Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

SPECTACLE LA CHASSE AUX BILLES
Danse urbaine et théâtre jeunesse
partagent la scène de la Place des arts junior

Le 19 février à 11h 

à la Cinquième salle de la Place des Arts 

Le collectif Ce n’était pas du vin et 100lux présentent le spectacle La Chasse aux billes le 19 février 2017 à la Cinquième Salle de la Place des arts dans le cadre de la programmation de la Place des Arts junior. Cette création marie danse urbaine et théâtre pour nous raconter l’histoire de Luce et de son imaginaire où aventures rocambolesques et créatures fantastiques se rencontrent. Les billets pour ce spectacle, qui s’adresse à un public de quatre ans et plus, sont en vente sur le site web de la Place des arts.

« La pièce raconte l’histoire de Luce, une petite fille qui préfère de loin les histoires fantastiques aux additions et aux multiplications. Pour se sauver de son cours de mathématiques, elle prévoit une grande expédition à partir de la cour de récréation pour partir en quête d’aventures dans une forêt enchantée. Elle y rencontre deux personnages : Louchanouille-Flammacruche, un panthère-dragon, qu’elle tentera d’aider à retrouver sa joie de vivre, disparue en même temps que son jeu de billes; et une ogresse adolescente, Sweettooth14, qui vit dans les nuages et qui, grâce à ses chorégraphies magiques et à sa Horde d’Ogres qui la suit partout, contrôle la météo et ses intempéries », indique Pénélope Bourque, diplômée de l’École nationale de théâtre en écriture dramatique, cofondatrice du collectif Ce n’était pas du vin et auteure de la pièce.

« Pour chacun de nos spectacles, nous souhaitons impliquer la communauté dans notre processus créatif. Dans La chasse aux billes, nous avons travaillé avec les adolescents de la troupe élite de danse urbaine Krankyd. Pour nous, c’est l’envie de faire découvrir cet art plutôt underground à de jeunes spectateurs tout en leur racontant une histoire  magique. À l’inverse, faire découvrir le théâtre à la troupe Krankyd est aussi une expérience en soi! L’une des danseuses, Lorianne De Sousa âgée, y interprète un rôle pour la première fois en incarnant Sweettooth14, l’ogresse la plus puissante de la forêt enchantée », ajoute Véronique Bossé, cofondatrice du collectif Ce n’était pas du vin et metteuse en scène de la pièce.

ÉQUIPE DE LA CHASSE AUX BILLES
Interprétation : Aurélie Brochu Deschênes, Lorianne De Sousa, Oliver Koomsatira et la troupe de danseurs Krankyd
Mise en scène : Véronique Bossé
Texte : Pénélope Bourque
Chorégraphie : Axelle Munezero
Conception visuelle : Marc-André Cossette
Conception des costumes : Ariane Valade
Musique : Hugo Levasseur
Maquillage : Éric Sirois
Éclairages : Benoit Larivière
Direction technique : Charlotte Isis Gervais

À PROPOS DE CE N’ÉTAIT PAS DU VIN
Le
collectif Ce n’était pas du vin est formé d’une metteuse en scène et d’une auteure qui s’intéressent aux méthodes collaboratives d’écriture dramaturgique et aiment lorsque le hasard surgit dans leurs structures théâtrales. Leur processus de recherche implique la communauté́ et le public très tôt dans la création et les maintient investis tout au long de son élaboration. Leur pratique est mue par l’envie de se réapproprier le sens du théâtre au sein de la collectivité́. À l’automne 2016, le collectif a présenté́ sa première production,  

À PROPOS DE CE N’ÉTAIT PAS DU VIN
Le
collectif Ce n’était pas du vin est formé d’une metteuse en scène et d’une auteure qui s’intéressent aux méthodes collaboratives d’écriture dramaturgique et aiment lorsque le hasard surgit dans leurs structures théâtrales. Leur processus de recherche implique la communauté́ et le public très tôt dans la création et les maintient investis tout au long de son élaboration. Leur pratique est mue par l’envie de se réapproprier le sens du théâtre au sein de la collectivité́. À l’automne 2016, le collectif a présenté́ sa première production, Iseult&Evaelle – un beau conte d’amour et de mort, au sein du Réseau accès culture.

Non, ce n’était pas du vin : c’était la passion, c’était l’âpre joie et l’angoisse sans fin, et la mort.  
– Extrait de Tristan et Iseult

À PROPOS DE 100LUX
100Lux est un organisme fondé en 2012 qui a pour objectif de soutenir la professionnalisation des danseurs urbains.