Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Le dimanche 25 mars 2007, 19 h 30

Duo découverte : La folie douce /
Isabelle Crépeau et Marc Roberge

Une femme, Isabelle Crépeau, un homme, Marc Roberge, se rencontrent au Sergent un soir de grande affabulation. Qui des deux se tiendra le mieux en équilibre entre le vrai et le faux ? Pourront-ils survivre à la guerre des sexes et enfin trouver la quadrature du cercle amoureux ? Tout est une question de point de vue. Les conteurs seront accompagnés par le musicien Patrick Gleeson.

Isabelle Crépeau

Élevée parmi les fées, les sorcières et les loups, Isabelle Crépeau croit au magique pouvoir de transformation des contes. La vie créative l’occupe à temps plein : elle explore à la fois du côté de l’écriture, du dessin, de la peinture, du chant et du jeu théâtral. Le conte lui est arrivé très tôt, par voix de mère. Il est toujours demeuré le fil conducteur de toutes ses errances. Elle conte pour les enfants depuis une douzaine d’années et pour les adultes depuis trois ans. On l’a entendue, entre autres, au Festival de conte De Bouche à Oreille, au Metropolis bleu, au festival Mémoire et Racines. Elle a également regroupé plusieurs de ses histoires de bonne femme dans un spectacle de contes et d’objets pour imaginaires consentants : Les contes de la Mèraboir.

Marc Roberge

Originaire du fin fond de la forêt témiscamienne, là même où le père Lemieux a recueilli les contes de la bouche des vieux qui sèment les mots dans la nuit, Marc Roberge est l’un des rares survivants du Far West québécois. Son père, un homme aux mille métiers, lui a mille fois raconté la misère heureuse des camps de bûcherons et la folie douce des mines d’or du Témiscamingue. Devenu trappeur et taxidermiste, son père a continué de lui révéler les secrets des âmes animales. Sans trop s’en apercevoir, Marc est devenu conteur malgré lui. Il a eu la chance inouïe de faire un petit tour de la planète au début des années 1990. Durant son drôle de voyage, il a rencontré d’autres conteurs qui s’ignoraient… Armé de cette curieuse ignorance, Marc écrit depuis pour la télévision, le cinéma et l’Internet… Et, de dérives en dérives, il a commencé à conter dans quelques lieux du contes montréalais, le reste, si vous venez l’entendre…

Les Dimanches du conte sont animés par Jean-Marc Massie et présentés par Les productions du Diable Vert

Ce que les médias en ont dit

«Tout au long de la soirée, les sons, les chants ajoutés à ces contes ont transporté les spectateurs. Appuyée par quelques objets, dont une couverture servant tant à mimer la mer qu’à former la tête d’un loup, Isabelle Crépeau propose des regards, des mimiques, des intonations qui font que chaque conte est intéressant tant à écouter qu’à regarder.» – Josianne Haspeck, La Concorde, 22 mars 2006

Les Dimanches du conte sont animés par Jean-Marc Massie et présentés par Les productions du Diable Vert

10$ contribution volontaire suggérée

Au Sergent Recruteur
4801 rue St-Laurent
Montréal
Tél. 514.287.1412

Resto-bar, le Sergent recruteur offre une impressionnante variété de bières et de pizzas maison.

Les meilleurs moments des Dimanches du conte sont radiodiffusés sur les ondes de CIBL 101,5 FM à l’émission « Aux portes du conte », chaque mardi, à 19h.