Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Du 20 septembre au 9 décembre 2007


Le Musée des beaux-arts de Montréal souligne dix ans d’action de la fondation Daniel Langlois

Pour souligner les dix ans d’existence et d’action de la fondation Daniel Langlois pour l’art, la science et la technologie (FDL), le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) présente, du 20 septembre au 9 décembre 2007, le travail de dix artistes canadiens et étrangers qui ont été soutenus par la FDL. L’exposition e-art : nouvelles technologies et art contemporain. Dix ans d’action de la fondation Daniel Langlois regroupe un ensemble exceptionnel et spectaculaire d’œuvres de ces artistes, dont certaines commandées pour l’occasion. Toutes mettent en lumière le rôle des technologies numériques dans la transformation de l’œuvre d’art, ainsi que l’intérêt des artistes œuvrant dans cette voie pour des thèmes tels que l’intelligence artificielle, la biotechnologie et la manipulation génétique, les mondes réels et les mondes virtuels, la surveillance et le profilage, la configuration de l’environnement par les technologies et l’architecture. L’exposition est une coproduction de la fondation Daniel Langlois et du Musée des beaux-arts de Montréal.

L’idée d’une telle manifestation, en plus de célébrer l’engagement de l’un des plus importants mécènes québécois, vient du désir de faire connaître au public montréalais et québécois des œuvres méconnues car rarement ou jamais présentées ici. Il s’agit d’œuvres et de pratiques artistiques importantes en ce qu’elles représentent la fine pointe de l’utilisation des nouvelles technologies à des fins d’expressions et de recherches artistiques. Comme l’exprime Roger Malina, directeur de la revue Leonardo, Journal of the International Society for the Arts, Science and Technology, « […] une nouvelle génération d’artistes est apparue. De la même façon que les impressionnistes se sont réapproprié le paysage et la vie quotidienne, […] les artistes utilisent aujourd’hui toutes les technologies dont ils disposent pour créer des nouvelles visions de notre place dans un monde qui nous dépasse. »

Les artistes
Les artistes présents dans l’exposition sont Jim Campbell (États-Unis), Jessica Field (Canada), Lynn Hershman Leeson (États-Unis), Eduardo Kac (Brésil-États-Unis), Catherine Richards (Canada), Rafael Lozano-Hemmer (Mexique-Canada), David Rokeby (Canada), Marie Chouinard (Canada), Philip Beesley (Canada) et Luc Courchesne (Canada). « Dans (leurs) œuvres se répondent l’art et la science, le réel et le virtuel, le langage humain et le langage des machines, les espaces interactifs et leurs usagers humains », explique Jean Gagnon, directeur général de la fondation Daniel Langlois et commissaire de l’exposition.

Une expérience inusitée pour les visiteurs
En parcourant l’exposition, les visiteurs vivront une expérience très particulière, susceptible de bousculer quelques habitudes esthétiques et qui ne laissera personne indifférent. En effet, plusieurs œuvres interagiront à leur présence, par exemple à leurs mouvements, suscitant dialogue et émerveillement, inquiétude et désarçonnement. D’autres œuvres encore mèneront à une réflexion sur des questions éthiques majeures quant aux enjeux de notre époque, avec ses technologies à la fois créatrices et destructrices, telles que les manipulations génétiques.

Une célébration et une ouverture sur le monde contemporain
« Le MBAM veut, par cette exposition, souligner l’apport important de M. Daniel Langlois au rayonnement de Montréal et au soutien d’artistes et d’organisations d’ici et d’ailleurs », a déclaré Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal. « Le Musée désire aussi s’associer à sa vision audacieuse de l’art contemporain, un art en prise avec les technologies de son temps et en interaction avec son époque. Nous sommes particulièrement heureux de présenter une exposition aussi unique à l’échelle internationale, qui constitue une véritable consécration de l’art électronique. »

L’exposition e-art : nouvelles technologies et art contemporain. Dix ans d’action de la fondation Daniel Langlois est accompagnée d’un catalogue en ligne que l’on peut trouver à l’adresse suivante : www.mbam.qc.ca/e-art… La version imprimée sera offerte à chaque visiteur.

Le commissaire de l’exposition est Jean Gagnon, directeur général de la Fondation Langlois. Cette présentation est réalisée en collaboration avec Stéphane Aquin, conservateur de l’art contemporain au Musée des beaux-arts de Montréal et commissaire associé de l’exposition. Le parcours a été conçu par l’Atelier Big City. e-art : nouvelles technologies et art contemporain. Dix ans d’action de la fondation Daniel Langlois bénéficie du soutien du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Au Musée des beaux-arts de Montréal
Pavillon Jean-Noël Desmarais
1380, rue Sherbrooke Ouest, Montréal