Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Les 8, 11, 13, 15 et 17 novembre 2014, 19h30


LE BARBIER DE SÉVILLE
de Gioacchino Rossini

Distribution :

Figaro: Étienne Dupuis, baryton
Rosina: Carol Garcia, mezzo-soprano
Don Bartolo: Carlo Lepore, basse
Le comte Almaviva: Bogdan Mihai, ténor
Don Basilio: Paolo Pecchioli, basse
Berta: Alexandra Beley, mezzo-soprano
Fiorello: Josh Whelan, baryton
Un officier de police : Dylan Wright, basse
Ambrogio: Benoît Le Blanc, baryton

Mise en scène : Oriol Tomas
Décors : Robert Prévost et Guy Neveu
Costumes : Robert Prévost et Joyce Gauthier
Éclairages : Anne-Catherine Simard-Deraspe
Choeur de l’Opéra de Montréal (dir. Claude Webster) et Orchestre Métropolitain Direction musicale : Christoph Campestrini

L’INTRIGUE

Le vieux Bartolo s’est mis en tête d’épouser sa jeune protégée, la belle Rosina. Malheureusement pour lui, le jeune et séduisant comte Almaviva a eu la même idée… Aidé par le barbier et homme-à-tout-faire Figaro, Almaviva gagne le cœur de sa bien-aimée et l’invite à fuir avec lui. De son côté, Bartolo, inquiet, passe l’opéra à essayer d’organiser son mariage avec Rosina le plus rapidement possible. Pourtant, toutes ses précautions se révéleront inutiles…

CRITIQUE

Le Barbier de Séville, considéré comme le chef d’oeuvre de l’opéra bouffe, est un opéra léger, coquin dont tout le monde connaît les airs. L’action, qui se passe à Séville, est campée dans le décor original créé pour l’Opéra de Montréal il y a 35 ans. Un décor minimaliste et très efficace: maison de crépi, lourde porte de bois, tuiles mauresques et toit de tuiles rouges. Cette maison s’ouvre comme un coffret pour nous laisser entrer chez le médecin Don Bartolo et sa pupille Rosina.

La mise en scène est particulièrement réussie. Rien de lourd dans les déplacements des chanteurs. On bouge tellement en souplesse que les interprètes esquissent même quelques pas de danse. Les éclairages sont intéressants et utilisés de façon très moderne, changeant à eux seuls l’atmosphère sur scène. Dans les costumes, la rayure domine, sauf pour la jolie robe à pois de Rosina. Les couleurs sont gaies, beaucoup de rouge et de blanc, et donnent le ton avant même qu’une note soit chantée.

Antoine Dupuis prend un plaisir évident à interpréter Figaro. On l’y sent à l’aise et il rend bien le rôle du coquin barbier. La mezzo-soprano Carol Garcia interprète une Rosina rebelle. Le ténor Bogdan Mihai chante avec une fort belle voix le comte Almavira. Les voix de basse de Don Bartolo et Don Basilio nous font croire à leurs conspirations. Il faut une belle souplesse vocale pour interpréter autant de mots, sur autant de notes, que celles réunies par Rossini pour les airs du Barbier de Séville et l’Opéra de Montréal nous en offre une réjouissante production.

0 Au secours, 1 Pas du tout, 2 Un peu
3 Assez, 4 Beaucoup, 5 Passionnément

Opéra: Le barbier de Séville, de Gioacchino Rossini
Genre : opéra bouffe
Structure : 2 actes
Langue : en italien avec surtitres français et anglais
Livret : Cesare Sterbini, d’après la pièce éponyme d’Augustin Beaumarchais et le livret du Barbier de Séville mis en musique par Giovanni Paisiello (1782), généralement attribué à Giuseppe Petrosellini
Création : Teatro Argentina, Rome, le 20 février 1816
Production : Opéra de Montréal
Dernière présentation à l’Opéra de Montréal : février 2008

Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

VENTE DE BILLETS

ABONNEMENT à 4 opéras
Billetterie de l’Opéra de Montréal uniquement : 514-985-2258 • 1 877 385-2222
Abonnement offert à partir de 166 $ et en vente jusqu’au 15 novembre 2014.

ABONNEMENT 30 ANS ET MOINS – TD T’EMMÈNE À L’OPÉRA
L’Opéra de Montréal poursuit sa collaboration avec la banque TD pour offrir un abonnement destiné aux 30 ans et moins : obtenez 50 % de rabais sur les billets simples toutes catégories.

BILLETS À LA PIÈCE

Billetterie de la Place des Arts 514-842-2112 ou 1-866-842-2112 ou www.laplacedesarts.com

MÉDIATHÈQUE
Audio
Vidéo
Balado

Pub TV
Clip Etienne Dupuis

OPÉRA DE MONTRÉAL | SAISON 2014-2015
Tous les opéras sont présentés en langue originelle, avec surtitres bilingues projetés au-dessus de la scène.

SALLE WILFRID-PELLETIER DE LA PLACE DES ARTS (PDA)
ROSSINI – Le barbier de Séville | 8, 11, 13, 15 novembre 2014 à 19 h 30
SAINT-SAËNS – Samson et Dalila | 24, 27, 29, 31 janvier 2015 à 19 h 30
PUTS – Silent Night | 16, 19, 21, 23 mai 2015 à 19 h 30

MAISON SYMPHONIQUE DE MONTRÉAL
Le Gala
| 19e édition, le 14 décembre 2014 à 14 h