Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

bach10ans«(…) Festival Bach, une manifestation qui s’est très rapidement imposée comme un rendez-vous majeur de l’automne montréalais, avec un profil clair et parfaitement agencé, entre visites de vedettes internationales et une remarquable mise en valeur de nos talents , Le Devoir, Christophe Huss, 2013victor-mullova 

Notamment sous l’archet du grand Yo-Yo Ma,  Johann Sebastian Bach et sa musique embraseront pour une  dixième année la métropole!

La 10e édition du FESTIVAL BACH MONTRÉAL se tiendra du 18 novembre au 4 décembre 2016. 

Madame Julie Payette, astronaute, directrice générale du Centre des sciences de Montréal et marraine d’honneur du Festival Bach Montréal, et Madame Alexandra Scheibler, fondatrice et directrice artistique du festival, son équipe, leurs commanditaires et leurs partenaires sont heureux et fiers de dévoiler aujourd’hui les détails de la dixième édition de l’événement qui se tiendra du 18 novembre au 4 décembre 2016, avec un Prélude le vendredi 11 novembre 2016.   

« C’est avec grand plaisir que je m’associe de nouveau cette année au Festival Bach de Montréal pour célébrer son 10e anniversaire. L’année dernière, j’ai été éblouie par la qualité de la programmation et l’excellence des artistes et l’édition 2016 sera encore plus mémorable. La musique baroque m’a accompagnée dans l’espace à deux reprises et sur Terre, je ne peux pas plus m’en passer! », se réjouit Madame Julie Payette, marraine d’honneur.

En cette année anniversaire, place à une programmation des plus étoffées, ponctuée de nombreuses propositions incontournables telles que le concert en prélude avec l’italienne Accademia Bizantina et Viktoria Mullova le vendredi 11 novembre, les deux rendez-vous — une soirée et une garden-party musicales! — avec l’ensemble baroque français Café Zimmermann les 26 et 27 novembre et La Messe en si mineur avec The Choir of Trinity Wall Street de New York à l’Église Saint-Jean-Baptiste, le 28 novembre.

Aussi, la venue pour la première fois au festival de la grande star de cette 10e édition : le violoncelliste sino-américain Yo-Yo Ma! Le virtuose interprétera trois des Suites pour violoncelle seul de Bach à la Maison symphonique, le 2 décembre.

Finalement, à ne pas manquer, le grand concert de clôture de l’Orchestre symphonique de Montréal qui comptera trois représentations : les 30 novembre, 1er et 4 décembre à la Maison symphonique. Sous la direction de maestro Kent Nagano, dans une mise en espace d’Alain Gauthier, brillant doyen du Cirque du Soleil, on présentera la Passion selon St Matthieu!

Du 18 novembre au 4 décembre prochains, Montréal accueillera une fois encore des ensembles de partout dans le monde, pour qui le festival est devenu un incontournable au fil de la dernière décennie. Au total, on offrira vingt-huit spectacles, dans dix salles, dont la Salle Bourgie qui accueillera le grand concert d’ouverture avec le pianiste Sergei Babayan qui interprétera Les Variations Goldberg de Bach, le vendredi 18 novembre.

Enchantant chaque année  tant les passionnés de musique  que les  amateurs avides de  découvertes, le Festival Bach Montréal qui célèbre ses dix ans cette année, illuminera d’un trait aux couleurs classiques et baroques l’automne de la métropole

COUP D’ŒIL SUR LA PROGRAMMATION 2016 

Concert en prélude ● avec Viktoria Mullova et Accademia Bizantina

Vendredi 11 novembre 19 h 30 Église St-Andrew et St-Paul

Pratique commune au 18e siècle de Bach, l’art de la transcription se trouve ici illustré de façon exemplaire par l’italienne Accademia Bizantina. Deux concertos, présentés sous leur forme originale, côtoient deux transcriptions, tous interprétés par l’incomparable violoniste Viktoria Mullova, sous la direction artistique d’Ottavio Dantone.

 Concert d’ouverture ● avec Sergei Babayan, piano

Vendredi 18 novembre 19 h 30 Salle Bourgie

«Demandez l’impossible et vous recevrez ce qui est possible.» Ce que le pianiste américain, né en Arménie et formé en Russie, exige de ses élèves naît d’abord de sa propre discipline de fer, puis de son amour profond de la musique en général, mais avant tout pour les chefs-d’œuvre de Bach. L’équipe du festival est heureuse d’accueillir Sergei Babayan de nouveau à Montréal dans ce qui sera sûrement une exécution inoubliable de la pièce-signature du Festival Bach : Les Variations Goldberg. Soyez de la fête, un verre de vin sera offert après le concert!

