Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

<b<Jusqu'au 31 mars 2007
Du mardi au vendredi à 20 h
Les samedis à 15 h et 20 h

LA MOUETTE D’ ANTON TCHEKHOV

TEXTE FRANÇAIS : ELIZABETH BOURGET ET RENÉ GINGRAS
MISE EN SCÈNE : YVES DESGAGNÉS

DISTRIBUTION (par ordre alphabétique) :

Jean-Pierre Chartrand : Chamraïev
Henri Chassé : Trigorine
Michel Dumont : Dorn
Kathleen Fortin : Macha
Maxime Gaudet : Tréplev
Maude Guérin : Arkadina
Roger La Rue : Medviédenko
Jean-Sébastien Lavoie : Yakov
Patricia Nolin : Paulina
Gérard Poirier : Sorine
Catherine Trudeau : Nina

Assistance à la mise en scène et régie : Claude Lemelin
Décor : Stéphane Roy
Costumes : Judy Jonker
Éclairages : Éric Bhampoux
Musique : Catherine Gadouas
Maquillages : François Cyr
Accessoires : Normand Blais

Un beau soir d’été à la campagne, des spectateurs se présentent au théâtre. Un jeune auteur commente : « Il n’y a aucun message dans cette pièce ». Aucun spectateur n’écoute la pièce, chacun parle, chacun passe des commentaires. C’est la cacophonie sur scène. Personne n’est attentif à l’autre. Il n’y a aucune interaction entre les personnages, que de l’indifférence. Ils sont tous étrangers les uns aux autres. Chacun dans sa bulle, chacun pour soi. Mais, tout change au deuxième acte lorsque les paroles portent. La vie de chacun est enfin transformée.

La pièce écrite à la fin du 19e siècle nous montre bien que la solitude et le mal de vivre ne sont pas apparus à l’âge du Net, mais qu’ils ont bel et bien existé ailleurs et à d’autres époques. Si je n’utilisais qu’un seul mot pour décrire cette pièce, ce serait : étranger. Étranger au monde qui qui nous entoure.

Techniquement, l’utilisation de panneaux coulissants pour changer le décor de la ville à la campagne est intéressante. Les costumes sont réussis et marquent bien les classes sociales. La musique est mélancolique et dans le ton. Les interprètes campent bien leurs personnages et si j’ai trouvé que le jeu de Maxime Gaudet manquait de tonus, j’ai par contre particulièrement aimé celui de Gérard Poirier.

AU THÉÂTRE DU NOUVEAU MONDE
84 rue Sainte-Catherine Ouest
métro Place des Arts

Réservations 514.866.8668 ou sur le site du TNM

0 Au secours, 1 Pas du tout, 2 Un peu
3 Assez, 4 Beaucoup, 5 Passionnément