Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Les mardi 13 et mercredi 14 mars à 20 h

Les Grands Concerts de l’Orchestre Symphonique de Montréal : La Troisième Symphonie de Brahms

Le chef d’orchestre allemand Marek Janowski dirigera un Grand Concert des plus romantiques : l’Ouverture Manfre de Schumann, la Troisième Symphonie de Brahms et le Concerto pour violon n° 2 en mi mineur de Mendelssohn, lequel sera interprété par le violoniste manitobain James Ehnes.

Pendant 16 ans, Marek Janowski a dirigé le réputé Orchestre philharmonique de Radio-France et, depuis 2005, il est le directeur musical du prestigieux Orchestre de la Suisse Romande. Il a également travaillé avec plusieurs autres orchestres renommés.

James Ehnes est pour sa part lauréat de deux Junos et d’un Félix pour ses enregistrements avec l’OSM d’œuvres concertantes de Bruch. Il a été soliste pour de nombreux orchestres en Europe, en Asie, aux États-Unis et au Canada. Parmi ses engagements récents, mentionnons des prestations avec le London Symphony Orchestra, le BBC Philharmonic, la Deutsche Kammerphilharmonie, l’Orchestre de Lyon, l’Orchestre symphonique NHK (Tokyo), l’Orchestre philharmonique de Hong Kong ainsi qu’avec les plus grands orchestres de New York, Boston, Chicago, Philadelphie, Los Angeles et Détroit.

La Symphonie n° 3 de Brahms a obtenu, dès sa première exécution, un succès immense, et fut rapidement connue et admirée à travers toute l’Europe et jusqu’aux États-Unis. Le Concerto n° 2 de Mendelssohn a également conquis la renommée universelle et occupe une place de choix dans la littérature romantique pour violon.

Marek Janowski, chef d’orchestre
James Ehnes, violoniste

Programme

Robert Schumann , Manfred, ouverture
Felix Mendelssohn, Concerto pour violon n° 2 en mi mineur, opus 64
Johannes Brahms, Symphonie n° 3

À la Salle Wilfrid-Pelletier, Place des Arts

Billets : à partir de 15,00 $

Informations et réservations : 514-842-9951 ou sur le

site

Le concert du 13 mars est présenté par La Great West, compagnie d’assurance-vie, London Life, Canada-Vie, en collaboration avec La Presse.