Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Les 24, 25 et 26 novembre 2005 à 20h, supplémentaire le 23 novembre

Enfin de retour, le grand succès de [bjm_danse] The Stolen Show [xspectacle]

Après un succès retentissant en septembre 2004, The Stolen Show [xspectacle] de [bjm_danse] présenté par Danse Danse reprend l’affiche à Montréal. Chorégraphié par la Canadienne Crystal Pite, The Stolen Show [xspectacle] avait été présenté à guichet fermé au Théâtre du Nouveau Monde ; assurez-vous de ne pas le manquer cette fois-ci !

« (…) [ [bjm_danse] les Ballet jazz de Montréal] ont l’énergie communicative des atomes qui s’entrechoquent, une technique irréprochable et un charisme certain. Là est leur niche, entre le dynamisme éclectique des danses de rue et la beauté et la rigueur des formes néo-classiques. » Le Devoir

Créé à l’occasion du Festival Danse Canada à Ottawa en juin 2004 et offert par la suite en tournée au Canada, aux États-Unis, en Asie et en Europe, The Stolen Show brise « … le mythe qui oppose l’art avec un grand A et l’entertainment. Le kitsch est à l’honneur, la paillette flirte savoureusement avec le grotesque absurde et des moments de belle élégance. Un spectacle tout aussi fascinant que divertissant. » La Presse


Tout à fait vivifiant, le spectacle consiste en un bouquet de trois pièces : Short Works : 24, une suite de vignettes sur le mouvement, [xspectacle] et enfin The Stolen Show, ces dernières étant des parodies des arts et du divertissement, ponctuées de clins d’œil au cirque. Le tout allie l’entrain, l’adresse et la sensualité des danseurs à la créativité de Crystal Pite. Après les spectacles à Montréal, [bjm_danse] poursuivra ses tournées au Québec, au Canada et en Europe.

« Chorégraphié avec finesse et minutie par Crystal Pite et interprété avec brio par [bjm_danse], The Stolen Show est à la fois ingénieux et impertinent dans son approche conceptuel de la danse. Une vigoureuse démonstration de talent et d’excellence en action ! » The Edmonton Journal

CRYSTAL PITE
Originaire de Victoria en Colombie Britannique, Crystal Pite mène une fructueuse carrière d’interprète et de chorégraphe. En 1996, après huit années au sein du Ballet British Columbia, elle joint le fameux Ballett Frankfurt dirigé par William Forsythe, avec lequel elle interprétera des pièces telles Eidos : Telos, The Loss of Small Detail et Endless House.

Depuis1990, Crystal Pite a créé des œuvres pour l’Alberta Ballet, le Ballet Jörgen, le Ballet British Colombia et bien sûr [bjm_danse], où elle fut chorégraphe en résidence de 2001 à 2004. En 2001, le Ballett Frankfurt présentait un duo conçu par Crystal Pite, que celle-ci interprétait avec la Canadienne Cori Caufield. La même année, après un long séjour en Allemagne, Crystal Pite revient au Canada et fonde sa compagnie Kidd Pivot. Suscitant beaucoup d’intérêt, son travail est accueilli sur les scènes qui comptent en danse contemporaine. Kidd Pivot était par ailleurs invitée au Festival international de nouvelle danse de Montréal en 2003. Elle y avait alors présenté un programme intitulé Uncollected Work.

[bjm_danse] et Louis Robitaille
Fondée en 1972 et récemment rebaptisée [bjm_danse], les Ballets jazz de Montréal figurent parmi les troupes pionnières du Québec. Dès ses premières prestations, la compagnie séduit le public par sa vigueur, son allure décontractée et son dynamisme. Depuis ses débuts, [bjm_danse] se produit régulièrement en tournée, principalement au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie. En 1998, Louis Robitaille prenait les rênes de la direction artistique de la compagnie. Ancien danseur étoile des Grands Ballets Canadiens de Montréal, Louis Robitaille fait entrer [bjm_danse] dans le vingt-et-unième siècle. Son credo : décloisonner les styles et donner une tribune aux chorégraphes de la nouvelle génération. Ainsi, le répertoire se transforme, le néo-classique prend le pas sur le jazz et les liens se resserrent entre la troupe et le public.

Lors de sa présentation dans la métropole, The Stolen Show [xspectacle] frappait l’imagination et confirmait le puissant second souffle des Ballets Jazz de Montréal aujourd’hui [bjm_danse]. À vous de découvrir ou de redécouvrir cette compagnie propulsée par une audace et une énergie renouvelées.

À la Salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau
300 de Maisonneuve Est

Billets disponibles à partir de 35 $ au guichet du Centre Pierre-Péladeau au (514) 987-6919 et via le réseau Admission au (514) 790-1245.

Le spectacle sera aussi présenté à Sherbrooke (29 novembre), à Rimouski (28 janvier), à Québec (30 janvier), à Baie-Comeau (1er février) et à Sept-Îles (3 février).

Les Rencontres de Danse Danse
Le public est invité à une rencontre gratuite avec les artistes le vendredi 25 novembre à l’issue de la représentation.