Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Les 8, 11, 13, 15 et 17
(supplémentaire) novembre 2014 à 19h30


LE BARBIER DE SÉVILLE
de Gioacchino Rossini
présenté dans le cadre de MOVEMBER

QUAND L’OPÉRA DÉCOIFFE!
L’Opéra de Montréal présente, comme deuxième spectacle, une œuvre énergisante, drôle et un classique de la farce lyrique : Le barbier de Séville de Gioacchino Rossini. Dans la distribution : la relève québécoise pour cette comédie pétillante inspirée d’une pièce de Beaumarchais, dans une production entièrement conçue à l’Opéra de Montréal. L’Opéra de Montréal est également fier de s’associer à Movember pour la cause de la santé masculine. Le barbier de Séville est présenté les 8, 11, 13, et 15 novembre prochain, avec une supplémentaire le 17 novembre 2014. Toutes les représentations ont lieu à 19 h 30 à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

DISTRIBUTION
Le baryton québécois Étienne Dupuis, acclamé en Europe pour sa brillante interprétation du célèbre barbier Figaro et ancien de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, chante aux côtés de la mezzo Mireille Lebel (Rosina), autre étoile montante issue de l’Atelier lyrique. Pour compléter la distribution, des chanteurs rossiniens de haut calibre font leurs débuts à la compagnie : Carlo Lepore dans le rôle du vieux Bartolo, Bogdan Mihai dans celui du séduisant comte Almaviva et Paolo Pecchioli dans celui du maître de musique de Rosina, Basilio. Les autres rôles sont interprétés par les artistes en résidence de l’Atelier lyrique : Josh Whelan (Fiorello), Dylan Wright (Ambrogio), Chrstopher Dunham (un Officier) et Alexandra Beley (Berta). Oriol Tomas, gagnant 2014–2016 du premier prix du Centre français de promotion lyrique, met en scène cette œuvre qui est, dans les mots de Giuseppe Verdi, « le plus bel opera buffa qui existe.»

Le Chœur de l’Opéra de Montréal, préparé par Claude Webster, se joint à l’Orchestre Métropolitain sous la baguette expérimentée du chef d’orchestre italien Christoph Campestrini*. Les décors de Robert Prévost et Guy Neveu et les costumes conçus par Joyce Gauthier sont mis en valeur par les éclairages d’Anne-Catherine Simard-Deraspe.
*Changement par rapport au chef initialement annoncé.

L’HISTOIRE : «LA PRÉCAUTION INUTILE»
Le vieux Bartolo s’est mis en tête d’épouser sa jeune protégée, la belle Rosina. Malheureusement pour lui, le jeune et séduisant comte Almaviva a eu la même idée… Aidé par le barbier et homme-à-tout-faire Figaro, Almaviva gagne le cœur de sa bien-aimée et l’invite à fuir avec lui. De son côté, Bartolo, inquiet, passe l’opéra à essayer d’organiser son mariage avec Rosina le plus rapidement possible. Pourtant, toutes ses précautions se révéleront inutiles…

L’ŒUVRE : HISTOIRE D’UN SUCCÈS
En 1816, composer un nouvel opéra sur le sujet du Barbier de Séville (livret rédigé par Cesare Sterbini) est un acte hardi de la part du jeune Rossini, car il invite une comparaison directe avec Le barbier de Séville de Giovanni Paisiello, un des compositeurs italiens les plus connus et influents du XVIIIe siècle. Malgré le fait que Rossini nomme l’opéra Almaviva pour dissimuler ce parallèle, la première du Barbier est un fiasco mémorable auquel contribuent le vacarme incessant des partisans de Paisiello, le désordre causé par la présence accidentelle d’un chat sur la scène et les saignements de nez d’un chanteur pendant son air suite à une chute. Pour la deuxième représentation, Rossini, empli d’angoisse, n’ose pas sortir de chez lui. Endormi, des cris et des lumières le réveillent. Croyant à une foule en colère, il se cache dans l’étable. C’est alors que Manuel Garcìa, le ténor qui a chanté le rôle du comte Almaviva, lui annonce que c’est une foule en délire. Depuis ce moment-là, son Barbier, avec ses mélodies élégantes, son rythme électrisant et ses ensembles d’un humour et d’une finesse inégalés, éblouit les publics du monde entier.

