Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Crédit : Illustrations : Geneviève Bigué

Festival Montréal / Nouvelles Musiques

Petite lueur d’espoir en cette période peu propice à la création : la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) dévoilait  la programmation de son festival Montréal/Nouvelles Musiques (MNM). Cette 10e édition se tiendra du 18 au 28 février prochain sous le thème Au-delà des frontières, accessible en webdiffusion gratuite sur le site festivalmnm.ca.
 
Cette odyssée sonore inouïe et inédite, teintée d’ouverture et de découvertes, permettra au public de voyager (légalement) d’un continent sonore à l’autre au cours de la dizaine d’événements qui rythmeront le festival.
 
Le concert d’ouverture, Musique sans frontières, donnera le ton avec une musique métissée interprétée par le Vancouver Inter-Cultural Orchestra (VICO). « En plus des frontières géographiques, le thème se déclinera aussi dans une perspective plus large, précise Walter Boudreau, directeur artistique de l’événement.  Par exemple on joue avec les limites temporelles dans une relecture de l’Infonie par le jeune ensemble 333 ToutArtBel. Ou alors on explore la porosité entre les formes artistiques dans le concert Chaleurs chorégraphié par Paul-André Fortier. »
 
MNM 2021 mettra par ailleurs en lumière l’incommensurable talent des interprètes de la scène montréalaise. À cet effet, on retrouvera la plupart des ensembles contemporains montréalais (quatuors Molinari, Bozzini et Quasar, ECM+, SuperMusique, Paramirabo) et bien d’autres encore !
 
Cette édition dépassera ainsi les contraintes imposées par la COVID pour offrir le plaisir de la création musicale à tous. Profitant ainsi des possibilités infinies qu’offre une webdiffusion planétaire pour faire connaître les œuvres des compositeurs d’ici et d’ailleurs au plus grand nombre.
 
Et pour donner des clés pour l’écoute du répertoire, de nombreuses activités de médiation seront proposées autour des concerts : capsules vidéo avec les artistes, présentation des œuvres par George Nicholson… également à visionner sur festivalmnm.ca.
 
Programmation
Musique sans frontières (18 février, 19h30) : Une soirée d’ouverture qui plonge dans les nouvelles couleurs de la musique contemporaine avec le Vancouver Inter-Cultural Orchestra (VICO), surnommé les Nations Unies de la musique !
 
Molinari à la carte (19 février, 19h30) : Un voyage dans toutes les tonalités du répertoire pour quatuor à cordes et 2 solistes invités – Louise Bessette piano et André Moisan clarinette – mis en valeur par des musiciens mondialement reconnus et récipiendaires de nombreux prix.
 
Ode à L’Infonie (20 février, 19h30) : Une relecture par Philippe Hode-Keyser de l’incroyable expérience artistique du groupe multidisciplinaire fondé par Walter Boudreau et Raôul Duguay dans les années 70. Un plongeon sans filet aux frontières du temps, des styles et… de la raison !
 
Lachrimæ (21 février, 19h30) : Un programme aux antipodes temporels, du baroque au contemporain, avec des créations gravitant autour des sept pavanes Lachrymæ de Dowland jouées par le Quatuor Bozzini et les Boréades de Montréal.
 
Le cabaret qui ruisselle (24 février, 19h30) : une cascade de performances inusitées, au confluent de la musique actuelle, de l’improvisation et de l’expérimentation sonore qui souligne les 40 ans de création musicale de Productions SuperMusique.
 
Poesiole : Hommage à Silvio Palmieri (25 février, 19h30) : Le premier concert monographique dédié à Silvio Palmieri, un compositeur québécois hors-norme récemment disparu. Présenté par les musiciens de l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+) et Paramirabo dirigés par Véronique Lacroix et avec Louise Bessette au piano solo.
 
Chaleurs (26 février, 19h30) : Un événement qui repousse les limites du corps et des partitions en rassemblant le chorégraphe Paul-André Fortier et le compositeur Walter Boudreau dans une aventure artistique sans commune mesure portée par le souffle du quatuor de saxophones Quasar.
 
Volumina (27 février, 19h30) : Une célébration à la Maison symphonique pour fêter l’ampleur prise par le festival MNM après 10 éditions. Au programme : Volumina de Ligeti qui flirte avec les possibilités sonores infinies qu’offre l’orgue dans un usage inusité et trois pièces de compositeurs d’ici (Garant, Sokolovic et Tremblay) qui témoignent de la diversité des couleurs musicales de nos créateurs.
 
La Grande Nuit 2021 (27 février, 19h00) : Une immersion dans un univers sonore spatialisé, du rétro des tables tournantes aux « technos » les plus innovantes, à vivre dans le confort de votre salon.
 
Le piano muet (28 février, 15h00) : Un conte musical au carrefour de la création québécoise, rassemblant des artistes renommés autour d’une œuvre émouvante de Gilles Vigneault et Denis Gougeon à savourer sans limites d’âge !
 
Couleur et lumière (28 février, 19h30) : Des œuvres éblouissantes pour voir la lumière au bout du tunnel, dans un programme teinté par les nuances et textures de compositeurs et compositrices de renommée internationale et interprétées par les éclatants membres de l’ensemble Paramirabo
 
Programmation complète : festivalmnm.ca
 
À propos du festival
Biennale internationale produite par la SMCQ, le festival MNM rassemble pendant une dizaine de jours, au cœur de l’hiver montréalais, le milieu des musiques d’aujourd’hui. MNM s’est imposé au fil des années comme l’un des plus grands rassemblements de musique contemporaine en Amérique du Nord.
 
À propos de la SMCQ
Au cœur de la création musicale depuis plus de 50 ans, la SMCQ se consacre à la valorisation du travail des compositeurs. Au fil des années, elle s’est imposée sur la scène culturelle par la qualité et l’envergure de ses concerts et activités, qui se démarquent par leur aspect rassembleur. Pour connaître tous les projets de la SMCQ, inscrivez-vous à l’infolettre : http://www.smcq.qc.ca/smcq/fr/apropos/liste/.