Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le mercredi 10 janvier 2007, 20 h

2e concert de la 20e saison des Idées heureuses

Dans le cadre de LA VINGTIÈME, Les Idées heureuses présente
Deux poèmes, quatre cantates
Avec la soprano Karina Gauvin, le haute-contre Matthew White,
et Les Idées heureuses

Les Idées heureuses, sous la direction artistique de la claveciniste et musicologue québécoise Geneviève Soly, présente le mercredi 10 janvier 2007 à 20 h à la Salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau, le deuxième concert de sa 20e saison, Deux poèmes, quatre cantates, avec deux solistes exceptionnels, Karina Gauvin, soprano et Matthew White, haute-contre, ainsi que dix musiciens des Idées heureuses, pour lesquels l’interprétation de la musique religieuse allemande du XVIIIe siècle est devenue une spécialité.

Depuis cinq ans, et toujours avec le même enthousiasme musical, Les Idées heureuses poursuit son exploration du monumental corpus de la musique religieuse de Christoph Graupner (1683-1760), contemporain de Johann Sebastian Bach (1685-1750), dont Geneviève Soly a récemment exhumé l’œuvre et dont elle est devenue une éminente spécialiste. L’essor de cette découverte et l’excellence de son travail lui ont valu d’être nommée La Personnalité de la semaine dans l’édition du 2 avril 2006 du quotidien La Presse.

Bach et Graupner, qui œuvraient sur les mêmes terres musicales et géographiques, ont respectivement écrit de nombreuses cantates et travaillé avec un poète remarquable de leur époque, Georg Christian Lehms. Les Idées heureuses a concocté un programme composé de quatre cantates, deux de Bach et deux de Graupner, sur deux poèmes identiques du poète. Les passionnés de musique pourront ainsi apprécier la sensibilité de ces deux compositeurs et comparer deux esprits musicaux différents, aux volontés créatrices affirmées, qui se sont attelés à une tâche similaire – la mise en musique pour l’église de deux poèmes identiques de Georg Christian Lehms.

Ami de Telemann, de Keiser et de Graupner, le poète de cour Georg Christian Lehms (1684-1717) a été bibliothécaire de la cour de Darmstadt de la fin de 1710 à sa mort. Il est l’auteur de quatre livres de cantates. Les textes des cantates choisies pour le programme de ce concert sont extraits de son premier recueil de 1711.

Les deux cantates de Graupner constituent un ajout au répertoire du corpus de la musique religieuse de ce compositeur entrepris en 2002 par Les Idées heureuses, qui en est actuellement à ses 22e et 23e cantates, sur un total de 1 423 écrites par le maître de Darmstadt.

Les sonorités instrumentales des cantates proposées sont exceptionnelles, chatoyantes et évocatrices : orgue concertant (Vergnügte Ruh de Bach), altos doublés par les flûtes à bec à l’octave (Vergnügte Ruh de Graupner), violoncelle obligé (Mein Hertz schwimmt in Blut de Bach), solos de flûte traversière…

De plus, ces cantates sont écrites pour la voix solo, fait exceptionnel chez Bach et peu usité chez Graupner. Les deux compositeurs ont opté pour cet effectif vocal rare dans ces cantates aux textes identiques, en mettant en valeur la luminosité et le côté opératique de la voix soliste (tantôt soprano, tantôt alto).

Il est impossible de ne pas noter la parenté musicale de la deuxième aria des cantates Mein Hertz schwimmt in Blut de Bach et de Graupner. Bach connaissait-il cette cantate de Graupner? Par quel merveilleux hasard Graupner et Bach – fait très rare pour celui-ci – ont-ils consacré leur mise en musique de ces textes à la voix solo (soprano dans trois cas, alto dans l’autre)? Le concert du 10 janvier y apportera peut-être quelques réponses…

Geneviève Soly prononcera une conférence préparatoire à ce concert, intitulée Bach et Graupner : Dialogo, au Département de musique de l’UQÀM, à la salle D-R 200, à 16 h 30 le même jour, dans le cadre de la série de conférences « Présences de la musique » de la Société québécoise et de recherche en musique (SQRM). Entrée libre, nombre de places limité (100 sièges).

Programme

Christoph Graupner (1683-1760)

Vergnügte Ruh, beliebten Seelenlust (Tranquillité heureuse, chère joie de l’âme)
Cantate créée en juillet 1711, pour soprano solo, flûtes à bec, flûte traversière solo, violettes (sorte d’altos), violons, altos, basson et continuo
Mein Hertz schwimmt in Blut (Mon cœur baigne dans le sang)
Cantate créée en août 1712, pour soprano solo, hautbois, flûte à bec, cordes et continuo
Johann Sebastian Bach (1685-1750)

Vergnügte Ruh, beliebten Seelenlust (créée en juillet 1726, reprise en 1747)
Cantate (BWV 170) pour alto solo, orgue obligé, hautbois d’amour, cordes et continuo
Mein Hertz schwimmt in Blut (créée en 1714, reprise en 1723)
Cantate (BWV 199) pour soprano solo, hautbois, cordes et continuo

avec

Karina Gauvin, soprano, Matthew White, haute-contre
Les Idées heureuses sous la direction musicale de Geneviève Soly : Hélène Plouffe et Olivier Brault, violons et altos; Jacques-André Houle, alto; Karen Kaderavek, violoncelle; Nicolas Lessard, contrebasse; Grégoire Jeay, flûte traversière; Natalie Michaud, flûte à bec; Christopher Palameta, hautbois; Mathieu Lussier, basson et Geneviève Soly, orgue positif.

Salle Pierre-Mercure
Centre Pierre-Péladeau
300, boulevard de Maisonneuve Est
(métro Berri-UQÀM)

Billets : 30 $ (régulier) – 25 $ (aîné) – 10 $ (étudiant)
Billetterie du Centre Pierre-Péladeau : 514-987-6919
Renseignements: 514-843-5881 ou sur le site