Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

@Marie-Andrée Lemire

Le Théâtre Denise-Pelletier rouvre ses portes dès le 22 avril
JE CHERCHE UNE MAISON QUI VOUS RESSEMBLE

Le Théâtre Denise-Pelletier et le TNM se font écho en avril pour offrir deux regards distincts, deux spectacles qui mettent en scène les amoureux consacrés et éloquents que sont Pauline Julien et Gérald Godin.

Je cherche une maison qui vous ressemble, du 22 au 30 avril au TDP.
Le TDP présente, sur sa grande scène, le fougueux et tendre spectacle créé en 2018 à la Salle Fred-Barry. Pauline et Gérald. Julien et Godin. Une passion peu commune, qui ne s’est jamais démentie. Un héritage marquant pour le Québec. À travers les deux comédiens, Catherine Allard et Simon Landry-Désy, leur parole incandescente ressurgit pour créer un dialogue à quatre, entre les avancées d’hier et les doutes à venir. Plus de vingt ans après la mort de Pauline Julien se répondent de nouveau l’identitaire, le politique et la chanson.  Sous la plume sensible de Marie-Christine Lê-Huu, le regard vigilant de Benoît Vermeulen et la présence de deux musiciens, Je cherche une maison qui vous ressemble mêle avec bonheur et finesse musique live, archives photos et vidéos, poèmes de Gérald Godin et chansons tirées du répertoire de Pauline Julien, pour offrir une traversée tout en nuances dans l’univers de ce couple légendaire à travers leur art et leur rêve de liberté. L’année dernière, Catherine Allard a reçu, pour ce spectacle acclamé plus de soixante-dix fois en tournée, le Prix Françoise-Graton qui récompense un.e artiste dont l’œuvre ou la performance allie avec audace les mots art et éducation.
Les billets sont déjà en vente sur le site du Théâtre Denise-Pelletier (denise-pelletier.qc.ca)

« Vivant, vibrant, minutieux, senti… On en ressort gonflé d’inspiration. »
Geneviève Bouchard, Le Soleil

« Un hommage vivant et ludique à Pauline Julien et à Gérald Godin. »
Marie Labrecque, Le Devoir

« Poétique, touchant et éclectique. »  Emmanuel Martinez, Le Journal de Montréal

Extraits audio ici :  Je cherche une maison qui vous ressemble – TDP (denise-pelletier.qc.ca)

La renarde et le mal peigné, du 16 au 22 avril au Théâtre du Nouveau Monde
Dans ce spectacle littéraire, les comédiens Marie Tifo et Pierre Curzi incarnent Pauline Julien et Gérald Godin – deux personnages plus grands que nature – pour vous offrir « une véritable rencontre au sommet de quatre voix incontournables » de la culture québécoise. Au fil de la correspondance entre la chanteuse et le député-poète, écrite entre 1962 et 1993, s’est dessiné un dialogue amoureux entre deux êtres qui se sont aimés follement pendant plus de trente ans. Créé au Festival international de la littérature (FIL) en 2010,  le spectacle a remporté le prix « Choix du public » du  Conseil des arts de Montréal en tournée, lors de la saison 2013-2014. 
Idée originale et mise en scène Lorraine Pintal – Textes Pauline Julien et Gérald Godin – Lettres choisies par Pascale Galipeau. Les billets sont déjà.
 
Notes biographiques – Je cherche une maison qui vous ressemble.
Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Catherine Allard a foulé les planches d’un grand nombre de théâtres à Montréal, en France et à Québec, sa ville natale. Elle a participé à de nombreuses tournées en région et a établi un lien privilégié avec le Théâtre du Bic, qui ne se dément pas depuis dix ans. Six étés sur les planches de ce lieu enchanteur ont permis de développer une relation profonde avec ce théâtre et cette région. Le petit écran et le cinéma viennent également marquer son parcours, notamment dans la télésérie Annie et ses hommes et Destinées, le film Histoire de famille et le court métrage Perle. Catherine est aussi chanteuse. Elle a participé à de nombreux cabarets avec son groupe Les Classettes, dont une tournée du Roseq en 2014. Parfaitement bilingue, le jeu en anglais fait aussi partie de sa vaste expérience de scène, notamment dans la pièce Past Perfect au Centaur Theatre, mise en scène par Jackie Maxwell. Récemment, on peut aussi la voir dans la création Petite Sorcière de Projet MÛ, mise en scène par Nini Bélanger.

