Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->


JEAN-WILLY KUNZ
EST NOMMÉ ORGANISTE EN RÉSIDENCE
DU GRAND ORGUE PIERRE BÉIQUE

L’Orchestre symphonique de Montréal est heureux d’annoncer la nomination de Jean-Willy Kunz à titre d’organiste en résidence.

Cette nomination fait suite à un processus de sélection piloté par un comité créé spécialement pour l’occasion et constitue une des étapes importantes vers l’inauguration du Grand Orgue Pierre Béique, prévue pour le 28 mai 2014 en clôture de la saison 2013-2014.

En plus de jouer avec l’Orchestre, Jean-Willy Kunz devra, en tant qu’organiste en résidence, assurer le développement et la mise en valeur du Grand Orgue Pierre Béique, notamment par la coordination de concerts et de récitals d’orgue ainsi que d’activités d’animation. Il aura également pour mandat de faire connaître ce magnifique instrument grâce à des programmes de sensibilisation auprès du grand public, des jeunes et de la relève (étudiants aux études supérieures). Il répondra aux questions d’ordre technique des organistes invités et des partenaires et sera responsable de l’entretien de l’instrument en collaboration avec Casavant Frères. Le nouvel organiste en résidence entrera en fonction en novembre 2013 et son mandat sera d’une durée de deux ans.

Plus de 500 personnes ont assisté aux auditions finales tenues le dimanche 17 mars à l’Église Saint-Jean-Baptiste et à la Maison symphonique de Montréal.

JEAN-WILLY KUNZ

Jean-Willy Kunz découvre le piano et l’orgue avec Joseph Coppey au Conservatoire de Grenoble et étudie ensuite l’orgue avec Louis Robilliard au Conservatoire de Lyon. À la fin de ses études classiques, il élargit ses activités et poursuit des études de piano-jazz avec Mario Stantchev au Conservatoire de Lyon et fonde un duo de saxophones et orgue avec Frédéric Lagoutte. Il étudie ensuite l’orgue et le clavecin avec Mireille Lagacé au Conservatoire de musique de Montréal et complète ses études doctorales en interprétation à l’Université McGill avec John Grew en 2011.

Jean-Willy Kunz obtient le deuxième prix au Concours international d’orgue de Chartres en 2008, ainsi que le troisième prix et le prix du public Richard-Bradshaw au Concours international d’orgue du Canada à Montréal en 2011. Il partage maintenant son temps entre les récitals d’orgue, sa charge de cours d’analyse et d’harmonie à l’Université de Montréal, les concerts avec la Société de musique contemporaine du Québec, dont il est l’organiste, et avec l’ensemble Caprice dont il est le claveciniste et l’organiste.

COMITÉ DE SÉLECTION INTERNATIONAL

Créé spécifiquement avec pour mandat la sélection de l’organiste en résidence de l’OSM, le comité de sélection était composé de spécialistes du domaine de l’orgue et de musiciens reconnus :
Kent Nagano, directeur musical de l’OSM
Pierre Grandmaison, titulaire des orgues de la basilique Notre-Dame de Montréal
John Grew, organiste de l’Université McGill et directeur artistique de l’Académie estivale d’orgue de McGill
Olivier Latry, titulaire des grandes orgues de Notre-Dame de Paris et organiste émérite de l’OSM
Jaquelin Rochette, directeur artistique de Casavant Frères
Noël Spinelli, cofondateur du Concours international d’orgue du Canada
Patrick Wedd, directeur musical et organiste de la Cathédrale Christ Church de Montréal

À titre d’organiste émérite, les fonctions d’Olivier Latry prévoient pour sa part qu’il jouera avec l’Orchestre comme soliste ou présentera un récital annuellement, et qu’il agira à titre de conseiller musical de la programmation de l’orgue. De plus, il évaluera annuellement l’état de l’instrument.

LE GRAND ORGUE PIERRE BÉIQUE

L’orgue de la Maison symphonique de Montréal, qui SERA INAUGURÉ LE 28 MAI 2014, a été réalisé par la maison Casavant pour le compte de l’OSM qui en est le propriétaire, avec la collaboration des architectes Diamond Schmitt + Ædifica pour sa conception visuelle. Il s’agit d’un grand orgue à vocation symphonique, inscrit dans les registres du facteur de Saint-Hyacinthe comme opus 3900. Il comporte 109 registres, 83 jeux, 116 rangs et 6 489 tuyaux.

Il porte le nom de Grand Orgue Pierre Béique, en hommage au fondateur et premier directeur général de l’OSM (de 1939 à 1970). Ce mélomane engagé et gestionnaire avisé avait pris la relève de madame Athanase David, qui agissait depuis 1934 comme secrétaire du conseil d’administration de la Société des concerts symphoniques de Montréal, l’organisme ancêtre de l’OSM.

L’achat de cet orgue a été rendu possible par une gracieuseté de madame Jacqueline Desmarais qui en a assumé le coût total et a voulu ainsi perpétuer par son appellation le souvenir de l’irremplaçable contribution de monsieur Pierre Béique à la mission d’excellence de l’OSM.

L’Orchestre symphonique de Montréal tient à remercier
Loto-Québec, le Conseil des Arts du Canada et le Conseil des arts de Montréal pour leur généreux soutien.

Renseignements: 514 842-9951 ou www.osm.ca

L’Orchestre symphonique de Montréal est présenté par
Hydro-Québec.