Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

DANSE DANSE PRÉSENTE
DADA MASILO / DANCE FACTORY
Johannesburg, Afrique du Sud
SWAN LAKE (Lac des cygnes)
Dada Masilo
14.15.16 JANVIER 2016, 20 H

Elle a 30 ans, elle danse prodigieusement et subjugue l’Occident avec ses relectures galvanisantes de grands classiques du ballet. Invitée par Danse Danse pour une première tournée au Canada, la Sud-Africaine Dada Masilo débarque avec 13 danseurs électrisants et un Lac des cygnes qui bouscule les idées reçues et les tabous de son pays natal. Dans une fusion parfaite des danses classique et africaine, elle réécrit l’histoire du prince Siegfried et de ses amours contrariées. Dans cette version humoristique et décapante de ce légendaire ballet romantique, il refuse tout bonnement d’épouser la princesse qu’une malédiction condamne à devenir un cygne blanc à chaque lever du jour. Il lui préfère le cygne noir qui de surcroît est un homme et non pas le sosie trompeur de sa promise. Une évocation intelligente et lumineuse des questions de l’homophobie, des mariages forcés, des séquelles de l’apartheid et des ravages du sida. Une artiste à découvrir de toute urgence.

CRITIQUE

Simplicité. Fond noir en arrière-plan.
La troupe se présente sur scène en un majestueux cortège, au son de la musique de Tchaïkovski. Les interprètes portent le tutu blanc, seule similarité avec le fameux ballet Le Lac des cygnes, mais différence majeure, même les danseurs portent le tutu. La chorégraphe a mélangé à la musique de Tchaïkovski des musiques de Steve Reich, Camille Saint-Saëns, René Avenant et Arvo Pärt, créant une toute autre atmosphère que celle du ballet original. La danse peut alors s’épanouir aux différentes sonorités, alliant danse classique et danse africaine.

Une histoire de mariage arrangé se déroule devant nos yeux mais l’heureux élu ne veut pas de la promise; son coeur bat pour un bel éphèbe. C’est autour de ce thème que la chorégraphie a été conçue. On passe de mouvements longs et élégants du ballet classique à des mouvements plus rythmés et bien ancrés au sol. On voit même le bel Adonis danser sur des pointes et quelques minutes plus tard, on retourne à une danse presque tribale. Chose certaine, les tutus de la troupe de Dada Masilo n’ont rien de statique. Le tutu s’agite et froufroute à chaque coup de reins des interprètes. C’est la joie qui éclate sur scène. Le plaisir d’être explose.

Même s’il porte le nom de Swan Lake, on est loin d’un spectacle classique, c’est bien plus à une explosion de joie de vivre qu’on assiste.

0 Au secours, 1 Pas du tout, 2 Un peu
3 Assez, 4 Beaucoup, 5 Passionnément

DADA MASILO
14.15.16 JANVIER, 20 H
DURÉE – 1 H 10

Billets à partir de 34.00$

Salle Wilfrid Pelletier de la Place des Arts

Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou
www.laplacedesarts.com