Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Le dimanche 28 janvier 2007, 19 h 30

La boîte de Pandore

Saviez-vous qu’au tout début des temps, il n’y avait pas de femmes sur la terre ? Mais Zeus, par désir de vengeance, a fait une femme. Elle était belle, aux yeux d’émeraude et à la bouche vermeille. Rencontrez Pandore, cette femme inconvenante, qui ouvrira le coffre interdit et libérera tous les fléaux de l’humanité. Mais au fond du coffre se cache une créature inattendue… Dans ce solo, la conteuse Stéphanie Bénéteau se sert du mythe de la boîte de Pandore comme contenant dans lequel s’emboîtent les autres contes. Voyage au pays de l’erreur et de la sottise humaine afin d’y trouver leur antidote, l’espoir.

Stéphanie Bénéteau

Vous entendrez dans l’accent de la conteuse les multiples résonances de son héritage culturel. De père franco-ontarien et mère américaine, elle passe sa jeunesse en Italie. C’est du métissage de ces diverses traditions qu’elle puise son inspiration. On retrouve dans les contes de Stéphanie une voix lyrique et actuelle qui nous fait revivre les vieux contes de la tradition mondiale, comme s’ils nous parlaient, ici et maintenant. Lauréate du concours Nouveaux visages du conte au Québec, Stéphanie participe à de nombreux festivals et voyage partout au Québec dans le cadre du programme «Artistes à l’école».

Ce qu’on en dit :

«Il y a de l’espace dans la voix, la vision et les histoires de Stéphanie pour toutes les tristesses et les joies du monde. Comme une guide pleine de grâce et d’humour, elle nous mène dans la forêt de ses contes et nous ramène, transformés.»

Au Sergent Recruteur
(4801 rue St-Laurent
Tél. 514. 287 1412

Resto-bar non-fumeur qui offre une impressionnante variété de bières et de pizzas maison.

10$ contribution volontaire suggérée

Les Dimanches du conte sont animés par Jean-Marc Massie et présentés par Les productions du diable vert. Visitez le site des dimanches du conte