Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->


Une nouvelle production de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, en collaboration avec l’École nationale de théâtre du Canada et l’École nationale de cirque.

HÄNSEL ET GRETEL
de Engelbert Humperdinck

les 22, 25, 27 et 29 mars 2014 à 19h30
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts
et non plus au Monument National

LE CIRQUE VA À L’OPÉRA…
EXTRAITS MUSICAUX

PUB TÉLÉ

Pour souligner sa 30e saison et le 10e anniversaire de sa collaboration avec l’École nationale de théâtre du Canada, l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal s’adjoint, pour la première fois, l’École nationale de cirque pour présenter son opéra annuel : Hänsel et Gretel de Engelbert Humperdinck. Oeuvre qui déborde de jeunesse et de fantaisie, l’opéra est féerique et renferme des mélodies rafraîchissantes et des personnages colorés. La présence des artistes de cirque ajoute au côté merveilleux de cette histoire immortelle. Jeunes artistes, opéra et cirque : une rencontre qui promet d’être magique ! L’opéra sera présenté dans un nouveau lieu : la salle Wilfrid-Pelletier.

DISTRIBUTION
Comme à chaque année, c’est l’occasion de découvrir les chanteurs de demain : on ne compte plus les stars de la scène lyrique d’aujourd’hui qui ont fait leurs débuts à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, de Marc Hervieux à Marie-Josée Lord, en passant par Julie Boulianne et Étienne Dupuis. Cette année, c’est le metteur en scène Hugo Bélanger qui se charge de coordonner cette rencontre entre artistes du cirque et de l’opéra. Autre ajout de taille, des musiciens issus de l’Orchestre métropolitain, dirigés par Alain Trudel, feront briller de tous ses feux la scintillante partition de Humperdinck.

Hänsel – Emma Char, mezzo
Gretel – Frédérique Drolet, soprano
Gertrud – France Bellemare, soprano
Peter – Cairan Ryan, baryton
La sorcière – Rachèle Tremblay, mezzo
La Fée rosée
+ Le Marchand de sable – Florie Valiquette, soprano

Chef : Alain Trudel
Metteur en scène : Hugo Bélanger
Conceptrice des costumes : Naomi Fontaine
Conceptrice des décors : Odile Gamache
Conceptrice des éclairages : Julie Basse
Concepteur des accessoires : Alain Jenkins
Conceptrice acrobatique : Véronica Mélis
École nationale de cirque
Musiciens de l’Orchestre Métropolitain

L’HISTOIRE : UNE SORCIÈRE BIEN CUITE !
Partis cueillir des fraises, Hänsel et sa soeur Gretel se perdent en forêt et doivent y passer la nuit. Endormis par le Marchand de sable puis réveillés par la Fée Rosée, ils découvrent une fabuleuse maison entièrement faite de pain d’épices. Au bout de quelques bouchées, la propriétaire paraît : c’est une méchante sorcière anthropophage qui capture Hänsel et Gretel, dans le but de les engraisser et les déguster ! Mais les enfants sont les plus rusés et c’est la vieille qui finira enfournée…

HUMPERDINCK : WAGNÉRIEN ET FAMILIAL…
Quand Engelbert Humperdinck (1854-1921) accepte la demande de sa soeur Adelheid, qui souhaite avoir quelques chansons pour un petit spectacle qu’elle monte avec des enfants, il ne soupçonne sûrement pas qu’elle lui ouvre la porte de l’immortalité ! Jusque-là, le plus grand titre de gloire de Humperdinck avait été d’aider le grand Richard Wagner dans la préparation de la première de Parsifal. Mais l’adaptation que sa soeur a faite de cette étrange histoire de famille qu’est Hänsel et Gretel prend des proportions inattendues. L’oeuvre s’agrandit graduellement et les quelques chansonnettes s’étoffent jusqu’à devenir un véritable opéra, où tout est chanté du début à la fin.

