Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le lundi 14 octobre 2013, 20 h


JEAN-GUIHEN QUEYRAS, violoncelle seul
Maison symphonique

Encensé par la critique et les mélomanes lors de son passage à Montréal en 2010, le violoncelliste français Jean-Guihen Queyras est de retour dans la métropole, présentant pour un soir seulement un programme magistral pour violoncelle seul.
« Pur moment de grâce » : ainsi décrit Le Figaro l’art de Jean-Guihen Queyras. Le musicien explore tous les répertoires confondus et se meut avec égal bonheur dans les mondes baroque, classique et contemporain, avec quelques incursions dans la musique du monde, démontrant chaque fois une aisance phénoménale servie par un talent unique. Ces qualités remarquables en font l’un des interprètes les plus importants de sa génération. Un horizon musical infini, des capacités techniques hors du commun combinés à une curiosité musicale sans bornes, font du musicien un soliste et chambriste très prisé auprès d’ensembles de renommée internationale. Passionné de musique de chambre, ses partenaires réguliers incluent les pianistes Alexandre Melnikov et Alexandre Tharaud, le flutiste Emmanuel Pahud et la violoniste Isabelle Faust.

Élu « Artiste de l’Année » par les lecteurs du magazine Diapason et « Meilleur Soliste Instrumental » lors des Victoires de la Musique Classique en 2008, Jean-Guihen Queyras se distingue par un éclectisme musical qui lui est cher. Ayant remporté de nombreux prix prestigieux, il est invité par les orchestres du monde entier dont le Philharmonia de Londres, l’Orchestre de Paris, le BBC Symphony Orchestra, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, du Konzerthaus de Berlin, l’Orchestre symphonique de Tokyo, le Radio-Sinfoniorchester de Saarbrücken, le SWR Sinfonieorchester Stuttgart, le BBC National Orchestra of Wales, le Philharmonia de Prague, le Tonhalle de Zürich, l’Orchestre de la Suisse Romande, le Sinfonietta d’Amsterdam, avec lesquels il a joué sous la direction de chefs distingués tels que Heinz Holliger, Franz Brüggen, Günther Herbig, Gerd Albrecht, Ivan Fisher, Hans Graf, Philippe Herreweghe, Jiří Bělohlávek, Leonard Slatkin, Oliver Knussen, et Sir Roger Norrington. Au disque, sa réputation n’est plus à faire, remportant des éloges notamment pour ses enregistrements des suites pour violoncelle seul de Jean-Sébastien Bach, de même que celles de Benjamin Britten.

PROGRAMME

Gaspar Cassadó : Suite pour violoncelle seul
Jean-Sébastien Bach : Suite no. 3 pour violoncelle seul
Zoltán Kodály : Sonate pour violoncelle seul

Ce concert est présenté avec le soutien du Consulat Général de France à Québec.

Maison symphonique
1600 rue Saint-Urbain

Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou
www.laplacedesarts.com