Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Duceppe CouronneEN CAS DE PLUIE, AUCUN REMBOURSEMENT

Texte et mise en scène Simon Boudreault

avec Raymond Bouchard, Catherine Paquin Béchard, Lucien Bergeron,    

Jocelyn Blanchard, Louise Cardinal, Sébastien Gauthier, Mélanie St-Laurent

Une création du Petite Théâtre du Nord

C’est aujourd’hui l’ouverture estivale du Royaume du Super Fun. Pour une 32e année, Louis Le Juste, dit Le King, règne sur le populaire parc d’attractions. Mais l’heure de la retraite approche. Le King est forcé de penser à sa succession. Alors que sa fille, aussi égocentrique qu’irresponsable, est  pressentie  comme  héritière,  les  trois  capitaines de sections — aquatique, manèges et restauration — espèrent tous secrètement le trône. Voilà qu’un nouvel employé, mystérieux et bossu, est prêt à tout pour atteindre le sommet. Soif de pouvoir et de réussite, manipulation et trahison, ces réalités ne se limitent manifestement pas aux hautes sphères de notre société…

CRITIQUE

C’est dans un décor de château en carton-pâte dans les teintes de saumon et turquoise que le parc d’amusement est campé. Juste aux couleurs on sent déjà que le royaume est dépassé. L’action s’y déroule toutefois dans les années 2000 puisque Marie-Jeanne, la fille du King utilise un téléphone intelligent pour prendre des photos. Une guerre de pouvoir se joue entre les chefs de section pour accéder à la succession du Royaume. Un piètre royaume peut-être mais dont tout le monde veut.

Le langage est loin d’être châtié, ce qui cadre parfaitement avec le sujet, mais j’ai été agacée par la mauvaise prononciation de presque tous les acteurs, au point où j’avais de la difficulté à comprendre les répliques. Après vérification auprès de mes voisins de siège, tous deux dans la jeune trentaine, il s’est avéré qu’eux non plus n’entendaient pas tous les mots. Un metteur en scène autre que l’auteur aurait probablement évité cet écueil.

Je dois toutefois reconnaître la réussite de la représentation de la piscine à vagues et de la nage interprétée par Catherine Paquin Béchard et Sébastien Gauthier. Un effet totalement réussi. Je m’en voudrais de passer sous silence l’excellence de l’interprétation du bossu par Lucien Bergeron.

En cas de pluie, aucun remboursement ne sonne pas vraiment la rentrée, j’ai plutôt eu l’impression d’assister à du théâtre d’été.

*** 

0 Au secours, 1 Pas du tout, 2 Un peu

3 Assez, 4 Beaucoup, 5 Passionnément

                                                                                                                 

EN CAS DE PLUIE, AUCUN REMBOURSEMENT

Jusqu’au 15 octobre 2016

Au Théâtre Jean-Duceppe de la Place des Arts

Accueil

Au Théâtre Jean-Duceppe de la Place des Arts

http://www.duceppe.com ou billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou http://www.laplacedesarts.com