Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Mot du jour ->

Vous ne jetteriez pas une pierre dans un étang pour en calmer la surface. Laissé à lui-même, l’étang réfléchit le ciel au-dessus de lui. Plus nous apprenons à nous laisser tranquilles, plus il devient clair que nous sommes plus heureux ainsi. Personne n’aime les harceleurs. Comment s’étonner, alors, que nous ne nous aimions pas.

Tiré du livre Lâcher prise, un pas à la fois, Guy Finley, Éditions AdA Inc.

Rien ne nous oblige à toujours performer.