Bach incognito concert pour enfants (de 8 à 88 ans)

Samedi 19 novembre 14 h Église St-Andrew et St-Paul

Après l’engouement populaire de la saison passée, Bach incognito revient avec un projet de concert aussi intéressant qu’amusant pour le plus jeune public. Avec les membres de l’Orchestre symphonique de l’Agora, le jeune chef, Nicolas Ellis, présentera encore une fois un programme dans lequel la musique de Johann Sebastian Bach a une place toute spéciale.

Nuit des Chœurs, 4e édition avec Jonathan Oldengarm, orgue et Mario F. Paquet, maître de cérémonie

Samedi 19 novembre 16 h à 22 h 00 Église St-Andrew et St-Paul Entrée libre / Don suggéré $ 15

Connaissant un succès retentissant année après année, Nuit des Chœurs est de retour! Les principaux chœurs amateurs de Montréal tenteront à nouveau de charmer et de divertir le grand public avec leurs chants joyeux. L’entrée est libre et un délicieux Glühwein sera de nouveau servi!

Liturgie dominicale avec motet ● avec le Chœur de l’Église St-Andrew et St-Paul, sous la direction de Jean- Sébastien Vallée

Dimanche 20 novembre 11 h Église St-Andrew et St-Paul

 Variations Goldberg ● avec Luc Beauséjour, orgue et Gilles Cantagrel, animation

Dimanche 20 novembre 15 h 30 Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal

Dans le passé, le public a entendu des exécutions pour divers instruments et c’est avec grand plaisir que l’on présente cette fois les Variations Goldberg jouées à l’orgue : une première au Festival Bach! On le sait, Luc Beauséjour et Gilles Cantagrel sont tous deux des habitués, chers au festival. Voici donc un événement absolument à retenir! Avec projection sur grand écran.

Jeunes maîtres du violon

Dimanche 20 novembre 19 h 30 Chapelle historique du Bon-Pasteur

Consacrée au violon, l’édition 2016 du Concours musical international de Montréal offrira pour la toute première fois le Prix Bach du Concours Musical International de Montréal 2016, commandité par le Festival Bach, pour la meilleure interprétation d’une œuvre de Johann Sebastian Bach. Le lauréat de ce prix inaugural sera présenté dans ce concert unique.

Chemins cachés ● avec la violoniste Laura Andriani, la soprano Suzie Leblanc et la violoncelliste Elinor Frey

Lundi 21 novembre 20 h Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours

Voici l’aboutissement de «fouilles archéologiques» toutes spéciales! La violoniste québécoise Laura Andriani invite le public à découvrir, dans les toujours étonnantes œuvres pour violon solo, des traces des chorals luthériens traditionnels qui inspirèrent ces chefs-d’œuvre inoubliables. Un concert d’exception, à la fois spirituel et tout à fait original. À ne pas manquer! Causerie préconcert avec Laura Andriani de 18 h à 19 h.

De Bach au Boléro : 5 orgues pour 5 organistes

Mardi 22 novembre 20 h Maison symphonique de Montréal

Cinq organistes réunis pour offrir aux festivaliers un concert tout à fait exceptionnel! Du Concerto pour quatre orgues de Bach au célèbre Boléro de Ravel, l’impressionnante maîtrise de ces interprètes éblouissants ravira tous les sens. Avec Paul Jacobs, orgue, Olivier Latry, organiste émérite de l’OSM, Jean-Willy Kunz, organiste en résidence de l’OSM, Isabelle Demers, orgue, Christian Lane, orgue, un ensemble de musiciens de l’OSM et de juges du Concours OSM Manuvie.

À la chasse!● avec Les Idées Heureuses et sa directrice artistique Geneviève Soly au clavecin

Mardi 22 novembre 19 h 30 Salle Bourgie

Les Idées Heureuses et la directrice artistique et claveciniste Geneviève Soly présentent le concert À la chasse, à la chasse! Divertissement de choix des privilégiés de la cour, la chasse inspira aussi à maints compositeurs, dont Telemann et Graupner, de nombreuses œuvres pour le cor de chasse et ses sonneries brillantes et nobles. Préparez votre équipage et partons à la chasse!

