Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Les 24, 26 et 28 novembre 2015 à 19h30

ELEKTRA

de Richard Strauss
Pour le deuxième opéra de la saison, l’Opéra de Montréal frappe un grand coup en présentant pour la première fois à la compagnie la monumentale œuvre de Richard Strauss : Elektra, sur un livret de Hugo von Hofmannsthal d’après la tragédie de Sophocle. « Mélange de lumière et de nuit, de noir et de clarté » (Hugo von Hofmannsthal), l’Elektra de Richard Strauss est un drame psychologique en un acte d’une puissance inégalée. La présentation de cette œuvre marque également le retour attendu du chef québécois à la carrière internationale Yannick Nézet-Séguin à la tête d’un orchestre démesuré et de chanteurs straussiens de premier plan, dans une nouvelle scénographie du sculpteur espagnol de réputation internationale Victor Ochoa, une première collaboration de la compagnie avec l’Espagne.

DISTRIBUTION

Dans les trois exigeants rôles féminins : la réputée soprano américaine Lisa Lindstrom fera ses débuts à la compagnie dans Elektra ; la soprano Nicola Beller Carbone (l’éblouissante Salomé de 2011 à notre compagnie) interprète Chrysothémis, la sœur d’Elektra ; dans le rôle de leur mère adultère et assassine Clytemnestre, la mezzo-soprano polonaise Agnes Zwierko. Le ténor canadien John Mac Master incarne l’amant de Clytemnestre, Égisthe ; le baryton-basse Alan Held est Oreste, le frère bien-aimé d’Elektra et Chrysothémis. Pour compléter cette impressionnante distribution : Tomislav Lavoie (Le précepteur d’Oreste), France Bellemare* (La confidente), Caroline Gélinas* (La porteuse de traîne), Isaiah Bell (Un jeune serviteur), Claude Grenier (Un vieux serviteur), Catherine Anne Daniel (Première servante), Alexandra Beley* (Deuxième servante), Carolyn Sproule (Troisième servante), Chantal Dionne (Quatrième servante), Kimy Mc Laren (Cinquième servante) et Aidan Ferguson (Une surveillante). Le Chœur de l’Opéra de Montréal, préparé par Claude Webster, se joint à l’Orchestre Métropolitain sous la baguette de Yannick Nézet-Séguin dans cette mise en scène d’Alain Gauthier. Décors de Victor Ochoa, costumes de l’Opéra de Montréal et éclairages d’Etienne Boucher. Une nouvelle production d’Opéra de Montréal. *Atelier lyrique

CRITIQUE

Électre adorait son père Agamemnon que sa mère Clytemnestre a assassiné avec l’aide de son amant Égiste. Électre n’a plus qu’un seul désir, celui de venger son père. Elle ne peut malheureusement pas compter sur l’aide de sa soeur Chrysothémis qui ne rêve que de mariage et d’enfants. Elle espère le retour de son frère Oreste pour mener à bien son projet.

Bien que le drame soit tiré de la mythologie grecque, le metteur en scène situe l’action au 20e siècle. Une immense sculpture d’Agamemnon recroquevillé domine la scène. Malheureusement, la taille de cette statue est si grande qu’on ne voit parfois qu’une masse informe sans percevoir ce qu’elle représente.

Électre porte le pantalon, la blouse de travail et s’affaire autour de la sculpture comme si elle était dans son atelier. La trame de l’histoire est simple à suivre, vengeance, vengeance, vengeance. Le décor tout de gris est dans le ton de cet opéra sombre. Strauss a créé une musique très moderne pour l’époque, une musique plus dure que ce qu’on avait alors l’habitude d’entendre à l’opéra. On est loin du bel canto. On ne chante pas sa colère sur des notes légères c’est pourquoi la partition d’Elektra demande un orchestre de plus de cent musiciens.

