Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Les 29, 30 septembre et 1er octobre 2005 à 20 h
« Rien que du bonheur de danser en trois épisodes ! » Danser, France

LOMA inaugure la 8e saison de Danse Danse avec le retour attendu du chorégraphe Jean-Claude Gallotta ! Figure incontournable de la danse contemporaine française et auteur d’immenses succès (Mammame, Docteur Labus, Les Mystères de Subal), Gallotta revient en force avec Trois Générations, un spectacle joyeusement inusité dont le titre est à prendre au pied de la lettre !

Effectivement, trois générations de danseurs au sommet de leur forme – 24 interprètes en tout – reprennent tour à tour la même chorégraphie, avec l’éloquence de leur âge. En prélude à chaque volet, le chorégraphe nous régale avec un extrait sur grand écran du chef-d’œuvre du cinéaste italien Vittorio de Sica, Miracle à Milan. Une pétillante célébration de la vie à apprécier trois fois plutôt qu’une.

« Un spectacle profondément humain. » Le Figaro, France

3 x 8

Les trois générations de Jean-Claude Gallotta se déploient comme suit : un groupe d’enfants âgés de 7 à 12 ans (le Groupe Grenade dirigé par Josette Baïz), les huit danseurs de la compagnie dirigée par Gallotta (le Groupe Émile Dubois), et huit interprètes plus âgés (le Groupe Mézall), professeurs et anciens professionnels, placés sous la coupe de Darrel Davis.

Ces trois générations d’interprètes se glissent dans les pas des uns et des autres, répétant des gestes identiques et pourtant dissemblables. La dramaturgie du spectacle relève de l’auteur dramatique, scénariste et romancier Claude-Henri Buffard, collaborateur de Gallotta depuis 1998. Pour la musique, Gallotta a fait appel au Groupe Strigall, basé à Grenoble et complice régulier du chorégraphe.

« On retrouve le langage gallottien tel qu’en lui-même. Ses sauts vifs, ses changements de directions très «mouche qui pique», ses supensions au bord du vide et hop, pirouette ! Comme dans la vie, on se pince les joues, on se claque les fesses, on s’enlace et on fait des erreurs d’aiguillage. » Le Monde, France

Avec Trois Générations, Jean-Claude Gallotta dit avoir voulu «voir pousser la danse ».

Grâce à la succession des trois groupes d’âges interprétant la même chorégraphie, on suit en effet sa maturation en accéléré.

Pour Claude-Henri Buffard, il s’est agit entre autres, de « dénicher […] la substance du geste, ce qui perdure en lui quand les corps qui le produisent ne sont pas les mêmes ; ce qu’il devient en passant d’un corps élastique à un corps fatigué, d’un corps usé à un corps neuf, d’un corps fait pour ça à un corps qui ne s’y attendait pas. »

Le retour de Jean-Claude Gallotta à Montréal s’avère le premier événement de la 8e saison de Danse Danse.

Ne manquez pas cette occasion de revoir ou de découvrir l’une des figures dominantes de la danse de l’Hexagone.

Au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts

Billets disponibles à partir de 38 $ (toutes taxes incluses) à la Place des Arts (514) 842-2112 et via le réseau Admission au (514) 790-1245.

Le spectacle sera aussi présenté le 5 octobre à Ottawa.

Les Rencontres de Danse Danse
Le public est invité à une rencontre gratuite avec les artistes le vendredi 30 septembre à l’issue de la représentation.