Avec trompettes, timbales et viole d’amour avec l’Ensemble Caprice dirigé par Matthias Maute

Mercredi 23 novembre 19 h 30 Salle Bourgie

Deux mondes musicaux s’unissent dans ce mariage parfait entre une intime cantate d’église et la fameuse Suite n° 3 et son Air bien connu. Deux œuvres charmantes dans lesquelles la maîtrise inégalée de Bach brille de tous ses feux.

Bach en famille ● avec Clavecin en Concert, Luc Beauséjour, clavecin, Elinor Frey, violoncelle et Jana Miller, soprano

Jeudi 24 novembre 19 h 30 Chapelle Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours

Une soirée musicale comme au temps de la famille Bach! Du père Johann Sebastian on y entend une pièce pour viole de gambe, instrument qui déjà au temps de Bach passait lentement de mode. Les fils Carl Philipp Emanuel et Johann Christoph Friedrich sont de la partie avec une grande sonate virtuose pour clavecin et une sonate galante pour violoncelle et basse continue. Pour arrondir le programme, on écoute aussi des airs que Johann Sebastian avait inclus dans le Petit livre de son épouse Anna Magdalena qui, dit- on, avait une belle voix de soprano.

Bach sans frontières ● avec Les Violons du Roy, Mathieu Lussier, direction, Mahan Esfahani, clavecin

Vendredi 25 novembre 19 h 30 Salle Bourgie

Bach en contrepoint avec deux compositeurs ultramodernes, voici un programme qui sied tout à fait au claveciniste irano- américain Mahan Esfahani. Car c’est bien J.S Bach, dit-il, qui l’amena à se passionner pour toutes les musiques. Et les choix musicaux non conventionnels ne s’arrêtent pas là : en effet, pour agrémenter le Concerto de Bach, le soliste choisit une cadence surprenante de Johannes Brahms.

Cantiques d’hiver ● avec The Trinity Choir, direction, Daniel Taylor

Vendredi 25 novembre 19 h 30 Paroisse Saint-Léon de Westmount

Contre-ténor de renommée mondiale, Daniel Taylor est connu pour son enthousiasme passionné et son attachement à l’excellence. Avec les Cantiques d’hiver, il nous revient avec un voyage d’une profonde beauté du Moyen-Âge au temps présent qui propose d’éblouissantes œuvres chorales. Cette série éloquente de chefs-d’œuvre, tous remplis d’émotion et de simplicité, nous rappelle que dans la beauté du présent réside aussi le désir pour ce qui est absent.

Une soirée musicale au Café Zimmermann

avec Café Zimmermann, Céline Frisch, clavecin, Pablo Valetti, violon, Benoît Arnould, baryton

Samedi 26 novembre 19 h 30 Église St-Andrew et St-Paul

Café Zimmermann, l’allègre groupe français de musique baroque, emprunta son nom au célèbre établissement de Leipzig où les habitués s’amusaient à entendre Bach et son propre ensemble, le Collegium Musicum, jouer les succès du jour – tout comme les belles œuvres au programme de cette soirée. Mettez-vous à votre aise et offrez-vous le plaisir d’un voyage musical dans le temps…

Une garden-party musicale au Café Zimmermann

avec Café Zimmermann, Céline Frisch, clavecin, Pablo Valetti, violon

Dimanche 27 novembre 15 h Église Église St-Andrew et St-Paul

Tandis que les concerts d’hiver du Collegium Musicum de Bach avaient lieu le soir dans la salle du Café Zimmermann de Leipzig, rue Sainte-Catherine, en été on se rencontrait l’après-midi dans les jardins. Et qu’entendait-on?  Mais, sûrement un  aussi beau programme que celui-ci!

Intégrale des œuvres pour orgue de Johann Sebastian Bach avec Jens Korndörfer, orgue

Dimanche 27 novembre 15 h 30 Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal

Ce dernier concert d’une série exceptionnelle de musique d’orgue invite les festivaliers à entendre des œuvres bien-aimées de Bach ainsi que des musiques magnifiques moins connues, interprétées par l’organiste montréalais d’origine allemande Jens Korndörfer. Comprenant des œuvres populaires telle la transcription du Concerto pour deux violons en la mineur de Vivaldi, le cycle se termine avec la grandiose Passacaille en do mineur. Avec projection sur grand écran.

