Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

SIR ANDREW DAVIS ET STEPHEN HOUGH DANS UN
PROGRAMME RUSSE

JONATHAN BISS DANS LE TROISIÈME CONCERTO POUR PIANO DE BEETHOVEN

Dans le cadre du Festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE :
CONCERT-APÉRO AVEC
GUYLAINE TREMBLAY et ANDRÉ ROBITAILLE

JEUX D’ENFANTS : LA MAGIE DE MOZART
L’OSM propose en février cinq programmes différents. Les pianistes Jonathan Biss, Stephen Hough, ainsi que le violon solo de l’OSM Andrew Wan interprèteront trois œuvres concertantes, signées Beethoven, Rachmaninov et Mendelssohn. Sous la direction du chef français Marc Piollet, l’Orchestre démontre virtuosité et brillance des timbres dans le Concerto pour orchestre de Bartók, œuvre symphonique du 20e siècle. Sir Andrew Davis dirigera quant à lui, la suite du ballet Cendrillon de Prokofiev et une œuvre emblématique du compositeur montréalais Pierre Mercure, Lignes et points. Dans un tout autre registre, la populaire comédienne Guylaine Tremblay sera l’invitée du premier concert-apéro de la saison et partagera avec le public certaines de ses œuvres symphoniques préférées. Pour amorcer le mois, dans le cadre de la série Jeux d’enfants, toute la famille aura le plaisir de découvrir « La Magie de Mozart », dans un programme s’articulant autour de certaines des œuvres essentielles du compositeur, sous la direction du chef assistant de l’OSM Stéphane Laforest.

LA MAGIE DE MOZART
Jeux d’enfants, 6 février 13 h 30 (français) et 15 h 30 (bilingue)
Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts

Stéphane Laforest, chef d’orchestre
Mélanie Delorme et Éloi Cousineau, comédiens et scénaristes
Suzanne Rigden, soprano
George Yulong Hua, Alexandra Martin et Mathieu Iamonico, jeunes pianistes invités

Oeuvres de Wolfgang Amadeus Mozart, André Mathieu, Piotr Ilitch Tchaïkovski et Hans Zimmer

Opéras, symphonies, concertos, sérénades, sonates, Mozart aura touché avec autant de bonheur à tous les genres. Mais que sait-on vraiment de lui? Que penserait le compositeur de la musique de ceux qui lui ont succédé? Ce programme de la populaire série Jeux d’enfants propose un échange entre une fillette d’aujourd’hui et le compositeur, qui permettra de découvrir un Mozart curieux et rieur. Les familles pourront revivre certains moments-clés de sa vie et découvrir quelques pages classiques de diverses époques, notamment d’André Mathieu, le « Mozart canadien », dont certaines seront interprétées par de jeunes pianistes prometteurs. Ce programme est placé sous la direction du chef assistant de l’OSM, Stéphane Laforest.

Série présentée avec la collaboration de la Fondation l’Impériale Esso.

JONATHAN BISS & LE TROISIÈME CONCERTO POUR PIANO DE BEETHOVEN
Les Évasions classiques Air Canada, 8 février à 20 h
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Marc Piollet, chef d’orchestre
Jonathan Biss, piano
WEBER, Der Freischütz, ouverture
BEETHOVEN, Concerto pour piano no 3
BARTÓK, Concerto pour orchestre

Appartenant à la troisième génération d’une famille de musiciens (sa grand-mère Raya Garbousova est la dédicataire du Concerto pour violoncelle de Barber et ses parents sont la violoniste Miriam Fried et l’altiste Paul Biss), le jeune pianiste américain Jonathan Biss fait beaucoup parler de lui depuis une dizaine d’années. Élève d’Evelyne Brancart et de Leon Fleisher, il est récipiendaire des prestigieux prix Avery Fisher Career (en 1999), Gilmore Young Artist (en 2003) et Leonard Bernstein (en 2005). Pour sa première prestation à l’OSM, il interprète le célèbre Concerto pour piano no 3 de Beethoven, qui évoque aussi bien la Troisième Symphonie par l’esprit que la Cinquième par l’intensité.

Lors du même programme, le chef français Marc Piollet dirigera l’Orchestre dans l’ouverture du Freischütz de Weber et l’essentiel Concerto pour orchestre de Béla Bartók. Marc Piollet est l’unique lauréat en 1995 du Forum de direction organisé par le Conseil de la musique d’Allemagne, chef d’orchestre et directeur musical à l’Opéra de Wiesbaden depuis 2004, après avoir occupé le poste de directeur musical au Volksoper de Vienne. Composé en 1943, commande de Serge Koussevitzky, qui devait le déclarer « la meilleure œuvre des 25 dernières années » lors de la première, le Concerto pour orchestre assure «une transition graduelle de l’austérité du premier mouvement […] vers l’affirmation vitale du dernier », selon les termes du compositeur.

