Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Les 21, 24, 26 et 28 septembre 2013 à 19h30


Lakmé
de Léo Delibes
à l’occasion des 50 ans de la Place des Arts

L’exotisme pour la première escale
de la saison de l’Opéra de Montréal

EXTRAITS MUSICAUX

Joué à guichets fermés lors de sa dernière présentation à la compagnie en 2007, Lakmé effectue un retour pour lancer la 34e saison de l’Opéra de Montréal. Cette oeuvre du répertoire français, au charme irrésistible, est en voie de reprendre la place qui lui revient comme pilier du répertoire français, auprès de Carmen, Manon et Faust. Célèbre pour son spectaculaire « Air des clochettes » et pour le célébrissime « Duo des fleurs », Lakmé met en vedette une distribution prestigieuse qui mêle chanteurs d’ici et artistes internationaux.

Dans le rôle-titre, nous verrons les débuts à Montréal de la spectaculaire soprano Audrey Luna, qui s’est fait connaître pour son interprétation vertigineuse d’Ariel dans l’opéra The Tempest de Thomas Adès au Metropolitan Opera et au FestivalOpéra de Québec. À ses côtés, dans le rôle de l’officier anglais Gérald, le ténor canadien John Tessier, connu ici pour son magnifique Tamino de La flûte enchantée en 2009. La basse turque Burak Bilgili, déjà présent dans Simon Boccanegra à l’Opéra de Montréal (2010), incarnera Nilakantha, père de Lakmé et prêtre brahmane, adversaire juré des colonisateurs anglais. Le jeune baryton québécois Dominique Côté, découvert dans La chauve-souris la saison dernière, sera Frédéric, officier anglais et ami fidèle de Gérald. Pour compléter la distribution, des membres de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal : Emma Char, mezzo (Mallika); Florie Valiquette, soprano (Ellen); France Bellemare, soprano (Rose); Rachèle Tremblay, mezzo (Mistress Bentson) et Aaron Sheppard, ténor (Hadji). Autre heureux retour à la compagnie : Emmanuel Plasson, chef d’orchestre pour Faust en 2012 et spécialiste du répertoire français, retrouve l’Orchestre Métropolitain et le Choeur de l’Opéra de Montréal, préparé par Claude Webster. Très applaudi pour Dead Man Walking la saison dernière, le polyvalent Alain Gauthier change de registre et remet en scène cette production australienne, à l’origine signée Adam Cook, dont les décors luxuriants et les costumes flamboyants sont de Mark Thompson. Anne-Catherine Simard-Deraspe, conçoit les éclairages. Une coproduction de l’Opéra de Montréal et d’Opera Australia.

EN PRELUDE A L’OPERA…
Avant chaque représentation, un préOpéra : le passionné d’art lyrique et musicologue Pierre Vachon fera une présentation allumée de l’oeuvre au Piano Nobile de la salle Wilfrid-Pelletier à 18 h 30 (en français avec résumé en anglais). Gratuit pour les abonnés, 5 $ pour les non-abonnés.

L’HISTOIRE : UN AMOUR INTERDIT
Dans l’Inde coloniale du XIXe siècle, Lakmé tombe amoureuse de l’officier anglais Gérald. Il hésite entre son devoir et l’amour, elle est déchirée entre son amant et son père, un fanatique religieux. Seul le poison pourra dénouer l’impasse…

L’OEUVRE
L’intrigue oppose deux mondes, l’Orient et l’Occident, l’univers exotique et religieux de l’Inde et le monde rationaliste de l’Angleterre impérialiste. L’orchestre imaginatif de Delibes englobe toutes ces confrontations et sait se faire tour à tour puissant et charmeur. Le rôle de Lakmé, redoutable de virtuosité, a été immortalisé par le vertigineux Air des clochettes, «Où va la jeune hindoue», et l’inépuisable duo «Dôme épais», qui a fait le bonheur des publicitaires. Mais la partition, très inspirée, regorge d’autres trésors : l’air de Gérald, « Fantaisie aux divins mensonges » a tenté tous les grands ténors. Les amoureux nous gratifient de deux duos brûlants de passion : « C’est le dieu de la jeunesse » et « Ah, c’est l’amour endormi ». Même le féroce Nilakantha a son moment de tendresse, l’air « Lakmé, ton doux regard se voile », où il chante son amour paternel, pendant que les choeurs, très présents, susurrent et explosent tour à tour.

Par ses coloris et ses mélodies, Lakmé fascine et émeut, éternelle histoire de passion interdite qui mêle amour et religion, avec au premier plan une héroïne à la fois fragile et indomptable, femme fragile et fatale, petite soeur de Carmen et de Manon.