Depuis sa sortie du Collège Lionel-Groulx en interprétation en 2014, Simon Landry-Désy cumule les expériences de jeu au théâtre et au cinéma et s’intéresse particulièrement aux processus de travail collaboratifs. Sur les planches, il était de la pièce La Liberté (m.e.s. de Gaétan Paré),  d’Album de finissants (reprise, m.e.s. d’Anne-Sophie Rouleau), de plusieurs collaborations avec l’auteur et metteur en scène Philippe Boutin (Détruire, nous allons; Le Vin herbé; Being Philippe Gold, The rise of the bling bling). Il était également de la distribution de La nuit du 4 au 5 (m.e.s. Claude Poissant), des Coleman-Milaire-Fortin-Campbell (m.e.s. Louis-Karl Tremblay), de La Société des poètes disparus (m.e.s. Sébastien David),  le Ravissement (m.e.s Claude Poissant) et plus récemment de l’Inframonde (Catherine Vidal). Dès 2015, il brille aussi au grand écran, entre autres,  dans Les êtres chers d’Anne Émond, Le Problème d’infiltration de Robert Morin et Ferraille, film pour lequel il fut en nominé comme Meilleur acteur au Gala Prends ça court des RVCQ 2016.

L’autrice Marie-Christine Lê-Huu est diplômée en interprétation du Conservatoire d’art dramatique de Québec (promotion 1992). À travers son travail d’écriture et de mise en scène, elle s’intéresse depuis près de trente ans aux fractures intergénérationnelles et identitaires. Son œuvre aux résonnances multiples pose un regard empathique sur la fragilité de l’humain. Pour le théâtre, elle a écrit notamment Les Disparus, chronique de la cruauté et Jouliks, qui lui ont tous deux valu des nominations au Gala des Masques (texte original). Elle fut aussi nommée aux Prix du Gouverneur général et récipiendaire du Prix Sony-Labou-Tansi des Lycéens pour Jouliks, dont la plus récente production, mise en scène par Clémence Cayarol, a été élue Coup de cœur de la presse du OFF 2019, à Avignon. Après quelques années à la direction artistique du défunt Théâtre de l’Avant-Pays, elle est cofondatrice d’Autels particuliers avec Catherine Allard. Parmi ses projets récents, la pièce Fils de quoi ?, traitant de transmission intergénérationnelle en contexte d’immigration, poursuit sa route en 2020 et 2021. Elle travaille présentement à l’écriture de deux nouveaux textes, l’un explorant la culpabilité au féminin et l’autre la différence et le sentiment d’exclusion.

Le metteur en scène Benoît Vermeulen est cofondateur et codirecteur artistique du Théâtre le Clou, une compagnie de création pour adolescents fondée en 1989 avec laquelle il crée notamment : Au moment de sa disparition (Masque de la meilleure mise en scène de l’Académie québécoise du théâtre, 2003), Romances et karaoké (Masque de la meilleure mise en scène en 2005) et, plus récemment, Le garçon au visage disparu. Il a également signé des mises en scène pour le Théâtre de la Manufacture (Des arbres), le Théâtre de la Banquette Arrière (Province), le Petit Théâtre du Nord (Les Envahisseurs et Mélodie-dépanneur). Enfin, il enseigne régulièrement dans les différentes écoles de théâtre de la région métropolitaine à titre de metteur en scène invité. Il a été responsable, de 2007 à 2012, de la section enfance-jeunesse du Théâtre français du Centre national des Arts à Ottawa, en tant qu’artiste associé au directeur artistique Wajdi Mouawad.

Je cherche une maison qui vous ressemble
Du 22 au 30 avril 2021 – Salle Denise-Pelletier du TDP
Texte : Marie-Christine Lê-Huu / Mise en scène : Benoît Vermeulen / Instigatrice du projet : Catherine Allard
Avec Catherine Allard et Simon Landry-Désy et les musiciens Gaël Lane Lépine (piano) et Cédric Dind-Lavoie (contrebasse) en alternance avec Gabriel Lapointe.

Assistance à la mise en scène : Ariane Lamarre – Conception sonore : Gaël Lane Lépine – Scénographie et costumes : Nathalie Trépanier – Costumes : Estelle Charron – Lumière : Étienne Boucher – Coaching vocal : Marie-Claire Séguin – Maquillages : Angelo Barsetti – Consultation au mouvement : Myriam Allard – Direction de production : Marjorie Bélanger – Direction technique : David Poisson.

Une production de Autels particuliers et du Théâtre les gens d’en bas.
www.denise-pelletier.qc.ca

Crédits photos : Catherine Allard : Andréanne Gauthier / Marie-Christine Lê-Huu : Julie Artacho /  Simon Désy-Landry