Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Les 23, 24 et 25 juillet 2010

FestivalOpéra de Saint-Eustache
Première édition
dans le cadre historique du Vieux Saint-Eustache
Premier festival estival voué à l’opéra au Québec

INFOS : http://www.mule-agency.com/festivals/festivalopera
BILLETTERIE : 450-974-ARTS (2787) Centre d’art La petite église
ADMISSION : 514-528-2828 www.admission.com

La première édition du FestivalOpéra de Saint-Eustache, sous la direction artistique et générale de madame Leila-Marie Chalfoun, se déroulera les 23, 24 et 25 juillet 2010, en après-midi et en soirée, dans le cadre historique du Vieux Saint-Eustache, haut lieu de la Rébellion des Patriotes en 1837 et 1838.

Présenté dans un cadre enchanteur, à proximité de Montréal, au Centre d’art La petite église, ancienne église anglicane, à l’église de Saint-Eustache, église catholique classée monument historique en 1970, et en plein air à la Promenade Paul-Sauvé du parc municipal, sise près des berges de la rivière des Mille-Îles.

Le festival désire offrir à un large public des moments d’opéra inoubliables et faire entendre de grandes voix lyriques, tout en faisant connaître de jeunes talents. Cette première édition mettra à l’honneur le Canada, la France et l’Italie et proposera des extraits d’œuvres du répertoire classique lyrique mis en scène, des rencontres avec des artistes et solistes du Canada et de France, un atelier de chant et une conférence.

Sous le signe de la relève et de l’excellence, le FestivalOpéra s’est doté, grâce à l’appui de la Municipalité de la ville hôte et de ses partenaires, d’une politique de prix accessibles à tous, avec des billets à 12$, 20$ et 35$ et en offrant un événement gratuit.

VENDREDI 23 JUILLET – L’OPÉRA EN FRANCE
Offenbach ou les splendeurs
de l’opéra comique français

Conférence sur Jacques Offenbach, avec Geneviève Rivard
14h30 – Centre d’art La petite église [12$]

Jacques Offenbach [Cologne 1819 – Paris, 1880] a popularisé l’opérette et fut l’un des compositeurs les plus prolixes de l’histoire lyrique. Le père du célèbre théâtre des Bouffes-Parisiens, que Rossini avait surnommé le « Mozart des Champs Elysées », a composé plus de cent ouvrages scéniques, alliant à sa musique, une forme dramatique théâtrale, et tout en faisant rire, exprima avec finesse une véritable satire sociale de son époque.

S’appuyant sur des extraits sonores et visuels, Geneviève Rivard – qui signe et anime, depuis 2009, une série de conférences portant sur la programmation annuelle de l’Opéra de Montréal – donnera une conférence sur l’illustre compositeur et son œuvre monumentale.

Soirée Offenbach
19h30 – Église de Saint-Eustache [35$]

L’opéra comique français sera de mise avec une soirée consacrée au génie musical de Jacques Offenbach. Place donc à la magie Offenbach avec des airs des mélodies folles issues de ses opéras-bouffe, La belle Hélène (1864), La Périchole (1868), La vie Parisienne (1866), La grande duchesse de Gerolstein (1867) et de son opéra fantastique Les contes d’Hoffmann (1881).

Dans des costumes prêtés par l’Opéra de Montréal, les sopranos Leila Chalfoun, Chantal Lambert, Marianne Lambert et le ténor Thomas Macleay (Québec), ainsi que la mezzo-soprano Isabelle Vernet, la mezzo-contralto Sylvie Sullé et le ténor Mario Hacquard (France), évolueront tour à tour sur scène, pour redonner vie à différents personnages et histoires qui ont jalonné quelques unes des œuvres de Offenbach.

Vincent Monteil, chef d’orchestre de l’Opéra-Studio de Rhin, dirigera les 13 musiciens de l’Orchestre du FestivalOpéra de Saint-Eustache (premier violon : Jean-Sébastien Roy) et 30 choristes de l’Ensemble choral Saint-Eustache, préparé par Pierre Turcotte. [L’ensemble a reçu le prix « Cybèle 2009» dans la catégorie « Les Arts de la Scène » du Conseil des Arts et de la Culture de Saint-Eustache]. Les arrangements musicaux sont du Québécois Hugo Bégin. Patricia Panton (France) reprend la mise en scène qu’elle avait conçue lors de la création de la Soirée Offenbach pour la maison d’opéra à Monaco en 1997 puis pour celle de Marseille en 1999. L’Italien Alfredo Troisi, à quant à lui, signé la conception de l’éclairage et du décor projeté sur scène.
En prime, pour clore cette soirée millésimée au rythme effréné, cinq danseuses s’exécuteront dans un endiablé CanCan, sur une chorégraphie de Chantal Dauphinais.