 

Messe en si mineur ● avec The Choir of Trinity Wall Street, New York, Julian Wachner, chef d’orchestre

Lundi 28 novembre 19 h 30 Église Saint-Jean-Baptiste

Toujours le bienvenu à Montréal, Julian Wachner, le spécialiste renommé de Bach, présentera avec son ensemble new-yorkais l’une des œuvres de musique sacrée les plus aimées. Dédiée à l’origine à un souverain catholique et composée par un cantor luthérien, cette messe en latin juxtapose, fusionne et unifie des éléments les plus divers afin de créer une œuvre qui transcende les deux grandes religions. La Messe en si mineur est la somme de la musique sacrée de Bach.

Les 6 Concertos brandebourgeois ● avec l’Orchestre de chambre McGill, Boris Brott, direction

Mardi 29 novembre 19 h 30 Christ Church Cathedral

Les Six Concerts Avec plusieurs Instruments, selon le titre original en français, doivent leur surnom populaire au margrave éclairé de Brandebourg qui les avait commandés au cantor de Leipzig. Un programme aussi captivant qu’ambitieux que cette intégrale des concertos les plus célèbres de Bach!

Bach en Europe centrale avec Pentaèdre

Jeudi 1er décembre 19 h 30 Conservatoire de musique de Montréal

À quoi ressemble une œuvre intitulée Jeunesse composée par un compositeur de soixante-dix ans? À juger d’après le joyeux sextuor de Janáček, un tel morceau serait rempli de gaieté, d’entrain et de drôleries musicales. Aussi inclus dans ce programme original, un charmant salut à Johann Sebastian Bach pour clarinette seule ainsi que la fugue à six voix tirée de sa propre Offrande musicale.

Concert de Gala 10e anniversaire du Festival● avec Yo-Yo Ma, violoncelle

Vendredi 2 décembre 19 h 30 Maison symphonique de Montréal

S’il est vrai que celui qui n’a pas besoin de jouer fort pour être entendu exerce une fascination intense, il est incontestable que le poète parmi les violoncellistes de notre temps possède cette qualité à profusion. Yo veut dire aimable, Yo-Yo très aimable, un nom convenant tout à fait à ce plus grand et plus cher des ambassadeurs de son instrument. Compagnes et amies, les Suites de Bach accompagnent Yo-Yo Ma depuis toujours, et elles restent sa musique de choix pour communiquer avec le public.

Les Partitas pour clavier avec Konstantin Lifschitz, piano

Samedi 3 décembre 17 h et 19 h Salle Bourgie

Une occasion rare d’entendre, exécutées par le pianiste russe Konstantin Lifschitz, les six Partitas de Bach dans une même soirée. Les Partitas, rassemblées sous le titre de Clavier-Übung, furent les premières pièces que Bach publia dans l’espoir de gagner un peu de sous et beaucoup de gloire. Ce qui advint bien sûr, car elles jouirent alors d’un grand succès, comme aujourd’hui d’ailleurs!

Portails spirituels ● avec Vincent Boucher, orgue

Dimanche 4 décembre 15 h 30 Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal Entrée libre

Voici un concert consacré à de rares transcriptions pour orgue. La Sonate en si mineur de Bach surprend en ce qu’il n’existe ici ni soliste ni accompagnement, mais bien deux voix qui se lancent à force égale dans un dialogue animé. De son côté, la Via Crucis est une suite tout à fait originale des œuvres les plus célèbres de Pärt transcrites pour orgue, violon, voix d’enfant et percussion. Avec projection sur grand écran.

Concert de clôture ● avec l’Orchestre symphonique de Montréal avec Kent Nagano, direction

Mercredi 30 nov. à 19 h 30, jeudi 1er déc. à 19 h 30 et dimanche 4 déc. à 14 h 30 Maison symphonique de Montréal

Julian Prégardien, ténor (Évangeliste), Gordon Bintner, baryton (Jésus), Sarah Wegener, soprano, Ann Hallenberg, alto, Michael Schade, ténor, Christian Immler, basse

Chœur de l’OSM, Andrew Megill, chef de chœur de l’OSM

Toute sa vie, Johann Sebastian Bach fut fasciné par l’opéra, mais il ne composa jamais pour la scène. Ce furent ses deux Passions, selon saint Matthieu et selon saint Jean, qui remplacèrent dans son œuvre le théâtre lyrique. Avec son haut drame, la Passion selon saint Matthieu, monumentale et infiniment touchante, se prête parfaitement à une mise en espace et qui pourrait la réaliser mieux qu’Alain Gauthier, ce brillant doyen du Cirque du Soleil. L’OSM est le partenaire symphonique officiel du Festival Bach de Montréal.

