Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Mot du jour ->

Le plaisir de la critique nous ôte celui d’être vivement touché de très belles choses. – La Bruyère

Tiré du livre Des pensées pour la nuit, Collectif, Éditions Lauzier

Je joue à la critique régulièrement et je peux vous assurer que la chose qui me plaît le plus est d’être touchée par la prestation des artistes. Il n’en reste pas moins qu’une représentation moins réussie à cause de maladresses doit être soulignée. Elle peut alors être corrigée.