Lors de la création à Weimar, pour Noël 1893, le « conte lyrique » bénéficie d’un chef d’orchestre de choix en la personne de Richard Strauss, ami de Humperdinck. L’oeuvre est bientôt reprise à Munich, à Francfort et Berlin en 1894 mais aussi à Vienne et à Londres. New York succombe à la baguette de la sorcière en 1895, Milan en 1897, Paris en 1900… Succès ininterrompu, Hänsel et Gretel fait aussi l’objet de la toute première radiodiffusion du Met en 1931. Entre-temps, Humperdinck aura composé un autre « opéra-conte de fées », Königskinder (Enfants de roi), créé au Metropolitan Opera en 1910, aussitôt oublié. Professeur réputé, Humperdinck aura pour élèves plusieurs grands noms, dont Siegfried Wagner, le fils de son mentor, mais aussi Kurt Weill. Un festival musical porte son nom et a lieu chaque année dans sa ville natale.

L’OEUVRE : UN CONTE POUR TOUS ?
En 1812 paraissaient Les contes de l’enfance et du foyer, un recueil d’histoires populaires allemandes écrit par deux frères: Jacob et Wilhelm Grimm. Leurs contes (dont Blanche-Neige, Tom Pouce et Rapunzel sont les plus célèbres) traversent les siècles et vivent encore de nos jours grâce au cinéma. Leur style a également eu une influence considérable sur la manière de raconter les contes pour enfants, avec par exemple des formules comme «il était une fois» ou «ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants».

Dans son adaptation, Adelheid Wette adoucit considérablement le récit parfois très cruel des frères Grimm. Ainsi, les parents du conte s’y reprennent à deux fois pour perdre volontairement leurs enfants dans la forêt ; dans l’opéra, Hänsel et Gretel s’égarent d’eux-mêmes par étourderie. Alors que dans le conte toute la famille souffre d’une famine très grave, dans l’opéra les enfants sont seulement un peu gourmands !

Mais c’est la musique de Humperdinck qui, plus que les personnages féeriques qu’il met en scène, ensorcelle tout le monde. Son unique chef-d’oeuvre a toujours été aimé des enfants, mais aussi des adultes, qui apprécient le mélange de folklore et de musique savante, l’orchestration raffinée et un usage judicieux de la technique wagnérienne du leitmotiv, pour former un tout complexe mais constamment accessible.

Les plus grandes divas n’ont pas dédaigné redevenir enfants le temps de quelques représentations ou d’un disque : Elisabeth Schwarzkopf, Lucia Popp, Anna Moffo, Kiri Te Kanawa, Anne Sofie von Otter, Frederica von Stade. Et maintes grandes wagnériennes se sont éclatées dans le rôle de la sorcière, des grands noms comme Maureen Forrester ou Christa Ludwig, quand ce ne sont pas des ténors qui décident de chevaucher le balai ! Décidément, ce conte pour grands et petits n’a pas fini d’émouvoir et de faire rêver, de divertir et d’ensorceler !

EN PRÉLUDE À L’OPÉRA…
Avant chaque représentation, un préOpéra : le passionné d’art lyrique et musicologue Pierre Vachon (Ph.D.) fera une présentation de l’oeuvre au Piano Nobile de la salle Wilfrid-Pelletier à 18 h 30 (en français avec résumé en anglais). Gratuit pour les abonnés, 5 $ pour les non-abonnés.

Opéra : Hänsel et Gretel (Hänsel und Gretel), d’Engelbert Humperdinck
Genre : conte lyrique (« opéra-conte de fées »)
Structure : 3 actes
DURÉE : 2 h 05, incluant 1 entracte de 20 minutes
Langue : en allemand avec surtitres français et anglais
Livret : Adelheid Wette, d’après le conte des frères Grimm
Création : Hoftheater, Weimar, 23 décembre 1893
Production : Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, École nationale de théâtre et École nationale de cirque de Montréal
NOUVELLE PRODUCTION

AUTOUR DE HÄNSEL ET GRETEL

Spectacle-découverte pendant la semaine de relâche !
Un conte connu de tous et une invitation toute spéciale lancée par l’Atelier lyrique à toute la famille : des chanteurs feront découvrir les meilleurs extraits de l’opéra, dévoileront les maquettes de costumes et de décors, et apprendront aux jeunes à pousser la note !

