Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Du 12 au 16 août 2009

Le FestiBlues International de Montréal 2009
du blues sur la pelouse!

Soucieux de l’environnement, le FestiBlues International de Montréal innove une fois de plus en cette 12e édition! En effet, cette année, le blues vibrera au rythme du développement durable pendant les 5 jours de l’événement soit du 12 au 16 août 2009.

Installé depuis déjà 9 ans dans l’amphithéâtre naturel du parc Ahuntsic, il allait de soit qu’en cette période de grands questionnements environnementaux le FestiBlues, en sa qualité de festival d’envergure, prenne les devants et se dote d’un plan de développement écoresponsable.
Afin de soutenir concrètement son objectif 2009 de sensibilisation accrue, le FestiBlues dédie sa soirée du mercredi 12 août à la thématique environnementale. À cette occasion, Steven Guilbeault d’Équiterre sera présent dès 20h15 afin d’offrir une courte allocution sur les enjeux de l’heure. Il complètera son propos par la performance d’un slam écologique qu’il a composé et qui s’intitule « C’est à chacun de nous ».

Steven Guilbeault est chroniqueur pour plusieurs médias et il semblait tout naturel d’inviter un tel orateur pour sensibiliser le public. Steven Guilbeault est aussi coordonateur général adjoint et porte-parole de la campagne Climat et Énergie de l’organisme Équiterre qu’il à cofonder en 1993. Équiterre est un organisme québécois modèle en matière de sensibilisation et de pédagogie face aux choix écologiques, équitables et solidaires de chacun. C’est donc un privilège pour le FestiBlues d’avoir la participation de cet organisme le temps d’une soirée spéciale.

Le FestiBlues en tant qu’événement à vocation culturelle mais aussi sociale et environnementale est déjà engagé à plusieurs niveaux dans son milieu. D’ailleurs, l’événement est reconnu par le Regroupement québécois des femmes en environnement comme l’un des meilleurs festivals écoresponsables de la province!

Chaque année, le FestiBlues réduit de façon considérable ses matières résiduelles par la lutte contre le gaspillage, le recyclage multiple, la collecte du compost, l’achat de vaisselle compostable et recyclable, la revalorisation des matériaux et le don des surplus de nourriture à des organismes d’aide alimentaire. Aussi, le format des outils de communication imprimés a été diminué et certains sont maintenant imprimés sur du papier FSC. De plus, des centaines de panneaux publicitaires en plastique non recyclables ont été retirés afin de recentré la campagne publicitaire et de réduire son empreinte écologique.

Par ailleurs, le FestiBlues offre aux festivaliers la possibilité d’utiliser différents transports alternatifs pour se présenter sur le site de l’événement. Que ce soit en vélo, en transports en commun ou grâce à la création d’un service d’offre et de demande de covoiturage propre au FestiBlues et disponible sur son site Internet.

Encourageant en priorité l’économie locale, le FestiBlues privilégie les entreprises et organismes locaux et embauche chaque année de nombreux jeunes en insertion socio-professionnelle des quartiers nord de la ville de Montréal. Divers partenariats France/ Québec sont aussi mis en place depuis 7 ans afin d’offrir une mobilité aux groupes de la relève, à des stagiaires ainsi qu’à de nombreux jeunes venant de milieu sociaux moins favorables. De plus, un partenariat avec l’entreprise entièrement québécoise BLANK a été conclu afin de vêtir l’équipe de production et d’offrir aux festivaliers des t-shirts confectionnés par une entreprise qui a à cœur l’environnement et le respect de ses travailleurs.

Le coup d’envoi de toutes ses initiatives écoresponsables se fera donc le mercredi 12 août 2009 par l’allocution de Steven Guilbeault d’Équiterre. C’est donc un rendez-vous haut en couleur verte du 12 au 16 août au parc Ahuntsic pour 5 soirs de festivités responsables sur pelouse! Pour renseignements : www.festiblues.com
Au parc Ahuntsic