Opéra : Le barbier de Séville, de Gioacchino Rossini
Genre : opéra bouffe
Structure : 2 actes
Langue : en italien avec surtitres français et anglais
Livret : Cesare Sterbini, d’après la pièce éponyme d’Augustin Beaumarchais et le livret du Barbier de Séville mis en musique par Giovanni Paisiello (1782), généralement attribué à Giuseppe Petrosellini
Création : Teatro Argentina, Rome, le 20 février 1816
Production : Opéra de Montréal
Dernière présentation à l’Opéra de Montréal : février 2008

Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

VENTE DE BILLETS

ABONNEMENT à 4 opéras
Billetterie de l’Opéra de Montréal uniquement : 514-985-2258 • 1 877 385-2222
Abonnement offert à partir de 166 $ et en vente jusqu’au 15 novembre 2014.

ABONNEMENT 30 ANS ET MOINS – TD T’EMMÈNE À L’OPÉRA
L’Opéra de Montréal poursuit sa collaboration avec la banque TD pour offrir un abonnement destiné aux 30 ans et moins : obtenez 50 % de rabais sur les billets simples toutes catégories.

BILLETS À LA PIÈCE

Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou www.laplacedesarts.com

MÉDIATHÈQUE
Audio
Vidéo
Balado

Pub TV

MOVEMBER
L’Opéra de Montréal est fier de joindre sa voix à Movember, le principal organisme mondial résolu à changer la face de la santé masculine, pour la 8e campagne annuelle. « Movember est ravi à l’idée de collaborer avec nos amis de l’Opéra de Montréal, a déclaré Pete Bombaci, directeur national de Movember Canada. Nous avons hâte de voir cette production du Barbier de Séville. Rien ne peut mieux convenir à Movember que cette alliance des barbiers et des moustaches au profit de la santé masculine. »

Cette année, une équipe MOPÉRA a été créée avec comme chef d’équipe nul autre que le chanteur vedette Etienne Dupuis qui incarne Figaro dans la production présentée en novembre. L’équipe MOPERA sera très active en octobre et novembre en intégrant des moments lyriques dans la campagne.

Clip Etienne Dupuis

Aussi, un code promotionnel de vente de billets MOPERA sera créé pour permettre aux acheteurs de billets utilisant ce code de participer à notre campagne : 2 $ seront remis à l’équipe MOPERA pour la cause Movember à chaque vente de billet utilisant ce code promotionnel.

Pour suivre et joindre l’équipe MOPÉRA : moteam.co/mopera-de-montreal

Movember en bref

• Un événement mondial qui dure tout le mois de novembre et au cours duquel les hommes se laissent pousser la moustache pour accroître la sensibilisation à la santé masculine et recueillir des fonds à cette fin. La moustache est l’outil de sensibilisation grâce auquel des fonds sont amassés pour les initiatives en santé masculine.

• Les hommes se laissent pousser la moustache pendant 30 jours pour devenir des panneaux-réclame vivants de nos initiatives en santé masculine.

Movember a pour but d’exercer une influence durable sur la santé masculine. L’an dernier, plus de 173 000 Canadiens ont affiché leur soutien de la moustache et recueilli la somme incroyable de 33,9 M $ canadiens pour la santé masculine. Movember finance les initiatives pour la santé mentale masculine, la lutte contre le cancer de la prostate et le cancer testiculaire. Faites que votre soutien compte aussi et inscrivez-vous à Movember.com.


OPÉRA DE MONTRÉAL | SAISON 2014-2015
Tous les opéras sont présentés en langue originelle, avec surtitres bilingues projetés au-dessus de la scène.

SALLE WILFRID-PELLETIER DE LA PLACE DES ARTS (PDA)
ROSSINI – Le barbier de Séville | 8, 11, 13, 15 novembre 2014 à 19 h 30
SAINT-SAËNS – Samson et Dalila | 24, 27, 29, 31 janvier 2015 à 19 h 30
PUTS – Silent Night | 16, 19, 21, 23 mai 2015 à 19 h 30

MAISON SYMPHONIQUE DE MONTRÉAL
Le Gala
| 19e édition, le 14 décembre 2014 à 14 h

Conception graphique de la campagne 2014-2015 de l’Opéra de Montréal : orangetango