Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Jusqu’au 14 mai 2016

encore

Crédit photo Caroline Laberge


ENCORE UNE FOIS,
SI VOUS LE PERMETTEZ

 

Texte de
Michel Tremblay

Mise en scène de
Michel Poirier

Avec
Guylaine Tremblay
et
Henri Chassé

Décor Olivier Landreville
Costumes Mérédith Caron
Éclairages Lucie Bazzo
Musique Christian Thomas
Accessoires Normand Blais
Assistance à la mise en scène Geneviève Lagacé

RÉSUMÉ
« J’avais envie de la revoir, de l’entendre à nouveau. Pour le plaisir. Pour rire et pleurer. Encore une fois, si vous permettez. » Par ces mots du personnage du narrateur, voilà la demande que formule l’auteur Michel Tremblay. Revoir et entendre à nouveau Nana, sa mère, sa première et intarissable source d’inspiration. Mère et fils se retrouvent ainsi, le temps de cinq tableaux, au fil de dix années, avec leur complicité manifeste et leur affection rude, mais immuables. De fous rires en disputes, de l’amour de la vie à celui de la littérature et du théâtre, faites la connaissance de l’unique Nana, cette maman aimante, douée pour le dramatique, passée maître dans l’exagération et passionnée de romans et de téléthéâtres.

Cette pièce largement autobiographique, écrite trente ans après Les Belles-Sœurs, nous présente la mère de l’auteur, une « femme toute simple », mais pas ordinaire, que l’on sait derrière plus d’un personnage féminin dans l’œuvre magistrale de Tremblay. Encore une fois, si vous permettez, c’est aussi le souvenir d’une relation qui s’est achevée trop tôt. C’est un hommage émouvant à celle qui n’aura jamais vu son petit « passer de l’autre côté, du côté des artistes» et qui craignait qu’il ne trouve pas sa voie, qu’il ne se «case» pas, parce qu’elle l’avait peut-être trop laissé rêver…

 

CRITIQUE

 

Plongeon dans un décor des années 50. Carrelage noir et blanc au sol et set de cuisine en métal et en arborite.

 

Michel Tremblay et sa mère partagent leurs impressions de livres qu’ils ont tous deux lus, leurs commentaires sur des téléthéâtres qu’ils ont regardé ensemble. La conversation commence quand il n’a que 10 ans et se poursuit  jusqu’à ses 20 ans. Ils ne sont pas d’accord sur tout mais ils ont le même plaisir à discuter. Il existe entre eux une connivence de l’esprit. Ils se font mutuellement des reproches quant à leur façon de comprendre les textes mais leur mésentente les nourrit, les comble.

 

Michel Tremblay rend un hommage chargé d’amour à sa mère.  Guylaine Tremblay nous présente une Nana forte et pleine de vivacité mais capable d’énormément de tendresse alors qu’Henri Chassé rend bien la sensibilité et les différents états d’esprit de Michel Tremblay.

0 Au secours, 1 Pas du tout, 2 Un peu
3 Assez, 4 Beaucoup, 5 Passionnément
Au Théâtre Jean-Duceppe de la Place des Arts

www.duceppe.com

Réservations : Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou www.laplacedesarts.com