Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Mot du jour ->

Les bouddhistes ont toujours eu beaucoup d’affinités avec la nature. Ce n’est pas seulement une question de compassion (bien que les temples bouddhistes soient connus pour accueillir tous les animaux égarés à la ronde). Le zen nous apprend que l’herbe et la pierre sont elles aussi éveillées. Même saint François d’Assise n’était pas allé aussi loin avec son discours aux oiseaux. Non seulement chaque être possède une nature de Bouddha, mais il est de la nature même de Bouddha. La nature qui nous entoure ne fait pas exception à la règle.

Tiré du livre 365 conseils du Bouddha, Robert Allen

À méditer les journées de blues.