Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Le Marché public de Pointe-à-Callière, une incursion au coeur du 18e siècle

Le samedi 26 août de 10 h à 20 h et
le dimanche 27 août de 10 h à 18 h

Un événement gratuit pour toute la famille – sur la place Royale, devant le Musée

Le Marché public de Pointe-à-Callière dans l’ambiance du 18e siècle vous propose, pour sa treizième édition, une incursion authentique au cœur du premier marché public de Montréal. L’événement se déroule sur la place Royale et aux abords du Musée, les samedi 26 et dimanche 27 août prochain.

Un des grands événements de l’été à Montréal, le Marché public de Pointe-à-Callière accueille chaque année quelque 70 000 visiteurs dans le Vieux-Montréal. Depuis 1994, le public vient curieux et amusé se plonger dans l’atmosphère de la première place du marché à Montréal avec des producteurs agricoles, des artisans et des animateurs qui présentent des produits et activités respectant l’ambiance du 18e siècle. Les produits vendus ont fait l’objet d’une vérification historique rigoureuse, nous assurant qu’ils étaient utilisés en Nouvelle-France, cependant, il est important de noter que ces produits sont vendus selon les normes sanitaires actuelles.

Le Marché public est un véritable voyage dans le temps et invite le visiteur à se projeter dans le quotidien montréalais d’il y a 250 ans et présente la vie, les produits, les outils et la réalité des citadins sous le Régime français. Les visiteurs peuvent véritablement y faire leur marché, comme autrefois, ce qui constitue un réel plaisir pour les sens… À partir des étals, on s’approvisionne en gelée de fruits sauvages, vinaigre de cidre de pomme, truffes de chocolat, fromage, produits du miel, marinades de têtes de violon, fleurs d’ail en conserve, alcool de fruits, cidre, savons artisanaux, produits de l’érable, et bien entendu, en bière d’épinette de Pointe-à-Callière.

Volet animation

Le Marché fait une large place à l’animation, le week-end durant. En plus de la visite des conteurs et musiciens, il y a place pour l’auberge de la Pointe, le campement militaire, des artisans et des personnages de l’époque.

Un huissier y fait la lecture des édits du gouverneur pendant qu’un voleur est mis au carcan, que l’aubergiste friande d’histoires et de ragots en remet et que les nobles se promènent pour faire admirer leurs beaux atours. .

Les soldats sont sur place, tirant des coups de mousquet enlevé à intervalles réguliers, jouant du fifre et du tambour, faisant l’arrestation des malfaiteurs et l’administration de la justice. Au campement militaire, les soldats se réunissent pour manger et se distraire, tout en parlant avec les visiteurs du Marché. Le Régiment français du Roy est également de la partie pour faire la parade et jouer des airs d’époque.

Les enfants ne sont pas en reste au Marché. Ils peuvent essayer des costumes de la Nouvelle-France, s’amuser à des jeux d’autrefois ou encore, être mis au carcan pendant que les parents les photographient !

Au Château, une dizaine de musiciens et de conteurs feront revivre des airs de la Nouvelle-France en plus de présenter les instruments de musique de ce temps. Le Marché public propose depuis quelques années, une zone contemporaine appelée « Mémoires de Nouvelle-France » où seront réunis plusieurs de nos partenaires qui partageront leurs connaissances historiques, archéologiques et généalogiques.

Des nouveautés pour la 13e édition

Des animations plus vivantes que jamais : un meunier nous invitera dans sa meunerie et le boulanger fera cuire son pain sur place, un cordonnier exercera son métier avec un savoir-faire remarquable, un scieur de bois sur le long sera en pleine action et un Amérindien offrira ses fourrures aux Montréalais venus les acheter.

Et des conteurs toujours plus colorés : le « coureur de côtes » qui vend ses marchandises de village en village en profite pour raconter à chacun ce qui se passe dans les villages voisins, Ariette, la commère, saura captiver l’attention des enfants avec ses histoires.

Le Marché public de Pointe-à-Callière, est certainement un des rendez-vous à ne pas manquer pour un retour aux sources assuré dans une atmosphère des plus festives !

L’activité culturelle Le Marché public de Pointe-à-Callière est présentée par l’Union des producteurs agricoles (UPA). Ce projet est réalisé dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal. Le partenaire de l’événement est le Musée Stewart du Fort de l’île Sainte-Hélène. Le Musée remercie également les quotidiens La Presse et The Gazette pour leur participation à la promotion de l’événement.