Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Les 17, 18 et 22 juillet 2009

Un festin de musique de chambre !
Le public est convié à un festin de musique de chambre. Le 17 juillet, 12 musiciens prendront tour à tour place sur scène pour interpréter des œuvres de Onslow, MacMillan et Schubert, notamment le célèbre Quintette en la majeur « La Truite ». Le concert du 18 juillet marquera les débuts au Domaine Forget d’un des ensembles les plus en vue de l’heure, le Quatuor Pacifica, nommé « Ensemble de l’année » par le prestigieux Musical America. Enfin, le 22 juillet, le public retrouvera le violoniste Régis Pasquier et le violoncelliste Philippe Muller, auxquels se joindront l’altiste François Paradis et la pianiste serbe Lidija Bizjak, pour interpréter des œuvres de Saint-Saëns, Mendelssohn et Brahms.

VENDREDI 17 JUILLET, 20 H 30
LA MUSIQUE DE CHAMBRE

La Truite de Schubert au menu !
Le concert du vendredi 17 juillet rassemblera les violonistes Mark Fewer, Jonathan Swartz, Claude Richard et Yehonatan Berick, l’altiste Yizhak Schotten, les violoncellistes Paul Marleyn, Johanne Perron et Thomas Wiebe, les contrebassistes Ali Yazdanfar et Étienne Lafrance et les pianistes Jean Marchand et Suzanne Blondin.

Le concert s’ouvrira avec la création des Variations Fantaisie sur un thème de Charpentier pour deux violons, violoncelle et piano, fruit d’une commande du violoniste Jonathan Swartz au compositeur canadien Kieren MacMillan. La ritournelle tirée de la Cantate de Noël In Nativitatem D.N.J.C. Canticum de Charpentier sert ici de thème à une série de onze variations où les deux violons sont traités également, rappelant le Concerto pour deux violons en ré mineur de Jean-Sébastien Bach, une source d’inspiration pour le compositeur. Le public pourra ensuite découvrir le Quintette à cordes en mi mineur, opus 74 de George Onslow (1784-1853), un compositeur français méconnu aujourd’hui mais si célèbre de son vivant qu’on le surnommait le « Beethoven français ». Il a laissé un nombre impressionnant d’œuvres de musique de chambre qui, dans la première moitié du XIXe siècle, faisaient le bonheur des mélomanes et des plus grands interprètes.

Le concert se terminera avec l’une des plus belles pages de musique de chambre de Schubert : le Quintette en la majeur « La Truite » pour violon, alto, violoncelle, contrebasse et piano. Dans le quatrième mouvement, Schubert reprend la mélodie d’un de ses lieder, Die Forelle (La truite) comme thème à une série de variations. C’est notamment à cette charmante mélodie que le quintette doit son surnom et sa popularité.

SAMEDI 18 JUILET, 20 H 30
LA MUSIQUE DE CHAMBRE

Le Quatuor Pacifica : le meilleur ensemble de l’année

Le 18 juillet, le Festival accueillera le Quatuor Pacifica, reconnu pour son jeu virtuose et son style exubérant. Formé il y a près de 15 ans sur la côte ouest américaine, l’ensemble réunit les violonistes Simin Ganatra et Sibbi Bernhardsson, l’altiste Masumi Per Rostad et le violoncelliste Brandon Vamos. Au cours de la dernière saison, le Quatuor Pacifica s’est clairement démarqué en se méritant un prix Grammy pour son enregistrement des quatuors d’Elliot Carter et en étant nommé « Ensemble de l’année 2009 » par le Musical America.

Le concert s’ouvrira avec le Quatuor no 10 en mi bémol majeur, opus 74, « Les Harpes » de Beethoven. L’œuvre a été composée en 1809, une année où le compositeur vit d’importants bouleversements causés notamment par la mort de Haydn et la deuxième occupation de Vienne par Napoléon. Suivra le puissant Quatuor no 8 en do mineur de Chostakovitch, dans lequel le compositeur cite plusieurs de ses œuvres, notamment les Symphonies no 1 et no 5 et un air de son opéra Lady Macbeth.

Afin de souligner le 200e anniversaire de naissance de Mendelssohn, le Quatuor Pacifica a présenté à New York au début de l’année 2009, 1’intégrale des quatuors à cordes du compositeur, un projet d’envergure qui a remporté un vif succès. Pour clore son premier concert au Domaine Forget, il offrira l’un d’entre eux : le Quatuor en mi mineur, opus 44 no 2.

