Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le samedi 20 février 2010

Le « fado » de Tony Gouveia
au Festival Montréal en lumière

Intime, passionnée, vibrante, ardente, enveloppante, la voix unique de Tony Gouveia réchauffera et illuminera la scène de l’Astral, le 20 février prochain. Sous l’éclairage particulier du Festival Montréal en lumière qui, pour sa 11e édition (du 18 au 28 février 2010), accordera une place toute spéciale aux artistes lusophones, Tony Gouveia y présentera son plus récent album, «Fado Ardente ». Enregistré au Portugal sous l’aile du fadiste Jorge Fernando, (également producteur de «Fado em Mim», premier opus de la star internationale du fado, Mariza), l’album «Fado Ardente» puise aux sources les plus pures du « fado » traditionnel avec, en prime, une touche de modernité signée, Tony Gouveia.

Installé au Canada (Toronto) depuis l’âge de 13 ans, Tony Gouveia, l’un des rares interprètes masculins du « fado », a donné au genre typiquement portugais, ses quartiers nord-américains. Acclamé de façon inconditionnelle par les médias canado-portugais, le fado de Tony Gouveia se propage maintenant comme une trainée de poudre en dehors de la communauté portugaise.

Du latin « fatum » qui signifie « destin », la chanson fado porte en elle l’âme du Portugal et ses désirs nostalgiques, que Tony Gouveia incarne à merveille grâce à sa voix enveloppante et à sa présence étincelante. Nul besoin de comprendre les paroles pour s’en imprégner!

Un véritable bain de lumière et de chaleur au coeur de l’hiver montréalais. Dans le cadre du Festival Montréal en lumières, à ne pas manquer !

www.tonygouveia.net

À L’Astral
305 Ste. Catherine Ouest
(514) 288-8882

Prix du billet: $16.50