Au pré-opéra, Pierre Vachon nous expliquait qu’il fallait d’abord trouver les voix avant de pouvoir programmer Elektra. Je craignais que cet opéra si noir soit difficile d’accès mais mes craintes étaient mal fondées. J’ai été captivée par l’intensité de l’émotion d’Électre. L’ampleur de la voix de la soprano dramatique Lisa Lindstrom nous envoûte et nous la suivons facilement dans sa quête de vengeance. Nicola Beller Carbone prête merveilleusement sa voix à la douce Chrysothémis. Les profondeurs de la voix de Clytemnestre, superbement interprétée par la mezzo-soprano Agnes Zwierko, nous la font craindre. Ce sont les rôles féminins qui marquent cet opéra et le choix des interprètes était des plus réussis. Les interprètes d’Oreste et d’Égiste étaient également excellents. Yannick Nézet-Séguin dirigeait l’Orchestre Métropolitain avec plaisir et complicité.

0 Au secours, 1 Pas du tout, 2 Un peu
3 Assez, 4 Beaucoup, 5 Passionnément

Opéra : Elektra de Richard Strauss
Genre : Tragédie
Structure : 1 acte
Langue : en allemand avec surtitres français et anglais
Livret : Hugo von Hofmannsthal, d’après Électre de Sophocle
Création : Hofoper, Dresde, le 25 janvier 1909
Nouvelle production : Opéra de Montréal
Présenté pour la première par l’Opéra de Montréal

Pub TV
Extraits musicaux
Vidéo
Balado

Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou
www.laplacedesarts.com

AUTOUR D’ELEKTRA

UNE EXPOSITION

Un plongeon au cœur de la création scénographique de l’opéra Elektra de Strauss, imaginée par le sculpteur espagnol de renom, Victor Ochoa.

Lieu : Espace culturel Georges-Émile-Lapalme. Jusqu’au 28 novembre.
Exposition présentée par l’Opéra de Montréal.

SUIVEZ L’OPÉRA DE MONTRÉAL
SUR Twitter, Facebook et Youtube
#MADAMABUTTERFLY #ELEKTRA #OTELLO #LESFELUETTES

OPÉRA DE MONTRÉAL
SAISON 2015-2016 – 36E SAISON

Tous les opéras sont présentés en langue originelle, avec surtitres bilingues projetés au-dessus de la scène.

SALLE WILFRID-PELLETIER DE LA PLACE DES ARTS (PDA)
STRAUSS – Elektra | 21, 24, 26, 28 novembre 2015 à 19 h 30
VERDI – Otello | 30 janvier, 2, 4, 6 février 2016 à 19 h 30
MARCH/BOUCHARD – Les feluettes | 21, 24, 26, 28 mai 2016 à 19 h 30

Conception graphique de la campagne 2015-2016 de l’Opéra de Montréal : Brad

VENTE DE BILLETS
ABONNEMENT à 4 opéras

Billetterie de l’Opéra de Montréal uniquement : 514-985-2258 • 1 877 385-2222
Abonnement offert à partir de 167 $ et en vente jusqu’au 28 novembre 2015.

ABONNEMENT 30 ANS ET MOINS – TD T’EMMÈNE À L’OPÉRA

L’Opéra de Montréal poursuit sa collaboration avec la banque TD pour offrir un abonnement destiné aux 30 ans et moins : 50 % de rabais sur les billets simples toutes catégories.

BILLETS A LA PIÈCE

Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou
www.laplacedesarts.com

À partir de 20 $

PASSEZ À L’ACTE ! VIVEZ L’EXPÉRIENCE OPÉRA EN LIGNE SUR OPERADEMONTREAL.COM

L’OPÉRA DE MONTRÉAL
Fondé en 1980 et basé à Montréal, l’Opéra de Montréal est la plus importante maison lyrique francophone en Amérique du Nord. L’an dernier, près de 50 000 spectateurs ont franchi les portes de l’Opéra de Montréal dirigé par son directeur général Pierre Dufour et son directeur artistique, Michel Beaulac. Sa saison comprend quatre opéras, un spectacle de l’Atelier lyrique et des activités de démocratisation. L’Opéra est un acteur de premier plan dans le développement économique, culturel et social puisque, chaque saison, il entretient des relations avec plus de 360 entreprises d’ici et embauche pas moins de 800 artistes et artisans. Près de 80 % des artistes qui s’y produisent sont Canadiens.