MERCREDI 22 JUILLET, 20 H 30
LA MUSIQUE DE CHAMBRE

Soirée entre amis avec Régis Pasquier et Philippe Muller
Le 22 juillet, le public sera heureux de retrouver le violoniste Régis Pasquier, l’altiste François Paradis et le violoncelliste Philippe Muller, auxquels se joindra la pianiste Lidija Bizjak. Cette soirée entre amis mettra en lumière la complicité qu’ont développée Régis Pasquier et Philippe Muller au fil des ans, les deux musiciens ayant manifestement beaucoup de plaisir à faire de la musique ensemble. L’altiste François
Paradis
, alto solo de l’Orchestre symphonique de Québec, se joindra à eux en deuxième partie. Le public pourra aussi découvrir la jeune pianiste serbe Lidija Bizjak, une chambriste accomplie qui se produit en tant que soliste, avec orchestre et aussi en musique de chambre en France, à travers l’Europe et en Amérique du Nord.

Pour ouvrir le concert, la pianiste Lidija Bizjak et Régis Pasquier interpréteront un chef-d’œuvre de Saint-Saëns, la Sonate pour violon et piano en ré mineur, opus 75 qui dès sa création, connut un succès retentissant. Le concert mettra en vedette un autre membre de la grande famille du Domaine Forget, le violoncelliste Philippe Muller, qui mène une fructueuse carrière de soliste en plus d’être un éminent pédagogue. Il se joindra à la pianiste pour livrer la Sonate pour piano et violoncelle, opus 45 de Mendelssohn. Pour clore le concert, tous les musiciens seront réunis dans le Deuxième quatuor pour piano et cordes en la majeur de Brahms, une œuvre dont le deuxième mouvement se démarque par son intensité et son caractère passionné.

BRUNCH-MUSIQUE CASINO DE CHARLEVOIX
Le brunch-musique du 19 juillet sera agrémenté de jazz bossa nova offert par la chanteuse Virginie Hamel, le pianiste Vincent Gagnon et le contrebassiste Renaud Paquet.

LES COURS DE MAÎTRE ET LES CONCERTS DES STAGIAIRES
DE L’ACADÉMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE

Présentés en collaboration avec Stein Monast s.e.n.c.r.l., avocats

Le mardi 21 juillet, deux cours de maître auront lieu à la salle Françoys-Bernier. Le premier, à 9 h 30, sera donné par le violoniste Régis Pasquier. Suivra celui du violoncelliste Philippe Muller à 13 h 30.

INFORMATION ET RÉSERVATIONS:

418 452-3535
ou 1 888-DFORGET (336-7438)
Télécopieur : 418 452-3503

www.domaineforget.com

G. ONSLOW, Quintette à cordes en mi mineur, opus 74
SCHUBERT, Quintette en la majeur, « La Truite », opus 114 D 667

Coût : adultes : 32 $ ; aînés (60 ans et plus) : 28,50 $ ; jeunes adultes (21 à 30 ans) : 22 $;
étudiants (13 à 20 ans) : 18 $ ; enfants (12 ans et moins) gratuit

Série La Musique de chambre
Samedi 18 juillet, 20 h 30
Le meilleur ensemble de l’année 2009

Quatuor Pacifica
Simin Ganatra, violon
Sibbi Bernhardsson, violon
Masumi Per Rostad, alto
Brandon Vamos, violoncelle

CHOSTAKOVITCH, Quatuor no 8 en do mineur
BEETHOVEN, Quatuor no 10 en mi bémol majeur, opus 74, « Les Harpes »
MENDELSSOHN, Quatuor en mi mineur, opus 44 no 2

Coût : adultes : 32 $ ; aînés (60 ans et plus) : 28,50 $ ; jeunes adultes (21 à 30 ans) : 22 $;
étudiants (13 à 20 ans) : 18 $ ; enfants (12 ans et moins) gratuit. Les prix incluent toutes les taxes.

Série La Musique de chambre
Mercredi 22 juillet, 20 h 30
Soirée entre amis avec Régis Pasquier et Philippe Muller

Régis Pasquier, violon
François Paradis, alto
Philippe Muller, violoncelle
Lidija Bizjak, piano

SAINT-SAËNS , Sonate pour violon et piano en ré mineur, opus 75
MENDELSSOHN, Sonate pour violoncelle et piano, opus 45
BRAHMS, Quatuor pour piano et cordes no 2 en la majeur, opus 26

Coût : adultes : 32 $ ; aînés (60 ans et plus) : 28,50 $ ; jeunes adultes (21 à 30 ans) : 22 $;
étudiants (13 à 20 ans) : 18 $ ; enfants (12 ans et moins) gratuit. Les prix incluent toutes les taxes.

À venir…

Jeudi 23 juillet : La musique de chambre avec l’altiste Antoine Tamestit
Vendredi 24 juillet : Les Voix baroques présentent The League of Purcell
Samedi 25 juillet : Soirée tzigane avec l’Ensemble Roby Lakatos