Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Mot du jour ->

Le nombre infini de maladies qui nous tue et assez grand; et notre vie est assez courte pour qu’on puisse se passer de la guerre. – Voltaire

Tiré du livre Des pensées pour la nuit, Collectif, Éditions Lauzier

L’humanité n’a surtout pas envie d’entendre ça. S’entretuer, c’est si amusant.