LA PROGRAMMATION COMPLÈTE DE LA DIXIÈME ÉDITION DU FESTIVAL BACH MONTRÉAL EST  DISPONIBLE  AU  WWW.FESTIVALBACHMONTREAL.COM.

« Le Festival Bach de Montréal célèbre cette année son 10e  anniversaire ! Tout commença autour d’un espresso allongé dans un café de la rue Crescent où deux Allemands, récemment arrivés dans la métropole, bavardaient sur l’état de la scène musicale montréalaise. Tout à coup, mon mari me dit : “Tu devrais fonder ton propre Festival Bach ici même à Montréal !”

Quelques années plus tard, en 2005, la première édition du Festival Bach de Montréal fut lancée avec l’aide précieuse de Julian Wachner et Christopher Jackson. Cependant, sans la contribution engagée de Sabine Pletat, à ce jour notre directrice générale, cet immense projet n’aurait jamais pu être mené à bien. Aussi, nombreux sont ceux — bénévoles, donateurs et amis — qui ont offert leur support parce qu’ils avaient confiance en notre projet.

Malgré de modestes débuts, avec des concerts s’étalant sur seulement cinq jours, ce qui nous distinguait alors continue, encore aujourd’hui, de définir le Festival : nous souhaitions présenter côte à côte des interprètes de la région et des artistes et ensembles internationaux. Qu’il s’agisse d’instruments modernes ou d’époque, d’une petite église ou de la magnifique Maison symphonique, notre intention a toujours été d’offrir à notre public des rencontres musicales exceptionnelles. Et, même si d’autres compositeurs figurent souvent dans nos programmes, ce sont les chefs-d’œuvre uniques de Johann Sebastian Bach que nous célébrons — cette musique qui, au fil des siècles, toucha tant de compositeurs, musiciens et simples mélomanes, conclut Madame Alexandra Scheibler, Ph. D., fondatrice et directrice artistique.

LE PARCOURS DE L’ÉVÉNEMENT, EN BREF

Le Festival Bach de Montréal lance sa première édition en 2005 avec les artistes légendaires Musica Antiqua Köln et son directeur artistique Reinhard Goebel, avec aussi Frieder Bernius et Klaus Mertens. Avec le but ultime de célébrer Johann Sebastian Bach, le compositeur sans doute le plus important de notre temps. Le public montréalais a répondu à l’invitation avec une présence assidue et des applaudissements enthousiastes.

Depuis le tout premier Festival Bach, il y a dix ans, le Festival Bach de Montréal a présenté près de 200 concerts, entre 16 et 20 annuellement, en plus des classes de maître, des conférences, des services religieux, des films et des symposiums. Chaque édition est l’occasion pour le public d’entendre des concerts uniques d’une grande intensité artistique et de vivre des événements marquants dans la vie culturelle montréalaise. Bien que le Festival Bach de Montréal s’étende sur plus de deux semaines et présente de nombreux artistes de grande renommée, sa structure est demeurée la même : grands concerts par artistes internationaux, concerts par des partenaires artistiques locaux de renom, classes de maître, activités de démocratisation de public et conférences. La grande qualité des prestations offertes reste fondamentale.

DIXIÈME ÉDITION, DU 18 NOVEMBRE AU 4 DÉCEMBRE 2016, PRÉLUDE LE 11 NOVEMBRE.

BILLETTERIE : 514 989-9668 – WWW.FESTIVALBACHMONTREAL.COM

Sièges assignés. Toutes les ventes sont finales. Tous les prix indiqués incluent des frais de service, taxes en sus. Certains frais de manutention peuvent être ajoutés. La tarification, les artistes, le répertoire, les dates et les heures des concerts peuvent être modifiés sans préavis. Certaines restrictions s’appliquent.

Pour connaître la programmation détaillée, visitez le site web ou communiquez avec l’équipe du Festival.bach10ans