Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

LA SÃO PAULO COMPANHIA DE DANÇA (BRÉSIL) DÉBARQUE À MONTRÉAL
AVEC UN SÉDUISANT PROGRAMME TRIPLE
ET UNE NOUVELLE OEUVRE D’ÉDOUARD LOCK
28, 29, 30 AVRIL 2016, 20 H

Brésil
SAO PAULO COMPANHIA DE
DANÇA
The Seasons
Édouard Lock
+
Mamihlapinatapai

Jomar Mesquita
+
Gnawa

Nacho Duato

En visite pour la première fois au Canada, la São Paulo Companhia de Dança dirigée par Inês Bogéa vient séduire le public québécois avec 3 pièces de choix, dont The Seasons d’Édouard Lock, chorégraphe de génie absent de la scène locale depuis 5 ans déjà. Créé spécialement pour la compagnie en 2014, The Seasons revisite Les Quatre Saisons de Vivaldi avec 12 danseurs prodigieux. Le grand quotidien brésilien Folha de S.Paulo l’a sacrée « Spectacle de danse de l’année 2014 ». Une oeuvre attendue ! À sa gestuelle rapide et syncopée succède les danses fluides et sensuelles du Brésilien Jomar Mesquita, qui aborde la séduction dans Mamihlapinatapai, et du célèbre Espagnol Nacho Duato, qui nous invite cette fois à un voyage en Méditerranée avec Gnawa. Trois
esthétiques bien distinctes pour découvrir cette compagnie qui a le vent en poupe. Depuis sa fondation en 2008, la São Paulo Companhia de Dança a cumulé près de 40 oeuvres à son répertoire et brûlé les planches d’une soixantaine de villes à travers le monde remportant remportant toujours un franc succès.

THE SEASONS
Édouard Lock (2014, SPCD)

Comme il l’a déjà fait par le passé en complicité avec le réputé compositeur Gavin Bryars, le célèbre fondateur de La La La Human Steps revisite le patrimoine musical classique et s’attaque, cette fois, aux Quatre Saisons de Vivaldi. Au fil de 12 tableaux évoquant les 12 mois de l’année, il soumet 12 danseurs à la vitesse vertigineuse et à l’extrême précision de sa gestuelle vive, angulaire et ondulatoire. Inondant la scène d’un clair-obscur dont il a le secret, il chorégraphie la lumière pour créer d’hallucinants effets d’accéléré et renforcer l’impact de ralentis soudains. Un pur délice offert dans une scénographie du sculpteurpeintre, Armand Vaillancourt.

MAMIHLAPINATAPAI
Jomar Mesquita avec la collaboration de Rodrigo de Castro (2012, SPCD)

Mamihlapinatapai, mot issu d’une langue amérindienne, bat le record Guinness du vocable le plus succinct traduisant une idée des plus complexes. Il décrit « un regard partagé entre deux personnes qui espèrent chacune que l’autre va prendre l’initiative de quelque chose que les deux désirent, mais qu’aucune ne veut commencer. » Et c’est précisément le thème de cette oeuvre du Brésilien Jomar Mesquita, directeur de la Mimulus Dance Company, qui évoque le désir amoureux avec quatre couples dans une déconstruction lascive des danses
sociales de son pays.

GNAWA
Nacho Duato (2005, Hubbard Street Dance Chicago; 2009, reprise SPCD)

Figure majeure du ballet contemporain européen, l’Espagnol Nacho Duato est réputé pour sa danse fluide et son intérêt pour les grandes questions existentielles. Avec 14 danseurs, il nous entraîne sur les bords de la Méditerranée à la rencontre des descendants du peuple gnawa et de ses pratiques spirituelles. Usant habilement des quatre éléments pour illustrer la relation avec les forces supérieures de l’univers, il crée une danse élégante, sensuelle et harmonieuse, qui se déploie dans une atmosphère orientale et sur une musique hypnotique.

SÃO PAULO COMPANHIA DE DANÇA, UN SUCCÈS FULGURANT

Depuis sa création en 2008 par le gouvernement de l’État de São Paulo, la São Paulo Companhia de Dança est dirigée de main de maître par la danseuse, auteure et réalisatrice Inês Bogéa. En moins d’une décennie, elle a produit près de 40 oeuvres, dont 20 créations originales, et s’est illustrée sur les scènes de 60 villes dans 8 pays d’Amérique du Sud, d’Asie et d’Europe. La diversité de son répertoire, alliée à la virtuosité et à la polyvalence de ses danseurs, a contribué à son succès fulgurant.

« C’est un sujet d’admiration de voir avec quelle sûreté et quelle détermination cette jeune compagnie […] s’est hissée au tout premier rang
dans le panorama chorégraphique de l’État de São Paulo. »

– (Danse, Paris)

« La directrice artistique Inês Bogéa a su accroître, entre autres, la réputation d’excellence de la São Paulo Companhia de Dança en invitant des chorégraphes audacieux à créer pour ses danseurs, dont Édouard Lock. En complétant la soirée avec des oeuvres de Nacho Duato et de Jomar Mesquita, elle nous donne une idée de la diversité du répertoire de la jeune compagnie et nous ouvre une fenêtre sur la culture de son pays. Du bonbon. »
– Pierre Des Marais, Directeur artistique et général

SÃO PAULO COMPANHIA DE DANÇA
28, 29, 30 AVRIL 2016, 20 H
DURÉE – 2 H

Billets à partir de 36,50 $

Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts

Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou
www.laplacedesarts.com

PARLONS DANSE
Rencontre post-spectacle avec les artistes

Vendredi 29 avril 2016

PROCHAIN SPECTACLE
LE CARRÉ DES LOMBES À LA MAISON
SYMPHONIQUE AVEC LE GRAND ORGUE PIERREBÉIQUE
ANATOMIE D’UN SOUFFLE
Danièle Desnoyers
6. 7 mai 2016

Maison symphonique

Danse Danse et l’Orchestre symphonique de Montréal présentent
une soirée inédite de danse et de musique où les corps vibrent sous le souffle du Grand Orgue Pierre-Béique. Des oeuvres majeures du répertoire pour orgue, une rencontre ardente entre la chair et le son.

Rendez-vous sur le site de DANSEDANSE pour des renseignements supplémentaires sur les oeuvres et les compagnies : extraits vidéo,
entrevues, photos, crédits complets des oeuvres et autres hyperliens pertinents.