Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

DE MAIN DE MAÎTRE II : DE PARMESAN À MATISSE

Dessins de maîtres anciens à modernes de la plus importante collection privée au Canada
Musée des beaux-arts de Montréal
Centre des arts graphiques
Pavillon Jean-Noël Desmarais, niveau S2
Du 10 avril au 12 août 2018

Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) dévoile 55 dessins, allant du XVIe au XXe siècle, appartenant à un collectionneur montréalais. C’est également l’occasion pour le MBAM de dévoiler une vingtaine de dessins de maîtres, parmi lesquels Delacroix, Greuze, Ingres et Romney, récemment offerts au Musée par ce collectionneur anonyme.
Second volet d’une présentation de 2013, DE MAIN DE MAÎTRE II : DE PARMESAN À MATISSE réunit entre autres des oeuvres sur papier signées François Boucher, Augustin et Annibal Carrache, Giovanni Benedetto Castiglione, Gustave Courbet, Edgar Degas, Juan Gris, Katsushika Hokusai, Victor Hugo, Henri Matisse, Jean-François Millet, Amadeo Modigliani, Gustave Moreau, Berthe Morisot, Parmesan, Camille Pissarro, Giorgio Vasari, James McNeill Whistler et Antoine Watteau.

 

Théodore Géricault (1791-1824), Étude d’homme debout sur un tonneau, soutenu par un autre homme pour Le radeau de la Méduse, 1819, plume et encre avec rehauts de gouache sur papier bleu. Prêt d’une collection particulière.

 

 

Elles présentent des sujets très variés : études pour des compositions religieuses et nus féminins sensuels, images de la Vierge et d’une ballerine, portraits masculins et guerriers japonais au combat. Plusieurs paysages : depuis la scène hivernale représentant un village d’Europe du Nord au XVIe siècle jusqu’à la luxuriante jungle tropicale vénézuélienne en passant par la côte rocheuse de Guernesey, les champs de Normandie, une vision impressionniste de la campagne près de Paris et même la traversée pittoresque d’un pont japonais du XIXe siècle. Des natures mortes datant des débuts du cubisme, de même que la silhouette d’un aigle découpée dans du papier noir par Victor Hugo.
« Avec justesse et précision, ce collectionneur montréalais, grand ami du Musée, croque en trois coups d’oeil une situation ou un caractère, une posture d’une imposture. Il cisèle les contours de la réalité avec acuité mais fantaisie, lucide mais drôle, dans un style bien à lui. Rapide en calculs dans ses affaires, il est sans calcul en amitié. Toujours discret voire anonyme, cet homme d’action reste sans ostentation. Les artistes contemporains comme les érudits en art ancien partagent la bienveillance de ce mécène loyal en toutes circonstances. Amateur, il acquiert, expose et offre ses dessins, lavis, sanguines, fusains, aquarelles et estampes depuis la Renaissance jusqu’à l’art actuel. Sa collection graphique l’impose par sa qualité comme son envergure, étant l’une des plus belles au pays », témoigne Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du MBAM.
« Nous sommes ravis de présenter au public cette sélection regroupant aussi bien des oeuvres appartenant à ce grand collectionneur que d’autres qu’il a récemment offertes au Musée. L’objectif de cette présentation est d’évoquer aussi bien l’expertise étendue et le goût éclectique dont témoigne cette collection que la joie de rassembler une diversité d’objets reflétant la sensibilité d’un collectionneur averti», ajoute Hilliard T. Goldfarb, conservateur sénior – Collections et conservateur des maîtres anciens au MBAM.

De nouvelles acquisitions révélées
Le MBAM est le dépositaire d’une des plus importantes collections d’arts graphiques au Canada, regroupant des estampes, des dessins et des photographies qui cumulent plus de cinq siècles de réalisations et proposent les chefs-d’oeuvre d’une vaste panoplie d’artistes issus de l’histoire de l’art européen et nord-américain.

L’exposition présente également une sélection de 20 dessins de François Boucher, Eugène Delacroix, Ciro Ferri, Charles de la Fosse, Théodore Géricault, Palma le Jeune, Anne-Louis Girodet, Jean-Baptiste Greuze, le Guerchin, Charles-Nicolas Cochin le Jeune, Michel Corneille le Jeune, Jean-Auguste-Dominique Ingres, Jacob Jordaens, Carlo Maratti, Jean-Baptiste Oudry, Domenico Piola, Sebastiano Ricci, George Romney, Gabriel de Saint-Aubin et Orazio Samacchini, qui comptent parmi les oeuvres que ce collectionneur montréalais a offertes au MBAM. Plusieurs d’entre elles sont exposées pour la première fois au Musée.

Crédits et commissariat
Une exposition organisée par le Musée des beaux-arts de Montréal. Son commissariat est assuré par Hillard T. Goldfarb, conservateur sénior – Collections et conservateur des maîtres anciens du MBAM, sous la direction de Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du MBAM.

Publication
From the Hands of the Masters II –- From Parmigianino to Matisse
L’exposition est accompagnée d’un ouvrage illustré disponible en anglais. Son auteur, Hillard T. Goldfarb, conservateur sénior – Collections et conservateur des maîtres anciens du Musée des beaux-arts de Montréal, y propose une étude des oeuvres présentées ainsi que le fruit de nouvelles recherches.
Titre : From the Hands of the Masters II – From Parmigianino to Matisse
Langue : Anglais Volume : Relié Format : 26.6 cm x 21 cm
Auteur : Hilliard T. Goldfarb
Éditeur : aci consultants 76 pages. 27 illustrations
ISBN : 978-0-692-04479-7
Date de publication : Janvier 2018 Prix : 40 $ CAD (+ taxes). En vente à la Boutique-libraire du Musée.

Remerciements
Le Musée remercie le ministère de la Culture et des Communications du Québec, le Conseil des arts de Montréal et le Conseil des arts du Canada pour leur soutien constant. Le Musée reconnaît l’apport essentiel d’Air Canada dans la réalisation de cette exposition. Il tient également à remercier le collectionneur qui a permis la présentation de ses oeuvres dans cette exposition.

À propos du Musée des beaux-arts de Montréal
Le MBAM accueille plus de 1 million de visiteurs chaque année. Il est le musée le plus visité du Québec, l’un des plus fréquentés du Canada et se classe au 8e rang des musées d’art en Amérique du Nord. Avec leurs scénographies originales, ses expositions temporaires croisent les disciplines artistiques (beaux-arts, musique, cinéma, mode, design) et sont exportées à travers le monde. Sa riche collection encyclopédique, répartie dans cinq pavillons, inclut l’art international, les cultures du monde, l’art contemporain, les arts décoratifs et le design ainsi que l’art québécois et canadien. Le complexe du MBAM est par ailleurs doté d’une salle de concert de 460 places, la salle Bourgie. Le MBAM est en outre l’un des plus importants éditeurs canadiens de livres d’art en français et en anglais diffusés à l’international. Enfin, le musée abrite l’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière, le plus grand complexe éducatif dans un musée d’art en Amérique du Nord, qui lui permet de mettre en oeuvre des projets innovants en éducation, en mieux-être et en art-thérapie. http://www.mbam.qc.ca