En collaboration avec Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Dimanche 9 mars, 14 h, à l’auditorium de la Grande bibliothèque.
Bal annuel : La nuit Banque Nationale à l’opéra
L’objectif de la soirée est d’amasser des fonds afin de soutenir l’Opéra de Montréal et permettre aux jeunes professionnels de la région de Montréal de s’initier ou de redécouvrir l’art lyrique dans un cadre complètement éclaté. Cette année, vous serez plongés dans l’univers fantastique de Hänsel & Gretel. Un rendez-vous à ne pas manquer le 28 mars 2014, 21 h !
Info : www.jaodm.operademontreal.com

HAPPENING À L’OPÉRA – ARTV
Une nouvelle série d’événements éclatés pour les 18-30 ans au studio d’ARTV : Happening à l’opéra, des soirées à l’ambiance électrisante, aux accents de l’oeuvre à l’affiche, performances LIVE… Quatrième événement : le jeudi 13 mars, de 18 h à 20 h, à l’ARTVStudio de la Place des Arts.
INFO : www.artv.ca

TFO ET L’OPÉRA DE MONTRÉAL
L’Opéra de Montréal est fier de son nouveau partenariat avec la chaîne francophone TFO pour la présentation des opéras diffusées à la télévision en février et mars. Le musicologue et directeur des communications Pierre Vachon animera les soirées diffusées dès 20 heures sur TFO.Info

COOPÉRA – 10 ans déjà
Le projet éducatif phare de l’Opéra de Montréal, coOpéra, fête cette année ses 10 ans d’existence. Coopéra permet à une centaine de jeunes des 5e et 6e du primaire, de créer leur propre opéra inspiré d’un des opéras à l’affiche de l’Opéra de Montréal. Le projet a été plusieurs fois primé et a reçu, en 2012, le prix d’excellence de la Fédération des commissions scolaires du Québec. Cette année, les jeunes du projet coopéra ont choisi Falstaff.

Leur création musicale sera présenté à l’UQAM les 14 et 15 mai 2014, devant public.

BLOGUE
Actualités lyriques : animé par Pierre Vachon et Richard Raymond.
Mode de vie : animé par Jean-François Lamarche
Sur www.operademontreal.com

OPÉRA DE MONTRÉAL | SAISON 2013-2014

Tous les opéras sont présentés en langue originelle, avec surtitres bilingues projetés au-dessus de la scène.

SALLE WILFRID-PELLETIER DE LA PLACE DES ARTS (PDA)
PUCCINI – Turandot | 17, 20, 22, 24 mai 2014 à 19 h 30

TD T’EMMÈNE À L’OPÉRA – L’OPÉRA POUR LES 18-30 ANS
DE RETOUR : LES FORFAITS À 30 $ POUR LES JEUNES DE 18 À 30 ANS!
INFO : WWW.OPERADEMONTREAL.COM/FR/BILLETTERIE/18-30-ANS
BILLETS SIMPLES

À l’unité à partir de 20 $ (en catégorie 5 uniquement)
Billetterie : OdM (514) 985-2258 www.operademontreal.com

/ PdA (514) 842-2112 / ou Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou
www.laplacedesarts.com

L’OPÉRA DE MONTRÉAL
Fondé en 1980 et basé à Montréal, l’Opéra de Montréal est la plus importante maison lyrique francophone en Amérique du Nord. L’an dernier, plus de 50 000 spectateurs ont franchi les portes de l’Opéra de Montréal dirigé par son directeur général Pierre Dufour et son directeur artistique, Michel Beaulac. Sa saison comprend quatre opéras, un spectacle de l’Atelier lyrique, un Gala et de nombreuses activités de démocratisation. L’Opéra est un acteur de premier plan dans le développement économique, culturel et social puisque, chaque saison, il entretient des relations avec plus de 360 entreprises d’ici et embauche plus de 800 artistes et artisans. Près de 80 % des artistes qui s’y produisent sont Canadiens.