SAMEDI 24 JUILLET – L’ART LYRIQUE AU CANADA
Récital : Hommage à Lionel Daunais
19h30 – Centre d’art La petite église [20$]

Sous la présidence d’honneur des enfants du compositeur.
Après avoir pris connaissance des chansons de Lionel Daunais (Montréal, 31 décembre 1901 – 18 juillet 1982), Francis Poulenc lui déclarait : « Il y a souvent un esprit cocasse dans votre musique et lorsque quelqu’un vous en fera la remarque, n’en rougissez pas, c’est un don très rare ! » Le FestivalOpéra rend hommage à ce remarquable pionnier de l’art lyrique au Québec qui a mené, de 1929 au début des années ’70, avec un égal talent une riche carrière à la fois en tant que baryton, metteur en scène, directeur de théâtre, parolier et compositeur. Il nous a légué pas moins d’une centaine de mélodies et une trentaine de chansons pour enfants, sans compter une quarantaine d’harmonisation de chansons traditionnelles.
Dans une mise en scène de Marie-Lou Dion, la soprano Chantal Lambert et le baryton Dominique Côté, aux côtés du pianiste Marc Bourdeau, interpréteront une dizaine de ses chansons, tantôt poétiques ou romantiques, tantôt cocasses ou même un tantinet grivoises.

DIMANCHE 25 JUILLET – L’OPÉRA EN ITALIE
Atelier d’opéra public : Place à la relève
10h – Centre d’art La petite église [12$]
La soprano Cécile Vallée-Jalbert a enseigné le chant dans plusieurs établissements du Québec pendant 42 ans. Elle offrira aux jeunes chanteurs lyriques un atelier de technique vocale qu’elle a apprise auprès du grand ténor Mario Podesta (professeur de la colorature aux rares sur-sur-aigus Mado Robin). Le public pourra ainsi découvrir certaines techniques du bel canto italien chanté par de jeunes talents de la relève québécoise : les sopranos Stéphanie Lessard, Jessica Wise et le ténor Jonathan Lemieux, accompagnés au piano de Rosalie Asselin.

Extraits : Opéras italiens
14h30 – Promenade Paul-Sauvé [Entrée libre]
[En cas de pluie : Centre d’art La petite église]

En collaboration avec Les dimanches sur la promenade
Sous la direction musicale du chef Vincent Monteil et dans une mise en scène de Patricia Panton, l’Ensemble choral Saint-Eustache, les sopranos Leila Chalfoun, Stéphanie Lessard, Jessica Wise, la mezzo Johanne Patry, le ténor Jonathan Lemieux et le baryton Timothy Lafontaine, accompagnés au piano de Rosalie Asselin, interpréteront en duos et en ensemble, les grands airs d’opéras des compositeurs italiens, Rossini, Puccini et Verdi.

INFO-FESTIVAL :
festivaloperasainteustache@yahoo.ca

mule-agency.com/festivals/festivalopera

http://www.mule-agency.com/festivals/festivalopera/
BILLETTERIE : 450-974-ARTS (2787) Centre d’art La petite église (Service des arts et de la culture) 275, rue Saint-Eustache

ADMISSION : 514-528-2828 www.admission.com

ADRESSES DES LIEUX DE CONCERTS

Centre d’art La petite église [220 sièges] – 271, rue Saint-Eustache
Église de Saint-Eustache [850 sièges] – 123, rue Saint-Louis
Promenade Paul-Sauvé – 123, rue Saint-Louis (Parc municipal, à l’arrière de l’église)

Le festival reçoit l’appui de la Ville de Saint-Eustache (Service des arts et de la culture), du Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition feminine, des Députés de Deux-Montagnes et de Rivière-des-Mille-Îles, des journaux JCL (Éveil, La Concorde, Nord Info, La Voix des Mille-Îles), de Hôtel Imperia, du CLD MRC Deux-Montagnes et d’autres partenaires.