gamache Conseil à la chorégraphie Caroline Laurin-Beaucage Coordination artistique Ingrid Vallus direction de production Émilie Martel direction technique Olivier Chopinet, Gabriel Duquette sonorisation Frédéric AugerConception matérielle Francis Vaillancourt-Martin Coproduction Agora de la danse Codiffusion Agora de la danse, Festival TransAmériques développement avec le soutien de Nouveau Chapitre Coprésentation Quartier des spectacles.

AGORA DE LA DANSE – DEPUIS 1991

Plus de 25 ans de spectacles québécois, canadiens et internationaux, de créations dynamiques, de projets chorégraphiques & de rencontres interdisciplinaires font de l’Agora de la danse un lieu unique et exceptionnel pour vivre.