Opéra : Lakmé, de Léo Delibes
Genre : Opéra
Structure : en trois actes
Durée : 2 h 45, avec 2 entractes
Langue : en français avec surtitres français et anglais
Livret : Livret d’Edmond Gondinet et Philippe Gille, d’après le roman Le mariage de Loti de Pierre Loti
Création : Opéra-Comique, Paris, le 14 avril 1883
Production : Opéra de Montréal et Opera Australia
Dernière présentation à l’Opéra de Montréal : février 2007

AUTOUR DE LAKMÉ
JARDIN LYRIQUE AU JARDIN BOTANIQUE

Cette année encore, Espace pour la vie propose un 4@8 lyrique au Jardin botanique lors duquel des chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal enchanteront les convives en offrant de mini-prestations sur le parquet de la terrasse transformée pour la circonstance en Jardin de vivaces et de voix.
Dates : 5, 6 et 7 septembre, 16 h @ 20 h
Annulation en cas de pluie, consultez le calendrier après 13 h.
Lieu : Restaurant du Jardin botanique
Métro Pie-IX

HAPPENING À L’OPÉRA – ARTV
Un nouveau partenariat, une nouvelle série d’événements éclatés pour les 18-30 ans au studio d’ARTV : Happening à l’opéra, des soirées à l’ambiance électrisante aux couleurs de Lakmé, avec DJ et VJ, performances LIVE… Premier événement : le 12 septembre, de 18 h à 20 h, au ARTVStudio.
INFO : artv.ca

JEUNES ASSOCIÉS DE L’OPÉRA DE MONTRÉAL
Pour une quatrième saison, les Jeunes associés de l’Opéra de Montréal organisent des soirées réseautage pour sensibiliser les jeunes professionnels à la philanthropie culturelle.
Première soirée JAODM : jeudi 26 septembre
Info : www.jaodm.operademontreal.com

BLOGUES
Actualités lyriques : animé par Pierre Vachon
Sur www.operademontreal.com

OPÉRA DE MONTRÉAL | SAISON 2013-2014
Tous les opéras sont présentés en langue originelle, avec surtitres bilingues projetés au-dessus de la scène.
Conception graphique de la campagne 2013-2014 de l’Opéra de Montréal : orangetango

VIDÉO DE PRÉSENTATION DE LA NOUVELLE SAISON www.operademontreal.com

SALLE WILFRID-PELLETIER DE LA PLACE DES ARTS (PDA)
DELIBES – Lakmé | 21, 24, 26, 28 septembre 2013 à 19 h 30
VERDI – Falstaff | 9, 12, 14, 16 novembre 2013 à 19 h 30
GERSHWIN – Porgy and Bess | 25, 28, 30 janvier, 1er février 2014 à 19 h 30
PUCCINI – Turandot | 17, 20, 22, 24 mai 2014 à 19 h 30
Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal
HUMPERDINCK– Hänsel et Gretel | 22, 25, 27, 29 mars 2014 à 19 h 30
– NOUVEAU LIEU
MAISON SYMPHONIQUE DE MONTRÉAL
Le Gala | 18e édition, le 1er décembre 2013 à 14 h
Une célébration Verdi pour souligner le bicentenaire.

VENTE DE BILLETS
ABONNEMENT
OPÉRA : 4 opéras (Lakmé, Falstaff, Porgy and Bess, Turandot)
OPÉRA + : 4 opéras + Atelier lyrique (Hänsel et Gretel)
TD T’EMMÈNE À L’OPÉRA – L’OPÉRA POUR LES 18-30 ANS
DE RETOUR : LES FORFAITS À 30 $ POUR LES JEUNES DE 18 À 30 ANS!

INFO
BILLETS SIMPLES

à l’unité à partir de 20 $ (en catégorie 5 uniquement)
Billetterie : OdM (514) 985-2258 / PdA (514) 842-2112 / ou www.operademontreal.com

L’OPÉRA DE MONTRÉAL
Fondé en 1980 et basé à Montréal, l’Opéra de Montréal est la plus importante maison lyrique francophone en Amérique du Nord. L’an dernier, plus de 50 000 spectateurs ont franchi les portes de l’Opéra de Montréal dirigé par son directeur général Pierre Dufour et son directeur artistique, Michel Beaulac. Sa saison comprend quatre opéras, un spectacle de l’Atelier lyrique, un Gala et de nombreuses activités de démocratisation. L’Opéra est un acteur de premier plan dans le développement économique, culturel et social puisque, chaque saison, il entretient des relations avec plus de 360 entreprises d’ici et embauche plus de 800 artistes et artisans. Près de 80 % des artistes qui s’y produisent sont Canadiens.