Série présentée par Air Canada avec la participation spéciale de la Fondation J.A. DeSève.
Soirée présentée par BBA.

MENDELSSOHN AVEC ANDREW WAN & BARTÓK
Les Matins symphoniques, 9 février à 10 h 30
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Marc Piollet, chef d’orchestre
Andrew Wan, violon solo de l’OSM
WEBER, Der Freischütz, ouverture
MENDELSSOHN, Concerto pour violon en mi mineur
BARTÓK, Concerto pour orchestre

Le programme de la veille est repris lors de ce Matin symphonique, exception faite du concerto de Beethoven, remplacé ici par le Concerto pour violon en mi mineur de Mendelssohn. Lyrisme, virtuosité et une écriture orchestrale particulièrement maîtrisée s’amalgament dans cette œuvre essentielle du répertoire concertant pour l’instrument. Elle sera interprétée par Andrew Wan, violon solo de l’OSM, véritable révélation du Concours OSM Standard Life 2007, recherché à la fois comme soliste et chambriste.

Partenaire de la série : VIA Rail Canada.

CONCERT-APÉRO AVEC GUYLAINE TREMBLAY
Les Concerts-apéros, 17 février à 18 h 30
Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts

Stéphane Laforest, chef d’orchestre
Guylaine Tremblay, invitée spéciale
Andrew Wan, violon solo de l’OSM
André Robitaille, animateur
TCHAÏKOVSKI, Le Lac des cygnes, « Valse »
MOZART, Symphonie no 35, 2e mouvement
VERDI, La Force du destin, ouverture
BIZET, Jeux d’enfants, Berceuse d’après « La poupée »
MENDELSSOHN, Concerto pour violon en mi mineur, « Allegro molto appasionato »
MORRICONE, Gabriel’s Oboe (extrait de la bande sonore du film The Mission)
HOLST, Les Planètes, « Jupiter »

Actrice chouchou au petit et grand écran, aussi bien pour son rôle dans Annie et ses hommes que tout récemment dans Les rescapés, muse des dramaturges et des cinéastes, Guylaine Tremblay est, sondages et prix du public à l’appui, l’une des actrices les plus aimées du Québec. Elle dévoile lors de ce concert-apéro animé par l’animateur, comédien et amateur de musique classique André Robitaille et placé sous la direction du chef Stéphane Laforest, quelques-uns de ses coups de cœur musicaux, de Mozart à Morricone, en passant par Verdi et Holst.

Concert présenté par Banque Nationale Groupe financier, également dans le cadre du Festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE.

CHEFS-D’ŒUVRE RUSSES
Les Grands Concerts, 23 et 24 février à 20 h
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Sir Andrew Davis, chef d’orchestre
Stephen Hough, piano

MERCURE, Lignes et points
RACHMANINOV, Rhapsodie sur un thème de Paganini
PROKOFIEV, Cendrillon, suite du ballet

Premier Prix au Concours international de piano de Naumburg en 1983, partageant son temps entre le Royaume-Uni et les États-Unis, Stephen Hough est reconnu comme l’un des pianistes les plus charismatiques de la scène actuelle. Il interprète la Rhapsodie sur un thème de Paganini, ultime œuvre concertante de Rachmaninov, tantôt pyrotechnique, tantôt profondément lyrique, qui propose une série de 24 variations enchaînées sur le thème du 24e Caprice pour violon de Paganini.

Sir Andrew Davis, directeur musical et premier chef du Lyric Opera de Chicago, chef émérite du Toronto Symphony et du BBC Symphony Orchestra, dirigera de plus l’orchestre dans Lignes et points du compositeur québécois Pierre Mercure, commande de l’OSM en 1963. Cette œuvre propose une série de variations sur un même thème, dans lequel la coloration des timbres orchestraux se rapproche des techniques électroacoustiques. La suite du ballet Cendrillon de Prokofiev complète le programme.

Renseignements et réservations: (514) 842-9951 ou a www.osm.ca

L’Orchestre symphonique de Montréal est présenté par
Hydro-Québec.

La saison 2010-2011 est présentée en collaboration avec
Banque Nationale Groupe financier./i>